Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Bases de données institutions de santé (Ministère de la Santé publique)

Projet de recherche AG/EE/068 (Action de recherche AG)


Personnes :

  • Prof. dr.  NYS Henk - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2002-31/3/2003
  • Prof. dr.  DELIEGE Denise - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2002-31/12/2002

Description :

Description du projet

Création et mise à disposition d’une banque de données centrale propre à l’institution, couplée aux systèmes d’enregistrement RCM, RIM, RPM, ... existants.

A l’heure actuelle, les différents types d’institutions sont tenus à jour selon des modalités, des méthodes et des plates-formes différentes et avec des résultats variables. En outre, cette "mise à jour" requiert beaucoup de travail manuel (souvent redondant). De ce fait, le risque existe que des données se perdent, que des erreurs soient commises, etc. Citons comme exemple la tenue à jour des index de lits. Ceux-ci sont agréés par les Communautés, lesquelles en informent l’autorité fédérale par voie d’Arrêté ministériel. Actuellement, ces arrêtés sont traités à divers endroits et selon différents systèmes.
Ce qui manque, c’est un cadre conceptuel transparent, des métadonnées.

L’objectif est double : premièrement, élargir le "fichier hospitalier central" existant à tous les établissements, et, deuxièmement, élargir ce fichier de telle sorte que ses fonctionnalités puissent servir à tous les utilisateurs, y compris les trois directions de l’administration des soins de santé, ...
Il convient tout d’abord d’y intégrer les institutions, telles que les MSP, les initiatives d’habitation protégée, les MRS, ...et ensuite d’y intégrer également les prestataires de soins, les médecins, les paramédicaux, ...
Citons comme fonctionnalités de base: l’historicité intégrale, la responsabilité en matière d’entretien centralisée par domaine, l’accès pour tous et la sécurisation y afférente, ...

L’"alimentation" du système doit faire l’objet d’une analyse détaillée. Il convient notamment d’étudier s’il n’est pas possible de prévoir un échange direct de données avec le "GKB" (fichier commun des clients) de la Communauté flamande. Cette implémentation s’inscrit parfaitement dans le cadre du e-government. L’étude précitée comprend les aspects tant fonctionnels (fardes ERD, datadictionary ...) que techniques (réplication utilisée, XML ...). Il faudra entre autres vérifier ce qui est utilisable et faisable. En cas d’utilisation du "GKB", il faudra par exemple examiner l’identification afin qu’elle puisse également servir pour le financement des différents services de l’hôpital. Il convient d’élaborer une forme de communication structurée.

La mise à disposition de ces données constitue également un volet du présent projet. Il convient de publier, par groupe cible, des subsets, tant par le biais de l’internet et de l’extranet que de l’intranet.

Le projet doit être finalisé pour fin 2002 et sa durée de réalisation est estimée à 1 an. Le projet implique tant l’expertise technique sur le plan de l’architecture technique, de la définition et de la mise en place d’une plate-forme de communication, des techniques d’analyse ... que l’expertise fonctionnelle.

Travail à effectuer par l’équipe scientifique

Il s’agit d’un travail comportant de nombreux aspects, à savoir: la conception du modèle logique de données, la détermination des métadonnées, l’élaboration de définitions acceptées par tous les secteurs, le développement du cadre juridique relatif à l’utilisation des données à des fins diverses ainsi que la validation de ces données.

Produit final à fournir par l’équipe scientifique

Dans les différentes phases du projet, on attend un input de l’équipe. Très succinctement, on peut avancer le planning suivant :

- phase conceptuelle : participation active et rapport en ce qui concerne les aspects suivants de l’étude conceptuelle : analyse des besoins, cadre conceptuel, métadonnées, cadre juridique;
- phase d’analyse: analyse de détail (ERD, processflow, dataflow,...);
- développement : la programmation et les premiers tests seront effectués par l’administration elle-même. On demandera toutefois à l’équipe de participer activement à la phase d’essai. Ses membres sont idéalement placés pour vérifier si les besoins formulés dans la phase conceptuelle et dans la phase d’analyse sont rencontrés dans le produit final. En outre, ils pourront participer à la réception de celui-ci.

Valorisation du résultat

Le résultat final présente clairement plusieurs aspects:

- intégration dans le fonctionnement interne de l’administration. La CIC (Centrale instellingen - Institutions centrales) doit devenir la plaque tournante pour toutes les applications existantes et futures.
- On obtient une plus-value notamment en réduisant le travail manuel au minimum et en centralisant les données ainsi qu’en définissant et en standardisant le dataflow.
- Le fichier central de l’institution (CIC) doit faire office de plaque tournante pour toutes les applications "datawarehouse" et pour tous les environnements de production existant au sein de l’administration des soins de santé.
- La mise à disposition vise un double objectif (en prévoyant évidemment tous les "security layers" requis):
- premièrement: permettre à notre "clientèle", entre autres les hôpitaux, d’analyser leur feed-back, leur globalisation, ... d’une manière beaucoup plus rapide et efficace, d’adapter leur propres données signalétiques, de procéder à des analyses approfondies des différents enregistrements;
- deuxièmement: permettre au grand public de consulter on-line les données mises à jour en permanence;
- troisièmement: permettre à certaines instances (par ex. les universités) de réaliser, par ce biais, certaines études et analyses.

Institution

Ministère de la Santé publique
Administration des soins de santé


Documentation :

Modèle d'un système d'information central des institutions de soins de santé : rapport final    Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2004 (SP1389)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique