Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Possibilités de recherches à partir des trajectoires des ex-demandeurs de régularisation (ROUTE)

Projet de recherche AG/JJ/141 (Action de recherche AG)


Personnes :

  • Prof. dr.  WETS Johan - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/9/2007-31/8/2009
  • Mevr.  TIMMERMAN Christiane - Universiteit Antwerpen (UA)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/9/2007-31/8/2009
  • M.  REA Andrea - Université Libre de Bruxelles (ULB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/9/2007-31/8/2009
  • Prof. dr.  MARTINIELLO Marco - Université de Liège (ULG)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/9/2007-31/8/2009

Description :

Le projet ROUTE a pour but la mise au point d’une méthodologie quantitative devant permettre de suivre dans le temps les trajectoires socio-économiques des étrangers qui ont été régularisés. A cet effet nous couplerions les données administratives de l'Office des étrangers (OE, les services belges de l’immigration) et de la Banque carrefour de la sécurité sociale (BCSS, la base de données de la sécurité sociale). Le couplage de ces deux bases de données sera effectué par les numéros d’identification uniques au Registre National (RN, notre registre central de la population). Ensuite, nous analyserions annuellement la nouvelle banque de données résultante (OE_BCSS) afin de produire des statistiques, des tableaux, des graphiques, etc. concernant la position socio-économique du groupe-cible.

Ce projet réunit des chercheurs belges de l’Université Catholique de Louvain (KULeuven), l’Université Libre de Bruxelles (ULB), l’Université d’Anvers (UA) et l’Université de Liège (Ulg). Nous collaborons étroitement avec le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme et avec les administrations fédérales pertinentes, dont l'Office des étrangers et la Banque carrefour de la sécurité sociale.

La finalité du projet ROUTE est double. D’abord, nous voulons fournir des informations objectives sur le groupe des étrangers régularisés et sur leurs histoires de vie (dans une vision longitudinale), notamment en ce qui concerne le marché de l'emploi. Ce type d’information nous semble particulièrement pertinent pour le processus décisionnel politique et des mesures de régularisation à venir. Deuxièmement, nous envisageons d’utiliser la méthodologie développée pour suivre d’autres groupes, par exemple les étudiants, le regroupement familial, les migrants économiques, etc.

Pour l’heure, nous sommes dans la phase d’exploration dans laquelle nous voulons faire la comparaison avec la situation dans d’autres pays européens et non européens. Est-ce qu’on connaît des systèmes concernant le monitoring longitudinaux des catégories d’étrangers spécifiques (pas nécessairement des étrangers régularisés)? Quelles variables socio-économiques sont collectées? Comment se fait le monitoring, par exemple par enregistrement administrative, enquête longitudinale, recensement, etc. ? Est-ce que l’on fait le couplage des sources de données différentes? Quelles sont les difficultés, les possibilités, etc.? Comment se fait la valorisation des données obtenues, par exemple par publication annuelle de statistiques, d’annuaires, etc.?


Documentation :

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique