Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Recherche d’un indicateur d’espérance de santé sans limitations d’activité (HEALTHYLIFE-EXP)

Projet de recherche AG/KK/155 (Action de recherche AG)


Personnes :


Description :

L'indicateur des années de vie en bonne santé (AVBS, également appelé espérance de vie sans incapacité) mesure le nombre d'années qu'il reste normalement à vivre à une personne d'un âge donné en l'absence de toute incapacité si les profils actuels de mortalité et d’incapacité continuent de s’appliquer. Cet indicateur introduit le concept de la qualité de vie. Il est utilisé pour faire une distinction entre les années passées sans limitation d’activité et les années passées avec au moins une limitation d’activité. Ici, l'accent n'est pas exclusivement centré sur la durée de vie, comme c'est le cas pour l'espérance de vie, mais aussi sur la qualité de vie.
Cet indicateur est calculé sur la base de données de mortalité et de données de morbidité.

Parce que l’indicateur AVBS est un bon indicateur permettant de surveiller l'état de santé en tant que facteur économique et de productivité, il fait désormais partie des indicateurs structurels européens conçus pour soutenir la Stratégie de Lisbonne. Dans le contexte du plan de protection sociale et d’inclusion sociale de la Commission Européenne, les Etats Membres doivent estimer cet indicateur selon le statut socio-économique. C’est pour cette raison qu’il est absolument essentiel d’avoir des estimations précises et fiables pour les AVBS par statut socio-économique.

Actuellement, en Belgique, l'estimation des AVBS selon le statut socio-économique est basée sur les taux de mortalité générés à partir du suivi des recensements de 1991 et 2001. Étant donné qu'il n'y a pas de recensement de la population prévue dans un futur proche, des méthodes alternatives doivent être explorées.

Deux méthodes alternatives peuvent êtres utilisées. Dans la première méthode, les AVBS par niveau d’instruction peuvent être estimées grâce aux taux de mortalité générés à partir du suivi de la mortalité provenant d'un certain nombre de sondages tels que ceux de l'enquête santé par interview (HIS) ou de l'EU-SILC, qui comprennent des informations sur le statut socio-économique des participants, leur santé et leurs limitations fonctionnelles. La durée de ce suivi dépend de la taille de l'échantillon de l'enquête, mais ne doit pas être inférieure à 2 ou 3 ans.

La seconde méthode consiste à utiliser des taux de mortalité par niveau d’instruction générés à partir de deux bases de données transversales: l'une fournissant le nombre de décès par niveau socio-économique et l'autre fournissant la répartition de la population par niveau socio-économique. Cette deuxième méthode est sensible au biais lié au rapport numérateur/dénominateur

Dans le cadre de ce projet, les deux méthodes seront explorées en entreprenant les tâches suivantes :

- Estimer la taille du biais lié au rapport numérateur/dénominateur.
- Evaluer un certain nombre d'enquêtes comme source de données alternative de morbidité et de mortalité selon le statut socio-économique.
- Examiner les méthodes utilisées dans les autres états de la CE pour estimer les AVBS.
- Estimer les AVBS à partir de la base de données identifiée.
- Fournir des recommandations pour la surveillance des espérances de vie en bonne santé selon le statut socio-économique en Belgique.


Documentation :

Social inequalities in Healthy Life Expectancy : final report    Brussels : Federal Science Policy, 2011 (SP2361)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique