Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Bridging Knowledge Collections: Intégration d’un dépôt institutionnel avec les catalogues de musées en ligue des antiquités égyptiennes et de la Bibliothèque égyptologique (BKC)

Projet de recherche AG/LL/167 (Action de recherche AG)


Personnes :

  • Dhr.  CLAES Wouter - Musées Royaux d'Art et d'Histoire (MRAH)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/7/2012-30/11/2014
  • Prof. dr.  RADEMAKERS Johan - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/7/2012-30/11/2014

Description :

Les Musées royaux d’Art et d’Histoire (MRAH) sont un des plus grands musées de Belgique. Leurs collections d’objets d’art, provenant de partout dans le monde, donnent un aperçu de l’histoire de l’homme depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours. En tant qu’établissement scientifique et musée, les MRAH ont comme mission de collectionner, de conserver, d’étudier et d’exposer ces objets. C’est pour cette raison que les MRAH ont, depuis leur création, également investi dans le développement d’une bibliothèque bien fournie. Une grande partie des collections muséales, ainsi que de la bibliothèque est disponible dans un catalogue en ligne.
Cependant, pour le moment ces catalogues, tant du musée que de la bibliothèque, existent et fonctionnent de façon indépendante. De ce fait, leur valeur et leur potentiel scientifiques respectifs ne sont pas encore entièrement exploités. Pourtant, il est évident qu’une intégration logique entre ces collections est possible et peut déboucher finalement sur une meilleure qualité, une plus grande visibilité et une meilleure diffusion et valorisation.

Le projet a pour but de trouver une solution grâce à laquelle ces différents catalogues de collections pourront être interrogés et rendus accessibles de manière intégrée. Une infrastructure sera implémentée et elle intègrera les données et les informations tant du catalogue des objets de musée que de celui de la bibliothèque. Il devra, cependant, aussi permettre d’incorporer des liens vers des images disponibles, des documents full-text pertinents du dépôt institutionnel et d’autres services possibles pour l’utilisateur. Une attention particulière sera accordée à l’usage des standards et protocoles internationaux en ce qui concerne l’open access et l’interopérabilité, ce qui devrait permettre une intégration et un échange efficaces avec d’autres initiatives et projets nationaux et internationaux.
Vu la taille de la totalité des collections muséales des MRAH (plus que 650.000 objets) et de celles de la bibliothèque (± 500.000 volumes), une sous-collection bien délimitée servira de test. La collection égyptienne et la bibliothèque égyptologique, qui ont toutes deux une renommée mondiale, ont été sélectionnées à cette fin.

Grace à ce projet, les MRAH et la KUL peuvent créer un environnement pour la diffusion et la valorisation des collections qui n’était pas disponible auparavant. Ainsi, le projet ouvre-t-il –virtuellement– les portes à la fois des salles d’exposition et des réserves et offre au visiteur un nouveau regard sur les collections des MRAH.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique