Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Les collections glyptiques dans les Institutions Scientifiques Fédérales de Belgique (GLYPCOL)

Projet de recherche AG/LL/168 (Action de recherche AG)


Personnes :

  • Prof. dr.  OVERLAET Bruno - Musées Royaux d'Art et d'Histoire (MRAH)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/6/2012-30/11/2014

Description :

Les institutions et musées fédéraux abritent d’importantes collections de cachets, de sceaux cylindres et de scellements sur bullae, anses d’amphore et tablettes cunéiformes, représentant un large spectre de cultures et d’époques du Proche-Orient ancien, d’Egypte et de Méditerranée orientale. Elles illustrent l’entièreté de l’évolution historique de ce type d’objet qui offre des perspectives uniques dans l’histoire économique, politique et culturel de ces régions. L’essentiel des pièces est conservé aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire et constitue plus de 2000 sceaux et scellements répartis entre plusieurs départements et plusieurs collections recouvrant diverses entités géographiques et culturelles. Certaines ont fait l’objet d’études spécifiques, d’autres demeurent non publiées et les informations les concernant sont entreposées et gérées par le biais de divers médias, bases de données, catalogues etc. L’information reste bien trop souvent inaccessible au grand public et même aux chercheurs spécialisés. Les collections fédérales sont conséquentes et représentatives en ce domaine mais souffrent actuellement d’un manque de visibilité et d’accessibilité pour les travaux scientifiques.

Le projet Glypcol vise à étudier l’ensemble de la collection utilisant de nouvelles techniques, tel que l’imagerie 3D, afin de créer une base de données largement accessible et innovatrice. Les scellements étant souvent déformés ou usés, leur lecture et leur déchiffrement demande beaucoup de temps et un travail spécialisé, qui nécessite, trop souvent, de se baser sur des interprétations subjectives. L’utilisation du PLD – Portable Light Dome, une technologie 3D, développée à l’origine pour les tablettes cunéiformes, est une révolution dans l’étude des scellements. Il permet la manipulation complètement virtuelle des scellements sous différentes conditions lumineuses, offrant une qualité visuelle très supérieure à celle obtenue par la manipulation directe de l’objet. La mise à la disposition des chercheurs de ce type d’images est une étape importante pour la recherche, établissant de nouveaux standards dans l’étude des sceaux et scellements. Cela réduira aussi la nécessité de manipuler les scellements, souvent forts fragiles, dans le musée, contribuant non seulement à leur préservation mais réduisant aussi le travail nécessaire à la gestion de la collection.
Parallèlement au développement d’une base de données publiquement accessible, le projet vise également à publier des catalogues de collections et de groupes spécifiques afin de les situer dans un contexte culturel plus large.

Avec cette double approche, le projet Glypcol à pour but d’ouvrir l’accès aux collections fédérales de sceaux et de scellements du Proche-Orient ancien, d’Egypte et de Méditerranée orientale.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique