Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Les dessins de la Bibliothèque Royale de Belgique : identification et valorisation en ligne (DOW)

Projet de recherche AG/LL/170 (Action de recherche AG)


Personnes :

  • Dhr.  BRACKE Wouter - Bibliothèque Royale de Belgique (BR)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/10/2012-30/6/2015
  • Dhr.  HAUTEKEETE Stefaan - Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBA)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/10/2012-30/6/2015
  • Dhr.  LUIJTEN Ger - Fondation Custodia / Collection Frits Lugt Paris (CUST)
    Partenaire financé étranger
    Durée: 1/10/2012-30/6/2015
  • Mevr.  TURNER Jane - Rijksmuseum Amsterdam (RMA)
    Partenaire financé étranger
    Durée: 1/10/2012-30/6/2015
  • Dhr.  BUIJS Hans - Fondation Custodia / Collection Frits Lugt Paris (CUST)
    Partenaire non financé étranger
    Durée: 1/10/2012-30/6/2015
  • Dhr.  SCHAPELHOUMAN Marijn - Rijksmuseum Amsterdam (RMA)
    Partenaire non financé étranger
    Durée: 1/10/2012-30/6/2015

Description :

En octobre 2012, le Cabinet des Estampes de la Bibliothèque royale de Belgique a entamé, par le biais du programme AGORA de la Politique scientifique fédérale, l’ouverture scientifique de sa collection de dessins anciens. Durant une période de deux ans, près de 5.000 dessins, actuellement classés par ordre alphabétique d’après le nom de l’artiste, seront étudiés et introduits dans une base de données. En même temps, le Cabinet des Estampes étudie la possibilité de mener une vaste opération de valorisation de cette collection par la création d’une base de données en ligne et l’organisation d’une exposition accompagnée d’une publication consacrée à une sélection de chefs-d’œuvre. La recherche sera dirigée par Sarah Van Ooteghem et suivie par des spécialistes belges et étrangers. Pour mener à bien ce projet, des accords de collaboration ont été conclus avec les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles, le Rijksmuseum à Amsterdam et la Fondation Custodia à Paris.

Situé dans l’ancien Palais de Charles de Lorraine, le Cabinet des Estampes de la Bibliothèque royale possède une importante collection de gravures, de dessins, de photographies, d’affiches, de livres anciens, de cartes postales et d’imageries populaires. Sa collection de dessins est estimée à 25.000 pièces, dont bon nombre d’œuvres modernes et contemporaines. Les pièces qui ont constitué le fonds initial de cette collection provenaient de couvents et d’émigrés dont les biens ont été confisqués pendant la Révolution française. Lorsqu’en 1837, l’Etat belge procède à l’achat de la bibliothèque de Charles van Hulthem (1764-1832), les estampes et dessins rassemblés par cet amateur éclairé restent la propriété de son neveu et héritier Charles de Bremmaecker. A son décès, une faible partie seulement de ces estampes est acquise pour la Bibliothèque au cours de la vente de 1846. En 1853, le Cabinet des Estampes devient une section à part entière dont la collection sera complétée au fil des siècles par des donations et acquisitions belges et étrangères. Au même moment, le Cabinet procède aussi à l’inventoriage systématique de sa collection. Sous le directorat de René Van Bastelaer (1904-1930) et de Louis Lebeer (1932-1960), et plus tard Marie Mauquoy-Hendrickx (1960-1971) et de Lydie de Pauw – de Veen, plusieurs fonds de la collection du Cabinet des Estampes ont été publiés. Des dessins de toutes époques et écoles sont aussi régulièrement mis en lumière tout en distinguant deux types de dessins, à savoir les dessins anciens (Ancien Régime) et les dessins modernes (XIXe et XXe siècles). La collection de dessins anciens, dont la qualité est inégale dans son ensemble, comprend, outre des pièces anonymes et des feuilles conservées en raison de leur intérêt documentaire ou topographique, des œuvres majeures de Pierre Bruegel l’Ancien, Maarten van Heemskerck, Joris Hoefnagel, Hans Bol, Frans Floris, Pierre Paul Rubens, Jacob Jordaens et Antoon van Dijck.

Bien qu’un certain nombre de feuilles aient été publiées dans le cadre d’études monographiques ou de catalogues d’exposition, la majeure partie de la collection des dessins anciens a été très peu étudié par des collègues chercheurs et sont pratiquement inconnus du grand public. L’accès limité du fonds est à l’origine de cette situation. Un ancien fichier, dans lequel une partie des dessins sont classés d’après le nom de l’artiste, est accessible aux visiteurs du Cabinet des Estampes. Il peut aussi être consulté intégralement en ligne (http://prenten.kbr.be/estampes/welcome.aspx). La collection n’a toutefois jamais fait l’objet d’une publication exhaustive.

Le projet de recherche vise dès lors à explorer, réorganiser, décrire scientifiquement et ouvrir de manière optimalisée la collection de dessins anciens en veillant tout particulièrement à corriger les attributions, qui remontent souvent au XIXe siècle. Les données seront encodées conformément aux standards MARC 21 et la photographie des dessins est prévue dans le projet de numérisation ALVINUS - d’après le nom du premier conservateur du département, Louis Alvin (1806-1887).


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique