Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Moderniser l’accès aux données numériques dans les bibliothèques et les centres d’archives en identifiant les besoins (MADDLAIN)

Projet de recherche BR/153/A5/MADDLAIN (Action de recherche BR)


Personnes :

  • Mme  GILLET Florence - Centre d'études & de docu. Guerre & Sociétés contemporaines (CEGES)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2015-31/3/2017
  • Dr.  VANCOPPENOLLE Chantal - Archives de l'Etat (AE)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2015-31/3/2017
  • Dr.  DEPOORTERE Rolande - Archives de l'Etat (AE)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2015-31/3/2017
  • Dr.  VANDEPONTSEELE Sophie - Bibliothèque Royale de Belgique (BR)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2015-31/3/2017
  • Dr.  VAN HOOLAND Seth - Université Libre de Bruxelles (ULB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2015-31/3/2017

Description :

DESCRIPTION DU PROJET

Contexte

Depuis le milieu des années nonante, les institutions culturelles sont indiscutablement entrées dans l’ère du numérique. Les avancées technologiques sur les scanners, les interfaces utilisateurs, les supports de stockage ou les connexions Internet leur ont offert de nouvelles opportunités dans la gestion et la diffusion de leurs collections. Aujourd’hui, des milliers de documents ont été scannés et les nouvelles technologies sont impliquées à chaque étape de la production d’information : de l’analyse des documents à la valorisation des résultats et l’organisation des données.
L’arrivée des nouvelles technologies a eu un impact sur les utilisateurs en général, et spécialement sur les pratiques et les méthodes de travail en sciences humaines du fait de l’émergence des Humanités numériques. Les établissements scientifiques doivent donc être capables d’identifier les nouveaux besoins et les nouvelles attentes de leurs publics, pas seulement pour y répondre mais également pour en susciter de nouveaux.

Objectifs généraux

Le projet MADDLAIN a pour objectif d’analyser le comportement et les besoins des différents publics des institutions du pôle documentation de la Politique scientifique fédérale (Archives de l’État, Bibliothèque royale, CegeSoma) en terme d’accès à l’information numérique.

Le projet est organisé en trois parties. La première concerne l’accès général à l’information numérique. La seconde s’intéresse plus particulièrement aux usages et besoins des étudiants universitaires en sciences humaines. La troisième propose un focus sur les environnements de recherche virtuels utilisés par les chercheurs en sciences humaines.

Les trois institutions fédérales utiliseront ensuite les résultats du projet MADDLAIN afin d’améliorer les plateformes existantes ou de développer de nouvelles infrastructures numériques pour diffuser les connaissances (e-learning) ou favoriser la collaboration scientifique (environnements de recherche virtuels).

Méthodologies

Les données

Le projet MADDLAIN utilisera à la fois des données existantes et de nouvelles données. La création de nouvelles données est au cœur du projet car l’analyse du comportement de plusieurs groupes d’utilisateurs différents pour accéder à l’information sous forme numérique demande le développement de méthodes et d’outils spécifiques que les institutions n’ont pas actuellement.

La collecte de données

D’un point de vue méthodologique, le principe est de collecter des données à la fois automatiquement et par une approche proactive. Deux types de données seront collectés : des données structurées et des données non structurées ou semi-structurées. Les données structurées seront extraites des bases de données et des sites Web des trois institutions. Les données non structurées ou semi-structurées seront collectées par l’intermédiaire de questionnaires d’enquête et d’interviews qui seront menées avec le grand public, les étudiants universitaires et les chercheurs.

Les données existantes seront extraites des systèmes de gestion documentaires des institutions, de leurs différentes bases de données, de leurs sites Web et de leurs expositions virtuelles. La littérature scientifique concernant les bibliothèques numériques, l’e-learning et les environnements de recherche virtuels sera également analysée. Les nouvelles données proviendront quant à elles des interviews réalisées avec le personnel des institutions et les usagers, du Web analytique et des systèmes de gestion documentaire des trois institutions.

Le choix de l’échantillon

De façon à être capable d’étudier les trois problématiques (accès général à l’information numérique, e-learning et environnements de recherche virtuels), différents types d’échantillons devront être utilisés : un large échantillon ciblant le public général des trois institutions (journalistes, chercheurs, étudiants, citoyens, etc.), un échantillon spécifique d’étudiants et un troisième constitué de chercheurs. En fonction des questions posées et du type d’échantillon, différentes approches seront envisagées. A la fin du projet, les données quantitatives et qualitatives qui auront été récoltées seront rassemblées pour être analysées conjointement.

Nature de l’interdisciplinarité

MADDLAIN offre une approche interdisciplinaire à plusieurs niveaux. Pour commencer, la variété des partenaires offre une variété de compétences : recherche en sciences humaines et gestion des collections pour les promoteurs des trois établissements scientifiques, recherche en humanités numériques pour le MASTIC de l’ULB et expertise informatique pour iMinds-MMLab. Le projet se veut également varié de par les différentes approches méthodologiques qu’il propose : la collecte de données qualitatives et quantitatives à la fois automatisée et manuelle. Par ailleurs, le projet concernent trois sujets différents (accès à l’information numérique en général, e-learning et environnements de recherche virtuels) et l’information numérique fournie par les trois institutions touche à des domaines divers (littérature, archives publiques, archives privées, papier, photographies, sources audio, etc.). Enfin, le comité scientifique est constitué de chercheurs en sciences sociales, de techniciens, d’experts en Digital Humanities et de responsables de bibliothèques.

Impact potentiel de la recherche sur le plan scientifique, sociétal et/ou en appui à la décision

L’impact sur le monde académique est double. MADDLAIN n’enrichira pas seulement la recherche scientifique sur les comportements des utilisateurs en terme d’accès à l’information numérique en sciences humaines mais aidera également le monde académique et scientifique dans sa recherche d’information en offrant des solutions technologiques en lien avec le développement des environnements de recherche virtuels et un meilleurs accès aux sources d’information numériques.

Dans une société où l’accès à l’information constitue un challenge majeur, MADDLAIN est essentiel pour la compréhension des comportements qui prévalent en terme d’accès à l’information numérique et pour être capable de proposer des outils qui n’offrent pas seulement un meilleur accès à cette information mais donnent également au public l’opportunité de l’examiner de manière critique. En outre, en s’intéressant à la problématique de l’e-learning, ce projet a également pour objectif d’apporter de nouvelles perspectives dans le domaine de l’éducation et de la formation.

En menant une recherche ayant pour objet trois établissements scientifiques fédéraux ainsi que les pratiques et besoins de leurs utilisateurs, MADDLAIN constitue un outil magnifique pour valoriser le travail de Belspo. En effet, les résultats permettront non seulement à la Politique scientifique fédérale de gagner en visibilité et efficacité mais également d’envisager le développement à plus long terme d’une plateforme commune de valorisation.

Description des produits finis de la recherche

Le site Web du projet sera utilisé dans un premier temps pour présenter le projet et pour diffuser l’enquête. Plus tard, il servira pour la publication des résultats. A la fin de la seconde année, un colloque sera organisé avec pour objectif de comparer les résultats obtenus avec d’autres réalités observées, spécialement en dehors de la Belgique. Une publication sera également réalisée. Celle-ci inclura les résultats obtenus par l’ensemble des partenaires. En outre, des interviews seront réalisées avec les membres du personnel des trois institutions pour leur présenter les résultats et entamer des discussions sur la façon dont ils pourraient les utiliser à l’avenir.


Documentation :

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique