Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

La mesure des sans-abris en Belgique (MEHOBEL)

Projet de recherche BR/154/A4/MEHOBEL (Action de recherche BR)


Personnes :


Description :

DESCRIPTION DU PROJET

Le sans-abrisme est une forme extrême de pauvreté et d’exclusion sociale. Non seulement il a un impact énorme sur la vie des personnes, mais c’est aussi un énorme gaspillage de leur potentiel productif au niveau social (EC, 2013). L’attention politique pour ce groupe cible a augmenté ces dernières années. Pourtant, les données européennes récentes montrent une hausse du nombre des sans-abris (Busch-Geertsema et al., 2014), en partie causée par les changements socio-économiques, la crise économique, des mesures d’austérité (Langley et coll., 2014), les processus de migration (Pleace, 2010), la pénurie croissante de logements abordables (Fitzpatrick et al., 2012) et la désinstitutionalisation des soins. (Thornicroft & Thansella, 2009).

Réduire le sans-abrisme est une des priorités dans la lutte belge et européenne contre la pauvreté. La Commission européenne appelle les États membres à lutter contre le sans-abrisme à l’aide de stratégies globales basées sur la prévention, l’approche centrée sur le logement et l’étude des réglementations et des pratiques en matière d'expulsions. Une stratégie robuste de recueil de données et de monitoring est un élément préalable essentiel pour la mise en place d'une stratégie nationale de lutte contre le sans-abrisme. Ni au niveau fédéral belge, ni dans les régions on n'a une vision d’ensemble quant à la collecte des informations ni quant à la manière d'en assurer la cohérence.

Cette recherche vise à améliorer les choses sur ce plan. Dans ce but, le projet a un double objectif : politique, mais aussi scientifique. D’une part, nous voulons développer une méthodologie pour mesurer et suivre le sans-abrisme en Belgique. D’autre part, nous voulons contribuer à la construction d'un ensemble de données factuelles en la matière, notamment en développant des méthodes innovatrices permettant de mesurer le sans-abrisme caché, en produisant des données stock-flux et en incluant dans la stratégie de monitoring l'expérience (de vie) des sans-abris eux-mêmes.

Cette recherche se compose de quatre modules de travail, chacun avec une méthode spécifique :

1. Une étude de la littérature sur la mesure et la surveillance du sans-abrisme. Sur base de cette étude, nous choisirons trois bonnes pratiques nationales. Nous évaluerons l’applicabilité de ces stratégies nationales pour la Belgique.
2. Une analyse des stratégies actuelles de mesure et de suivi en Belgique. Cette analyse approfondira les bases de données administratives (KSZ, FINE-web, Belgian Census 2011, l’UE SILC-CUT) et les systèmes d’enregistrement ("client") des organisations qui travaillent avec les sans-abris.
Une attention particulière sera accordée aux possibilités qu’offrent les bases de données pour leur croisement via l’utilisation d’un "identificateur-client" unique.
3. L’examen des méthodes de mesure du sans-abrisme caché ("dark number" ou chiffre noir). Une partie de ce module de travail consistera à vérifier les potentialités que peut offrir la méthode de capture-recapture. Des responsables politiques et des praticiens seront impliqués dans ce module afin d’arriver à une connaissance approfondie de l’étendue et de l’accessibilité de ce groupe. Une attention particulière sera accordée à une enquête auprès de personnes sans-abri sur leurs expériences en matière d'accessibilité des services et sur le processus d'inscription.
4. Le développement et la validation d’une stratégie de monitoring belge en matière de sans-abrisme.

La recherche est menée par une équipe de recherche multidisciplinaire, intégrant et combinant l’expertise économique, sociologique, politique, psychologique et en travail social.

Ce projet vise avant tout un impact sur la politique. Nous proposerons une stratégie belge en matière de sans-abrisme. Au cours du processus de développement, l’accent sera mis sur la création d’un support de base. Les parties prenantes seront interrogées et invitées à participer à des groupes de discussion et des groupes d’experts. Cela vaut également pour les responsables politiques et les travailleurs de terrain des organisations de sans-abris. Les sans-abris eux-mêmes seront également impliqués dans la recherche. Ce projet veut aussi avoir un impact scientifique par la publication de ses résultats dans des revues scientifiques "peer reviewed".


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique