Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Estimation de l'irradiance solaire à partir de la production d'électricité photovoltaique résidentielle (SPIDER)

Projet de recherche BR/314/PI/SPIDER (Action de recherche BR)


Personnes :

  • Dr.  BERTRAND Cédric - Institut Royal Météorologique de Belgique (IRM)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2014-15/3/2017
  • Dr.  IELOUX Jonathan - Solar Energy Institute (Madrid) (IES-UPM)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2014-15/3/2017

Description :

DESCRIPTION DU PROJET

Une connaissance localisée du rayonnement solaire incident en surface est essentielle pour un grand nombre d’applications. Traditionnellement, le rayonnement solaire en surface est mesuré au moyen d’un réseau de stations radiométriques. Cependant, vu les coûts élevés d’installation et d’entretien de ces stations, les réseaux radiométriques nationaux ne comptent généralement qu’un nombre limité de stations. Par conséquent, la couverture spatiale des données de rayonnement est insuffisante pour de nombreuses applications. Une cartographie du rayonnement solaire incident en surface par interpolation des mesures prises aux stations est possible mais peut conduire à des erreurs non négligeables.

La caractérisation spatiale à haute résolution du rayonnement solaire disponible en surface nécessite l’utilisation d’autres méthodes. Au cours des dernières décennies, le recours à l’imagerie satellitaire s’est avéré très salutaire dans la cartographie à grande échelle de la distribution spatiale de l’irradiance solaire à la surface de la Terre.

L’objectif ici est d’essayer de tirer profit de la haute densité du parc d’installations solaires photovoltaïques résidentielles belges pour arriver à une cartographie fine du rayonnement solaire incident en surface sur la Belgique.

Cette approche innovante nécessite donc (1) de convertir la production d’électricité des différentes installations photovoltaïques résidentielles en énergie solaire incidente reçue par les capteurs photovoltaïques et (2) de transposer le rayonnement solaire reçu sur une surface inclinée à celui reçu sur une surface horizontale. Les données en provenance d’un échantillon représentatif de 6000 installations photovoltaïques résidentielles belges seront utilisées pour évaluer la faisabilité et la pertinence de cette approche. Différentes méthodes seront ensuite considérées pour exploiter au mieux l’information déduite des installations photovoltaïques en complément des données d’observation sol et de l’imagerie satellitaire dans la cartographie fine du rayonnement solaire incident en surface en Belgique.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique