Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Causes des inégalités de santé et de mortalité en Belgique: multiples dimensions, multiples causes (CAUSINEQ)

Projet de recherche BR/121/A5/CAUSINEQ (Action de recherche BR)


Personnes :


Description :

Contexte et objectifs

L’association négative entre la position socio-économique et la mortalité a été démontrée à plusieurs reprises dans les sociétés industrialisées. C’est le cas également pour la Belgique, où plusieurs études ont mis en évidence des différentiels de mortalité systématiques. Par ailleurs, le gradient social de mortalité semble avoir considérablement augmenté entre les années 1990 et 2000. Ce projet a pour ambition d’étudier les mécanismes par lesquels sont générées de telles différences sociales de mortalité. L'accent est placé sur les différentes dimensions de la situation socio-économique, sur leurs effets additifs sur la mortalité ainsi que sur leurs interactions. L’analyse est portée à la fois sur la mortalité générale et sur la mortalité par cause. Nous faisons l'hypothèse que l’accroissement des inégalités sociales de mortalité est associé à une instabilité grandissante des carrières professionnelles et des trajectoires familiales.

Méthodologie

Le projet est organisé autour de quatre modules de travail (ou Work Packages). (1) Le premier étudie l'évolution des inégalités entre 1970 et 2010 sur la base des données des recensements et du registre de la population, dans une perspective globale. Un indicateur de la situation socio-économique est construit au départ de quatre dimensions: instruction, logement, catégorie socio-professionnelle et, indirectement, revenu. Cet indicateur permet d'identifier les groupes sociaux précaires qui selon l’hypothèse font face aux risques de décès les plus élevés. Chacune des dimensions de cet indicateur est ensuite considérée isolément pour faire la lumière sur les mécanismes par lesquels la mortalité est influencée par la position socio-économique. Toutes ces analyses sont stratifiées par âge, sexe, région et milieu de résidence.

(2) Le deuxième WP se concentre sur les effets néfastes de l'instabilité dans la carrière professionnelle. Tout d'abord, les tendances à long terme des différences de mortalité selon le statut d'emploi sont analysées depuis 1970.
Ensuite, les inégalités par cause de mortalité sont étudiées en utilisant des données de 1991 à 2010. Les autres dimensions de la situation socio-économique, telles que le niveau d'instruction, sont contrôlées. Une troisième phase sera basée sur les données longitudinales de la Banque Carrefour de la Sécurité Sociale (BCSS).

(3) Le troisième WP porte sur les différences de mortalité selon les configurations familiales et les types de cohabitation, dans un contexte où les processus de formation des familles sont devenus moins prévisibles. Les tendances à long terme des différentiels de mortalité selon l'état matrimonial sont d’abord examinées depuis 1970. Ensuite, une analyse est menée par régressions pour isoler l’effet des configurations familiales sur la mortalité par cause.

(4) Le dernier WP étudie comment la mauvaise santé - un précurseur de la mortalité - varie conjointement selon les conditions d’emploi et les arrangements familiaux. Ce WP est basé sur deux enquêtes (Labour Force Survey, Generations and Gender Survey), afin de construire un modèle explicatif des inégalités sociales de santé (en relation avec le chômage, la précarité de l'emploi et la disqualification sociale plus générale).

Interdisciplinarité et impact potentiel

Ce projet de recherche combine des approches démographiques, historiques et sociologiques, avec des données détaillées et des méthodes innovantes, pour faire la lumière sur les causes des inégalités sociales de santé et de mortalité en Belgique. Au niveau sociétal, ces inégalités sont une mesure pertinente pour évaluer la performance d'un Etat social moderne. Les conclusions de cette recherche fourniront une base solide pour orienter les politiques publiques dans les domaines de la qualité du travail, de la participation au marché du travail, de la sécurité sociale et de la famille, et les institutions de l’état providence en générale. Des mesures politiques et actions de prévention seront proposées pour les catégories vulnérables identifiées, ce qui peut être très utile au niveau fédéral, régional, local et même à l’échelle de l’entreprise.

Description des produits finis

Les décideurs politiques et les membres de la communauté scientifique n’ont pas toujours conscience de la richesse des sources de données existantes en Belgique. Dans la ligne de la philosophie générale du programme BRAIN.be, le projet offre la possibilité d'analyser plusieurs bases de données très pertinentes mais 'sous-exploitées sur le thème des variations sociales de la santé. Nous visons à publier des articles dans des revues internationales à comité de lecture. En outre, deux doctorats seront préparés sur la base de financement de ce projet. Enfin, nous travaillerons à établir un cadre de collaboration à long terme entre les partenaires de la recherche afin de placer la Belgique en bonne position dans le domaine de la recherche sur les déterminants sociaux de la santé.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique