Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Action collective pour des systèmes alimentaires durables face au changement climatique: évaluation des expérimentations sociales et des innovations politiques (FOOD4SUSTAINABILITY)

Projet de recherche BR/121/A5/FOOD4SUSTAINABILITY (Action de recherche BR)


Personnes :

  • Dr.  DE SCHUTTER Olivier - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/10/2013-31/12/2017
  • Prof. dr.  MATHIJS Erik - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/10/2013-31/12/2017
  • Dr.  DEDEURWAERDERE Tom - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/10/2013-31/12/2017
  • Prof. dr.  HUDON Marek - Université Libre de Bruxelles (ULB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/10/2013-31/12/2017

Description :

Contexte

Le système agro-alimentaire exerce une pression croissante sur les ressources naturelles et représente de 19 à 29% des émissions de gaz à effet de serre par les humains. Une réforme du système agro-alimentaire vers une plus grande durabilité et efficacité dans l’utilisation des ressources est essentielle et de plus en plus demandée par la société civile. Tandis que l’objectif d’accroissement de la production subsiste, l’accent est davantage mis sur d’autres qualités du système alimentaire: qualité nutritionnelle, impacts environnementaux et les problèmes d’équité. Cela a conduit à l’émergence d’initiatives locales pour la transition vers des systèmes alimentaires durables qui ont rencontré des obstacles: le besoin de stratégies d’action collective et de règles sociales pour produire des biens publics; la fragmentation et la portée limitée de nombreuses initiatives. C’est pourquoi des institutions sont nécessaires pour structurer les voies vers la transition à plus grande échelle. Une approche intégrée est indispensable qui puisse lier les initiatives pionnières de consommateurs et de producteurs à tous les acteurs du système agro-alimentaire, pour augmenter l’échelle des initiatives et générer assez d'impact pour activer la transition du système.

Objectifs généraux et questions de recherche sous-jacentes

(1) Le projet conduira une analyse comparative des processus collectifs et des motivations des acteurs dans les voies de transition vers un système alimentaire durable en Belgique pour (a) identifier les processus collectifs les plus pertinents; (b) étudier les trajectoires dans la durée (émergence, réussite et échec) pour mieux comprendre le rôle joué par les motivations intrinsèques et extrinsèques, les barrières principales et les facteurs de succès des initiatives; (c) identifier les mécanismes institutionnels qui aident les acteurs concernés à dépasser de tels obstacles.
(2) Analyser, développer et évaluer un ensemble d’outils politiques qui encourageraient ces processus collectifs et leur donneraient une base légale et institutionnelle solide.

Méthodologie – 5 étapes

1. Revue de la littérature et revue des cadres légaux et de politique applicables aux systèmes alimentaires
2. Cartographie des processus collectifs dans les voies de la transition. Interviews sur base de 4 paramètres: motivation; structure organisationnelle; règles d’action collective; et rôle des acteurs publics.
3. Analyse approfondie des principes organisationnels de gouvernance fructueuse des voies de transition qui régissent les actions collectives émanant du marché et d’incitants gouvernementaux ou de mécanismes régulatoires. Feuilles de route pouvant orienter les acteurs concernés.
4. Au cours des étapes 1 à 3, deux processus transversaux (1) interface transdisciplinaire avec les parties prenantes au travers de 3 ateliers ‘acteurs sociaux’. (2) réunions annuelles avec des experts pour cadrer les questions de recherche.
5. Conclusions et recommandations

Nature de l’interdisciplinarité

Le projet est une collaboration entre 3 universités l’UCL, la KU Leuven et l’ULB. L’équipe de recherche comprend des économistes, des chercheurs en sciences sociales et en droit ainsi que des philosophes et des bioingénieurs.

Impact potentiel de la recherche sur le plan scientifique, sociétal et/ou en appui à la décision

Cette recherche n’est pas prescriptive, elle est facilitatrice. Elle vise à lier les échecs et les succès des innovations sociales à des mécanismes institutionnels spécifiques et aux motivations des acteurs. Au-delà de l’approche dominante qui attribue les réussites et les échecs aux mauvais incitants "externes", elle cherchera plutôt à prendre en compte la diversité des motivations des acteurs qui ne peuvent être réduites à des incitants économiques.

Description des produits finis de la recherche

Année 1: 'Positionner Food4sustainability'
1. Vue d’ensemble des politiques existantes sur la production, distribution, consommation à ‘faible émission de carbone’ et à ‘grande efficacité énergétique’, et des cadres légaux et de politique en Belgique et dans l’Union européenne applicables aux systèmes alimentaires.
2. Atelier multi-intervenant / parties prenantes sur les défis et le diagnostic du succès et de l’échec

Années 2-3 : 'Moteurs de Food4sustainability'
1. Cartographie des processus collectifs dans les voies vers la transition dans différents types de chaîne alimentaire
2. Résultats des interviews sur les motivations des acteurs dans des processus collectifs de transition
3. 2ème atelier multi-parties prenantes sur l’identification des initiatives les plus prometteuses

Année 3 'Food4Sustainability principes des meilleures pratiques de gouvernance'
1. Revue de la littérature sur la gouvernance des pratiques collectives
2. Résultats de l’analyse des points communs et des différences sur les 'principes des meilleures pratiques de gouvernance' dans les processus collectifs existants analysés sur base des interviews

Année 4/1: 'Mettre en œuvre Food4Sustainability'
Documents faisant une proposition basée (1) sur 2 types principaux d’arrangement (dispositif) collectif lié au marché (sur les systèmes de certification participative et code étendu de conduite dans l’industrie) et (2) sur 2 types principaux d’arrangement (dispositif) collectif lié au gouvernement/autorité publique (monnaie alternative et allocation d’incitants et de subsides aux collectivités)

Année 4/2 : 'Feuille de route vers la transition'
1. Synthèse des conclusions principales: feuille de route vers la transition
2. 3ème atelier avec les différentes parties prenantes et rapportage

Année 5 'Food4Sustainability conclusions et recommandations'
1. Synthèse de l’analyse des architectures de gouvernance et options proposées dans la feuille de route
2. Synthèse de l’ensemble des résultats du projet
3. Recommandations ou propositions de directives/orientation pour définir des politiques et des mesures efficaces.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique