Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

PSI-CO : innover par la collaboration dans le secteur public

Projet de recherche BR/154/A4/PSI-CO (Action de recherche BR)


Personnes :

  • Prof. dr.  VERHOEST Koen - Universiteit Antwerpen (UA)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-15/3/2020
  • Dhr.  Van Dooren Wouter - Universiteit Antwerpen (UA)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-15/3/2020
  • Prof. dr.  HONDEGHEM Annie - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-15/3/2020
  • Dhr.  STEEN Trui - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-15/3/2020
  • M.  MOYSON Stéphane - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-15/3/2020

Description :

DESCRIPTION DU PROJET

Aujourd'hui, l'innovation dans le secteur public (ISP) est au cœur de l’agenda des programmes gouvernementaux des pays de l'OCDE. En effet, face aux pressions budgétaires et aux défis sociétaux, les gouvernements du monde entier éprouvent la nécessité de dépasser les pratiques conventionnelles. La littérature relative à l’innovation dans le secteur public met de plus en plus en évidence le fait que la capacité des organismes publics à engager et à mettre en place des dispositifs de collaboration au sein et à travers les niveaux gouvernementaux, ainsi qu’avec les différents acteurs détermine leur capacité d'innovation.
Malgré la prise de conscience croissante de la nécessité d'une telle collaboration, il convient de souligner le manque de connaissance de la façon dont une telle gouvernance collaborative peut entrainer des résultats significatifs en termes d’innovation en matière de politiques et de services, et comment les différentes formes de collaboration peuvent interagir et se renforcer mutuellement. En outre, il est difficile de savoir quelles conditions organisationnelles et individuelles doivent être présentes au sein de l'administration pour favoriser une gouvernance collaborative. Par exemple, on sait peu sur comment les nouvelles pratiques de gestion des ressources humaines telles que les nouveaux modes de travail (‘New Ways of Working’ ; 'Het Nieuwe Werken') encouragent et facilitent (ou entravent) le renforcement de l'innovation dans les dispositifs de collaboration.

Ce projet de recherche comblera cette lacune en réalisant une étude multi-méthodes sur l'innovation collaborative, en étudiant à la fois (a) comment la gouvernance collaborative peut favoriser l'innovation, et (b) dans quelles conditions, à son tour, l'innovation collaborative est prise en charge.
La question de recherche de ce projet est: «comment et dans quelles conditions les modalités de gouvernance collaborative favorisent l'initiation, l'adoption et la diffusion des innovations dans les politiques publiques et les services?»
Tout d'abord, afin d'étudier comment la gouvernance collaborative peut favoriser l'innovation dans le secteur public, l'équipe va analyser non seulement la capacité d'innovation, mais aussi la dynamique interne de gouvernance des dispositifs de collaboration.
Deuxièmement, afin d'identifier quelles conditions sont nécessaires à l'innovation collaborative, l'équipe étudiera la méta-gouvernance de l'innovation collaborative, ainsi que les caractéristiques au niveau individuel des fonctionnaires impliqués et de l'organisation publique concernée.
Ce faisant, une attention particulière sera portée sur les questions suivantes: à quelles conditions et comment les nouvelles pratiques d'organisation et de gestion des ressources humaines, comme les nouveaux modes de travail ('Het Nieuwe Werken'), permettent de favoriser la capacité d'innovation collaborative.
Aussi le rôle de l'architecture de l'innovation dite « transversale » (government-wide) sera étudié.

Le projet PSI-CO est construit autour d’un consortium de centres de recherches belges interdisciplinaires disposant d’une grande expertise en matière d’administration publique.
Il relie quatre universités situées dans deux communautés linguistiques (PA & M-UA disposant d’une expertise sur la collaboration et la méta-gouvernance, PGI-KU Leuven avec une expertise sur la co-production et la gestion des ressources humaines, AURAP-UCL avec une expertise en matière d’apprentissage des fonctionnaires et le SPIRAL-ULg disposant d’une expertise en méthodes participatives).

Le projet apportera des éléments essentiels aux connaissances scientifiques existantes notamment grâce au raffinement de méthodes spécifiques pour étudier l'innovation collaborative. Il permettra de générer des nouvelles compréhensions théoriques et empiriques, grâce à une combinaison de méthodes qualitatives et quantitatives, des interrelations dynamiques entre les caractéristiques individuelles et organisationnelles, les modalités de gouvernance de collaboration et d'innovation dans le secteur public.

En outre, le projet débouchera sur des recommandations et des lignes directrices mises à l’épreuve et validées pour les orientations politiques et les pratiques (au niveau fédéral, ciblées vers le gouvernement et le ministère de P&O, envers les organisations impliquées dans les cas / essais pilotes, et envers les différents ministères sous la forme de « gap-analysis » ainsi qu'au niveau international) sur :

1. Comment construire une capacité d'innovation et faire efficacement de la politique et de l'innovation de service grâce à la collaboration?
2. Comment organiser et optimiser les modalités de coordination transversale avec d'autres acteurs publics et la co-production avec les citoyens, les utilisateurs, les organisations et les groupes d’intérêts organisés?
3. Quels types de méta-gouvernance, de structures organisationnelles et de leadership?
4. Quelles sont les compétences, les attitudes, les incitations et les instruments au niveau des fonctionnaires individuels qui sont nécessaires en vue de faciliter et de stimuler l'innovation collaborative?
5. Qu’est-ce que cela implique en termes de (nouveaux) modes de travail et sur l'architecture de l'innovation ?


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique