Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Connaissances et application de lignes de conduite basées sur des données empiriques dans le traitement des assuétudes

Projet de recherche DR/25 (Action de recherche DR)


Personnes :


Description :

Contexte et objectif

L’abus de substance constitue un problème complexe au long cours et est généralement associé à d’autres difficultés telles que l’absence d’emploi, des troubles relationnels, psychologiques et des complications physiques, judiciaires et financières. L’ensemble des services destinés aux personnes présentant des problèmes liés à l’alcool ou à une autre substance consistent en des modalités différentes de traitement, telles que l’intervention précoce, le sevrage, le traitement par substitution, le suivi, la traitement psychiatrique, … En Belgique, il y a peu, voire aucune information disponible concernant l’efficacité de ces modalités de traitement. Dans la littérature internationale, beaucoup d’études scientifiques ont été publiées concernant l’efficacité de modalités spécifiques d’intervention, dans le domaine des troubles liés à l’alcool et autres substances.

Dans la littérature internationale, les efforts se dirigent de plus en plus vers le développement d’une pratique soutenue par des évidences empiriques. La même tendance peut être notée en Belgique. En particulier, la diversité des interventions et le manque de clarté concernant leurs effets nécessitent le développement de lignes de conduites et de protocoles soutenus par des évidences empiriques. De cette manière, certaines interventions pourraient être développées de manière plus spécifique, ce qui serait associé à de meilleurs résultats de traitement. L’analyse des coûts et de l’efficacité du développement de lignes de conduite constitue un critère dans la prise de décision.

Dans divers pays, des lignes de conduite ont déjà été développées. Aux Etats-Unis, le ‘Drug Abuse Treatment Toolkit’ fut développé par UNODC et les lignes de conduites pour les troubles liés aux substances de l’American Psychiatric Association (APA) sont attendues pour 2006 (APA Practice Guidelines). Récemment, des manuels relatifs au développement de lignes de conduites ont été publiés aux Pays Bas et des lignes de conduite furent développées pour divers troubles. En Grande Bretagne également, des recommandations pour le développement de lignes de conduite ont été développées par le Royal College of Psychiatrists (1994). En 2002, ‘The Department of Health’ a développé des lignes de conduite pour le traitement des troubles liés aux substances.

En Belgique, pratiquement aucune ligne de conduite concernant le traitement des troubles liés aux substances n’est disponible à ce jour. L’objectif de cette recherche est de recenser les lignes de conduite et protocoles concernant le traitement de l’abus de substance. Il s’agit aussi de déterminer dans quelle mesure les professionnels sont familiarisés avec ces lignes de conduite et protocoles ainsi qu’avec leur implémentation dans leur pratique quotidienne. L’objectif final est la formulation de lignes de conduite consensuelles dans le domaine du traitement des troubles liés aux substances, qui sont applicables dans le contexte belge.

Méthodologie

STAGE 1. Revue de la littérature

Une revue de la littérature sera réalisée concernant les protocoles et lignes de conduite existants pour le traitement des troubles liés aux substances. Pour la revue de la littérature, les bases de données telles que Medline, PubMed, Cochrane library, PsycINFO, Web of Science, et les sites Internet pertinents,... seront consultés. L’accent sera mis sur les méta-analyses, les lignes de conduites et protocoles existants.

L’étape suivante concerne la sélection et l’évaluation de la littérature, selon le degré d’évidence empirique. La qualité de la littérature sélectionnée pourra être évaluée selon des critères définis antérieurement. A la fin de cette étape, nous disposerons d’un aperçu global des protocoles de traitement qui sont suffisamment validés.

STAGE 2. Entretiens dans les services de traitement

Une première étape est la composition d’un échantillon représentatif. Différents types de services (hôpitaux psychiatriques, unités psychiatriques des hôpitaux généraux, centres d’intervention de crise ou départements psychiatriques d’urgence des hôpitaux généraux, les programmes résidentiels en groupe à long terme avec une convention INAMI et les centres ambulatoires avec/sans une convention INAMI) et différentes modalités de traitement (sevrage, substitution, et suivi) seront représentés dans l’échantillon. Des intervenants de 50 unités de traitement seront interviewés, répartis proportionnellement entre la Flandre, la Wallonie, et Bruxelles.

La seconde étape est le développement d’un entretien semi-structuré basé sur les lignes de conduite et protocoles identifiés à partir de la revue de la littérature. La connaissance et l’implémentation de ces différentes lignes de conduite seront évaluées.
Les difficultés, opinions et remarques concernant l’implémentation de ces protocoles ou de leurs éléments, seront discutés. Les répondants sont des professionnels d’unités de traitement pour des patients présentant un trouble lié aux substances.

STAGE 3. Suggestions de protocoles de traitement qui sont applicables en Belgique (en coopération étroite avec le secteur de traitement d’abus de substance)

A cette étape, des lignes de conduite seront développées, à partir de la revue de la littérature et des entretiens réalisés dans les unités de traitement. Des groupes d’experts seront alors organisés pour développer les lignes de conduite finales.
Les experts scientifiques ainsi que certains répondants des entretiens semi-structurés participeront à ces groupes. Durant les réunions, ils tenteront d’atteindre progressivement un consensus concernant les lignes de conduite. La méthode Delphi sera utilisée pour affiner les lignes de conduite.

STAGE 4. Recommandations pour l’implémentation.

Afin de formuler des recommandations relatives à l’implémentation, la littérature disponible concernant l’implémentation de lignes de conduite ainsi que les connaissances des professionnels seront considérées. L’implémentation des lignes de conduite et protocoles seront également discutés et élaborés à partir des groupes d’experts et des entretiens semi-structurés.

STAGE 5. Rapport

Les résultats concernant les différentes étapes de cette recherche seront publiés dans un rapport final.


Documentation :

Evidence-based werken in de verslavingszorg : een stand van zaken = Les pratiques "evidence based" dans l'aide aux toxicomanes : un état des lieux  Autrique, Mieke - Vanderplasschen, Wouter - Van Ham, Sophie ... et al  Gent : Academia Press, 2007 (PB6188)
[Pour télécharger

Evidence-based werken in de verslavingszorg : een stand van zaken : samenvatting    Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2007 (SP1724)
[Pour télécharger

Les pratiques 'evidenced based' dans l'aide aux toxicomanes: Un état des lieux : résumé    Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2007 (SP1725)
[Pour télécharger

Evidence-based practise in substance abuse treatment in Belgium : a state of the art : summary    Brussels : Federal Science Policy, 2007 (SP1726)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique