Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Définition et mesure de la criminalité liée aux drogues

Projet de recherche DR/30 (Action de recherche DR)


Personnes :


Description :

Pour mener à bien une politique différenciée en matière de criminalité liée aux drogues, il est important de pouvoir évaluer la part de cette criminalité parmi les différentes formes de criminalité. Actuellement, aucune méthodologie n’existe en Belgique afin d’obtenir une estimation de la part de la criminalité liée aux drogues. Ce problème a d’ailleurs été confirmé en 2001 par la Note politique du gouvernement fédéral relative à la problématique de la drogue.

En voulant créer une méthodologie réutilisable, ce projet a pour objectif d’évaluer de manière chiffrée la part des crimes et délits liés aux drogues dans l’ensemble de la criminalité. Le point central sera constitué d’une analyse de dossiers à grande échelle. Afin de mieux comprendre et pour contextualiser les résultats, des techniques de délinquance auto-révélée (self-report) seront également utilisées. La population interrogée choisie dans ce cadre sera double: les usagers de drogues et les détenus. Dans les questionnaires, il sera fait référence à des éléments d’anamnèse et à l’importance de la criminalité liée aux drogues.

La première tâche sera constituée d’une étude de la bibliographie nationale, européenne et internationale en vue d’opérationnaliser le phénomène de la criminalité liée aux drogues. Partant de la division classique – criminalité expressive, criminalité acquisitive et criminalité consensuelle –, nous verrons si celle-ci peut être affinée et/ou complétée.

La deuxième tâche consistera en l’élaboration d’une méthodologie réutilisable destinée à mesurer la criminalité liée aux drogues en Belgique. Cette méthodologie sera développée et adaptée en fonction de la première mesure du phénomène. Cette méthodologie consistera en deux volets : un volet quantitatif et un volet consacré aux techniques de délinquance auto-révelée. Ces deux parties seront composées d’après une revue de littérature et la construction d’un scénario en vue de faciliter le déroulement de la première passation.

La première mesure du phénomène aura ensuite lieu. Après le traitement et l’analyse des données issues de l’analyse de dossiers et des self-reports, un scénario sera imaginé, celui-ci devant permettre la réplicabilité de la méthodologie.

La troisième et dernière tâche sera consacrée, sur base des constats et des résultats de la recherche, à la formulation de recommandations à destination des décideurs en vue d’élaborer une politique adaptée en ce qui concerne la criminalité liée aux drogues. Toutes ces propositions seront intégrées au rapport qui présentera les résultats finaux de l’étude.


Documentation :

Definiëring en meting van druggerelateerde criminaliteit : samenvatting    Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2008 (SP1934)
[Pour télécharger

Définition et mesure de la criminalité liée aux drogues : résumé    Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2008 (SP1935)
[Pour télécharger

Definition and measurement of drug-related crime : summary    Brussels : Belgian Science Policy, 2008 (SP1936)
[Pour télécharger

Definiëring en meting van druggerelateerde criminaliteit : eindrapport = Définition et mesure de la criminalité liée aux drogues : rapport final    Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2009 = Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2009 (SP2135)
[Pour télécharger

DRUGCRIM-draaiboek betrokken overheden    Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2009 (SP2580)
[Pour télécharger

Scénario DRUGCRIM pour les autorités concernées    Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2009 (SP2581)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique