Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Etude de la part de marché occupée par le cannabis cultivé en Belgique sur le marché belge du cannabis (GEOCAN)

Projet de recherche DR/34 (Action de recherche DR)


Personnes :


Description :

Le cannabis est la drogue la plus consommée en Europe. Selon des données récentes, 3 millions d’européens consomment chaque jour du cannabis et 20 millions en auraient consommé au moins une fois au cours de l’année écoulée. Le vingtième siècle a été confronté à un phénomène nouveau : consommation de cannabis cultivé localement. Or, la culture du chanvre constitue une infraction lorsqu’elle n’est pas destinée à la production de fibres textiles.
Ce projet de recherche s’articule dès lors autour de deux axes :

(1) Suivant les conditions de culture, le chanvre peut fournir des plants type "drogue", à forte teneur en tétrahydrocannabinol (THC), des plants type "fibre", à faible teneur en THC et forte teneur en cannabidiol (CBD), en principe réservés aux variétés "textiles", et enfin des plants dits "intermédiaires", à teneur forte en THC et en CBD ;

(2) Lors de la saisie de fleurs séchées ou d'"herbe", il est intéressant de pouvoir déterminer la zone géographique de culture des plants de cannabis (production sur le territoire national ou importation de l'étranger ?).

Pour répondre à ces différents objectifs, l’équipe de recherche va mettre en œuvre plusieurs approches :
- une analyse juridique de la législation en vigueur en Belgique mais également dans toute l’union européenne ;
- l’analyse des plants de cannabis au fur et à mesure de la croissance, dans des conditions variées, afin d'évaluer l'évolution avec l'âge de la teneur en THC et CBD en fonction des variétés;
- l’utilisation de techniques variées et complémentaires (analyse ADN, ICP-MS, IRMS et GC-MS) afin de tenter de trouver un point commun entre les différents plants de cannabis cultivés en territoire "national" ou "frontalier", afin de faciliter la connaissance des lieux de production et de permettre éventuellement d'établir des liens entre des affaires diverses ; en fonction des caractéristiques ainsi établies pour les plants cultivés en Belgique et à l’étranger, une distinction entre les plants de cannabis issus de l'importation et la production locale doit être possible;
Le but ultime de la recherche est donc d’étudier la part de marché occupée par le cannabis cultivé en Belgique sur le marché belge du cannabis.

Ce projet pourra avoir des répercussions positives pour les décisions à prendre au niveau de la Police Fédérale:
- des informations exhaustives sur le rapport THC/CBD au fur et à mesure de la pousse des plantes permettront d'identifier très rapidement le type de plant lors des saisies;
- l'établissement des "empreintes digitales" des plants de cannabis pourrait fournir des informations sur leur origine géographique ; par la suite, s'il s'avérait que la proportion de plants produits "localement" était très importante, la Police Fédérale pourrait renforcer les équipes de dépistage. Pour obtenir ce résultat, une approche multivariée sera utilisée et la meilleure combinaison possible de techniques analytiques sera retenue.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique