Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

PRocess and Outcome Study of Prison-basEd Registration points (PROSPER)

Projet de recherche DR/70 (Action de recherche DR)


Personnes :

  • Dr.  VANDEVELDE Stijn - Universiteit Gent (UGent)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/12/2014-31/10/2016
  • Dr.  MINE Benjamin - Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/12/2014-31/10/2016
  • Dr.  MAES Eric - Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/12/2014-31/10/2016
  • Dr.  VANDERPLASSCHEN Wouter - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/12/2014-31/10/2016
  • Prof. dr.  VANDER LAENEN Freya - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/12/2014-31/10/2016
  • Dr.  LLOYD Charlie - The University of York (UYORK)
    Partenaire financé étranger
    Durée: 1/12/2014-31/10/2016

Description :

Le projet vise l’évaluation des Points Centraux de Contact d’Orientation et d’Accompagnement (PCOA) en Belgique, lesquels sont opérationnels dans presque toutes les prisons de Wallonie, de Flandre et de Bruxelles. Leurs activités se caractérisent par des interventions brèves auprès des personnes incarcérées confrontées à des problèmes de consommation de drogues et un travail de mise en relation des établissements pénitentiaires avec des services de traitement dans la communauté qui sont spécialisés dans l’accueil de ce type de population. Il s’agit pour les PCOA d’aider ces personnes en détention à trouver un traitement adéquat à leur libération en poursuivant trois objectifs :

(1) fournir une information à propos des services de traitement spécialisés ; (2) développer la motivation des personnes et leur propension au traitement ; et (3) rediriger les personnes aussi bien qu’établir des contacts avec les services de traitement spécialisés. Jusqu’à maintenant, aucune évaluation scientifique des PCOA n’a été réalisée.
L’intention de cette étude est triple :

1. Examiner comment les PCOA fonctionnent actuellement et quels sont les résultats sur les trajectoires des personnes au regard de l’offre thérapeutique ainsi que les résultats liés au traitement, incluant la motivation, l’engagement dans le traitement, l’accroche au traitement, la santé, le fonctionnement psychosocial et la récidive.

2. Documenter comment les PCOA sont perçus par les différents acteurs impliqués (personnel des PCOA, participants des PCOA, personnel des établissements pénitentiaires, les services de traitement, etc.) par rapport à leur fonctionnement actuel, en termes de points-forts et de limites, de défis et opportunités futurs.

3. Formuler des recommandations politiques par rapport au maintien, au développement et/ou à l’aménagement des activités des PCOA.

Ce projet comporte six ensembles d’activités (E.A) et mobilise plusieurs méthodes

EA 1. Revue de la littérature et analyse secondaire des bases de données des PCOA
La revue de la littérature sur l’état de l’art portera sur les points de connexion en prison, les paramètres de gestion des dossiers et les résultats associés. Un second aspect de cet EA 1 consiste en une analyse secondaire des bases de données développées par le personnel des PCOA. Les données disponibles seront analysées afin d’établir une image claire des trajectoires de soins et des résultats liés au traitement.

EA 2. Analyse rétrospective des bases de données disponibles.
Ce second volet vise à évaluer la relation potentielle entre les activités accomplies par les PCOA et la récidive. Dans ce volet, l’efficacité des PCOA sera évaluée par rapport à trois indicateurs de récidive (l’ouverture de nouvelles affaires judiciaires, le prononcé d’une nouvelle condamnation et la réincarcération). Ces trois mesures de la récidive seront comparées entre deux groupes d’anciens détenus établis à partir des données enregistrées par les PCOA. Au moyen d’analyses multivariées, la comparaison contrôlera un ensemble de variables (e.a, âge, type de drogue consommée, type d’infraction ayant conduit à la condamnation, durée de la peine, etc.) afin d’isoler l’effet du contact avec le PCOA.

EA 3. Etude qualitative de la perception des acteurs à l’égard du fonctionnement des PCOA
Ce troisième volet, visant à évaluer le processus, examine la perception des acteurs à l’égard du fonctionnement des PCOA. Les questions se centreront sur les aspects suivants : (1) quelle est la plus-value des PCOA ?; (2) quelles contraintes spécifiques entravent le développement du plein-potentiel de ce type d’initiatives ?; et (3) quelles sont les perceptions des acteurs en ce qui concerne les objectifs poursuivis par le traitement et le fonctionnement des individus (récidive, consommation) après le renvoi des PCOA ? Pour répondre aux deux premières questions de recherche, quatre types de répondants seront interviewés : (1) le personnel des PCOA ; (2) les membres du personnel des services de traitement spécialisés qui accueillent régulièrement des participants des PCOA ; (3) le personnel du ministère de la justice qui est régulièrement en contact avec les participants des PCOA (juges, agents pénitentiaires, directeurs de prison, personnel du service psychosocial, assistants de justice) ; et (4) des participants des PCOA. Pour répondre à la troisième question de recherche sur les perceptions à l’égard des liens possibles entre certains indicateurs relatifs au traitement et le fonctionnement des participants des PCOA (notamment la récidive), des questions additionnelles seront posées lors des entretiens avec les membres du personnel des services de traitement spécialisés qui sont régulièrement en contact avec les participants des PCOA. Les entretiens seront enregistrés, retranscrits et analysés thématiquement au moyen du programme d’analyse qualitative NVIVO.

EA 4. Enregistrement prospectif des participants des PCOA
Ce quatrième volet vise à évaluer les caractéristiques des participants des PCOA et à les mettre en rapport avec les résultats dus au traitement en ce qui concerne la relation, la participation au traitement et l’accroche à celui-ci. En vue de dépasser les difficultés éventuelles qu’impliquerait la mise en relation du traitement avec les données judiciaires et compte tenu des avantages d’une surveillance et d’un suivi à long terme, ce volet mettra en œuvre une étude prospective. Il s’agit d’une étude dans laquelle des variables pertinentes seront systématiquement collectées. Les clients seront suivis par rapport à différents indicateurs tels que leur relation au traitement, leur participation à celui-ci ainsi que par rapport à d’autres indicateurs pertinents (notamment, l’engagement dans le traitement, la santé et le fonctionnement psychosocial).

EA 5. Etude de faisabilité concernant l’implémentation d’un programme de courte durée et les effets (perçus) sur la récidive et les résultats liés au traitement (nouvelles données)
Ce cinquième ensemble d’activités comporte deux phases. La première (5.1.) concerne l’implémentation et la phase d’essai d’un programme collectif de courte durée. La seconde (5.2.) porte sur une étude de faisabilité (évaluation du processus) concernant l’implémentation du programme pilote décrit dans la phase 5.1. La perception des différents acteurs sera collectée au moyen d’entretiens qualitatifs : (1) le personnel des PCOA ; (2) les membres du personnel des services de traitement spécialisés qui accueillent régulièrement des participants des PCOA et qui ont été en contact avec des participants des PCOA ayant suivi le programme ; (3) le personnel du ministère de la justice qui est régulièrement en contact avec les participants des PCOA ; et (4) des participants des PCOA qui ont suivi le programme. Les participants seront interviewés avant, pendant et après le programme. Les thèmes qui seront traités durant les entretiens avec les participants incluront la motivation, l’engagement dans le traitement et le fonctionnement psychosocial. Les participants seront aussi impliqués dans l’étude prospective de l’EA 4, laquelle permettra des comparaisons (exploratoires) avec d’autres participants des PCOA qui n’ont pas participé au programme. Ces données qualitatives seront analysées avec le même dispositif méthodologique que celui décrit dans l’EA 3.

EA 6. Rapportage des résultats
Les résultats des différents ensembles d’activités (EA) mentionnés précédemment seront intégrés et rapportés dans un rapport scientifique qui portera sur (1) les résultats des PCOA en termes de récidive et d’indicateurs liés au traitement ; (2) l’évaluation du processus sur la base des perceptions des acteurs importants à l’égard du fonctionnement passé, actuel et futur des PCOA, incluant les points forts, limites potentielles ainsi que les défis et opportunités futurs ; et (3) des recommandations politiques par rapport au maintien, à l’expansion et/ou à l’aménagement de leurs activités.


Documentation :


  • Colloque PROSPER du 19/01/2017

    PRocess and Outcome Study of Prison-basEd Registration points (PROSPER) : report  Vandevelde, Stijn - Vander Laenen, Freya - Vanderplasschen, Wouter ... et al  Brussels : Belgian scientific Policy, 2016 (SP2660)
    [Pour télécharger

    Proces en uitkomstevaluatie van de centrale aanmeldingspunte voor druggebruikers in de belgische gevangenissen (PROSPER) : samenvatting  Vandevelde, Stijn - Vander Laenen, Freya - Vanderplasschen, Wouter ... et al  Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2016 (SP2661)
    [Pour télécharger

    Etude évaluative des processus et des effets des points centraux de contact, d'orientation et d'accompagnement pour usagers de drogue dans les prisons belges (PROSPER) : résumé  Vandevelde, Stijn - Vander Laenen, Freya - Vanderplasschen, Wouter ... et al  Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2016 (SP2662)
    [Pour télécharger

    PRocess and Outcome Study of Prison-basEd Registration points (PROSPER) : summary  Vandevelde, Stijn - Vander Laenen, Freya - Vanderplasschen, Wouter ... et al  Brussels : Belgian scientific Policy, 2016 (SP2663)
    [Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique