Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Prévention sociale de la délinquance liée aux drogues (SOCPREV)

Projet de recherche DR/75 (Action de recherche DR)


Personnes :

  • Prof. dr.  PAUWELS Lieven - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-31/1/2018
  • Dr.  MAES Eric - Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-31/1/2018
  • Dr.  MINE Benjamin - Institut National de Criminalistique et de Criminologie (INCC)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-31/1/2018
  • Prof. dr.  VANDER LAENEN Freya - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-31/1/2018
  • Mme  DE KOCK Charlotte - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2015-31/1/2018

Description :

Pourquoi SOCPREV?
La prévention sociale de la délinquance est une composante cruciale des plans stratégiques de sécurité et de prévention. Elle constitue un complément important des mesures préventives traditionnelles (Blumstein et al., 1978; Mackenzie, 2006), dont nous savons qu’elles ont malheureusement un impact limité (Gottfredson and Hirschi, 1990; Tonry and Farrington, 1995). Cependant, il n’existe pas d’étude disponible à propos de la prévention sociale de la délinquance (plus particulièrement en ce qui concerne la délinquance économico-compulsive et systématique) liée aux drogues en Belgique (EMSA, 2015). La présente recherche entend combler ce manque de connaissance et fournir des réponses aux interrogations politiques quant à l’effectivité, l’impact et l’efficacité des initiatives existantes qui concernent la délinquance liée aux drogues mais aussi par rapport à leur aptitude à diminuer la délinquance (économico-compulsive et systématique) liées aux drogues.

Objectifs
Les objectifs de cette étude sont doubles:
1. Esquisser un état des lieux des meilleures pratiques ou des pratiques les plus prometteuses au niveau (inter)national pour le suivi (monotoring) des programmes de prévention sociale de la délinquance (économico-compulsive et systématique) liée aux drogues.
2. Analyser empiriquement les projets belges existants et fournir des lignes directrices en vue du suivi et de l’évaluation des programmes de prévention sociale de la délinquance liée aux drogues, plus particulièrement en ce qui concerne la délinquance économico-compulsive et systématique.


Méthodologie
Plusieurs méthodes qualitatives seront mobilisées.
1. Une revue de la littérature (inter)nationale relative aux meilleurs pratiques en matière de prévention sociale de la délinquance liée aux drogues. Celle-ci se concentrera essentiellement sur trois aspects 1) les caractéristiques des auteurs et les caractéristiques socio-démographiques ainsi que les mécanismes, 2) le coût/efficacité de ces meilleures pratiques, 3) les études évaluatives des programmes de prévention sociale orientés vers la réduction de la délinquance liée aux drogues, plus particulièrement en ce qui concerne la délinquance économico-compulsive et systématique (selon la disponibilité).
2. Des entretiens qualitatifs avec des experts internationaux pour combler les lacunes de la revue de la littérature internationale.
3. Une analyse systématique des programmes belges de prévention sociale visant à réduire la délinquance liée aux drogues (DGSP – DSLI) en fonction des meilleures pratiques (ou des plus prometteuses) identifiées dans la littérature internationale. Des projets mentionnés par le DGSP (Direction Générale Sécurité et Prévention – Direction Sécurité Locale Intégrale) seront examinés.
4. Des entretiens qualitatifs avec des experts belges seront menés pour compléter les lacunes des analyses.

Résultats attendus et produits
Le projet de recherche SOCPREV contribuera au développement d’une prévention sociale de la délinquance liée aux drogues effective et evidence-informed, plus particulièrement en ce qui concerne la délinquance économico-compulsive et systématique.

1. Evaluation (inter)nationale des projets existants
a. Aperçu des meilleures pratiques internationales et/ou des plus prometteuses
b. Aperçu des projets belges existants et de leur niveau d’évaluation

2. Produits orientés vers les décideurs politiques et les acteurs de terrain
a. Inventaire pour les décideurs politiques et les chercheurs des meilleures pratiques internationales et/ou des plus prometteuses.
b. Guide d’évaluation: plan d’action pour le suivi et l’évaluation des programmes de prévention sociale de la délinquance liée aux drogues et exigences d’enregistrement
c. Etude de faisabilité (test-case): session de formation et mise en place d’un protocole d’évaluation dans la ville de de Geraardsbergen.
d. Sessions de formation particulières pour 1) les villes et communes néerlandophones et 2) les villes et communes francophones de Belgique.

3. Valorisation scientifique
a. Valorisation scientifique au moyen d’au moins trois publications scientifiques (peer-reviewed).
b. Présentation des lignes directrices d’évaluation auprès de l’EMCDDA et dans le cadre de colloques internationaux.
c. Organisation d’une journée d’étude en Belgique autour des principaux résultats à l’attention des décideurs politiques et des acteurs de terrain.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique