Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

From the alley to the web. The rise of illicit drug trade on cryptomarkets and the involvement of Belgian buyers and vendors (CRYPTODRUG)

Projet de recherche DR/82 (Action de recherche DR)


Personnes :


Description :

Description du projet

L’équipe interdisciplinaire de CRYPTODRUG cartographie l’implication belge dans le commerce de drogues illicites sur des sites de vente en ligne qui se situent dans des zones anonymes d’internet. Ces « cryptomarchés » peuvent être comparés à eBay ou Amazon dans leur mode de fonctionnement, si ce n’est qu’ils permettent également le commerce de biens illégaux dont les drogues illicites constituent la catégorie principale.

Le projet de recherche CRYPTODRUG est financé par la Politique scientifique fédérale belge (Belspo). Il est réalisé sous la coordination de la Professeure Colman par l’Université de Gand et l’UCLouvain en collaboration avec la Haute École de Gand. Il est réalisé en trois étapes.

Sont tout d’abord étudiés les vendeurs actifs sur ces sites de vente anonymes. En se focalisant spécifiquement sur ceux qui expédient leurs produits depuis la Belgique, l’équipe a, sur une base mensuelle, réalisé un « instantané » des deux plus gros sites marchands pendant une période de cinq mois. Cette démarche a été réalisée par le biais d’un processus de récupération et d’analyse de contenus où une partie du contenu est téléchargé et introduit dans des bases de données. À partir de ces données, il est possible de réaliser une analyse longitudinale du contenu de ces plateformes.

Cela signifie que les changements observés dans l’offre belge seront mesurés et comparés avec les connaissances antérieures, aussi bien à propos de l’offre nationale que mondiale. L’équipe va examiner quels produits belges prédominent sur ces sites, quelle est l’ampleur et le succès des vendeurs en lien avec la Belgique et quels schémas de croissance s’observent dans le commerce belge sur le darknet. Outre le volet quantitatif, l’équipe va également réaliser une évaluation qualitative du profil des vendeurs belges afin de dégager d’éventuels points communs ou divergences.

La deuxième étape, qui débutera au début du mois de juin 2019, impliquera les acheteurs belges actifs sur ces sites. En effet, il reste à ce jour un vide théorique quant au rôle que ces sites jouent dans le développement de la carrière d’usager de drogues, vide auquel l’équipe va tenter de remédier. Les acheteurs consomment-ils plus ou moins de drogues ? Consomment-ils d’autres produits suite à la découverte de ces sites ? Dans quelle mesure les achats peuvent-ils améliorer ou au contraire altérer leurs connaissances à propos des substances qu’ils consomment ? La possibilité de se fournir sur ces sites a-t-elle un impact sur leur adoption de comportements à risques ?

Les acheteurs seront contactés via des forums en ligne en rapport avec l’usage de drogues ainsi que via d’autres communautés en ligne qui s’avèrent pertinentes. Il leur sera demandé de compléter un questionnaire anonyme à propos de leur consommation de drogue et son évolution et à propos de la façon dont ils se procurent leurs produits en ligne. Une attention particulière sera accordée aux variables déterminant la carrière d’usager de drogues telles que la fréquence, l’intensité, l’escalade, les changements, l’augmentation, la substitution dans leur consommation de drogue, de même que la sortie de celle-ci. Ils seront ensuite invités à participer à des entretiens anonymes semi-directifs. Ces entretiens permettront à l’équipe de CRYPTODRUG de clarifier les éventuelles anomalies qui ressortiraient des questionnaires ainsi que d’en apprendre davantage sur les motivations et les expériences de celles et ceux qui achètent sur le darknet. Une comparaison sera effectuée à partir de leur implication antérieure sur le marché traditionnel hors-ligne (pour autant que cela les concerne).

Depuis l’émergence de ces sites, on assiste à une constante augmentation de leur activité et de leur volume de vente. L’écosystème des cryptomarchés s’avère particulièrement résilient en dépit des interventions des forces de l’ordre et des actions de sabotage menées au sein même de ces communautés en ligne par leurs propres membres. La troisième étape du projet consistera enfin à déployer les efforts nécessaires à la diffusion des résultats de la recherche aux acteurs concernés. Les résultats tirés du projet serviront à éclairer les discussions entre les décideurs politiques et les praticiens. Par ailleurs, un site web est en cours d’élaboration pour offrir un plus large accès au public aux conclusions de la recherche. Enfin, les conclusions du projet CRYPTODRUG seront mises à disposition du monde académique tant à travers des présentations lors de conférences que des publications dans des revues scientifiques.


Documentation :

From the alley to the web. The rise of illicit drug trade on cryptomarkets and the involvement of Belgian buyers and vendors (CRYPTODRUG): final Report  Colman, Charlotte - Devresse, Marie-Sophie - Bronselaer, Antoon  Brussels : Belgian Science Policy, 2020 (SP2876)
[Pour télécharger

VAN HET STEEGJE NAAR HET WEB. Belgische kopers en verkopers op drugs cryptomarkten (CRYPTODRUG): samenvatting.  Colman, Charlotte - Devresse, Marie-Sophie - Bronselaer, Antoon  Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2020 (SP2878)
[Pour télécharger

From the alley to the web. The rise of illicit drug trade on cryptomarkets and the involvement of Belgian buyers and vendors (CRYPTODRUG): summary  Colman, Charlotte - Devresse, Marie-Sophie - Bronselaer, Antoon  Brussels : Belgian Science Policy, 2020 (SP2877)
[Pour télécharger

DE LA RUELLE AU WEB. Les acheteurs et vendeurs belges sur les cryptomarchés de la drogue (CRYPTODRUG): résumé  Colman, Charlotte - Devresse, Marie-Sophie - Bronselaer, Antoon  Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2020 (SP2879)
[Pour télécharger


A propos de ce site

Cookies policy

Données personnelles

© 2020 SPP Politique scientifique