Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Normes et recommandations pour l'estimation de l'incertitude de mesures analytiques

Projet de recherche NM/A/15 (Action de recherche NM)


Personnes :


Description :

CONTEXTE

Il est essentiel de disposer de méthodes analytiques harmonisées et fiables lors d’analyse de routine. Le but de celles-ci est d’obtenir des informations de façon à prendre des décisions importantes en ce qui concerne, par exemple, la conformité aux réglementations gouvernementales. L’incertitude est un paramètre de performance pour les résultats de mesures qui est fondamentale si ces résultats doivent pouvoir être comparés et si les utilisateurs veulent pouvoir s’y fier. Ainsi, ce projet sera surtout centré sur le développement de normes et de recommandations pour l’estimation de l’incertitude dans les laboratoires chimiques et pharmaceutiques.


LE PROJET

- Objectifs
L’objectif du projet est de mettre au point des normes et recommandations pour l’estimation de l’incertitude de mesures analytiques obtenues à partir de méthodes appliquées dans l’industrie chimique, pharmaceutique et agro-alimentaire. Il sera principalement question de méthodes de chromatographie liquide haute performance et d’électrophorèse capillaire destinées à l’analyse des matières premières médicamenteuses, à la bioanalyse de médicaments dans le cadre d’études pharmacocinétiques et à la séparation énantiomérique de médicaments chiraux.

METHODOLOGIE

Afin d’atteindre ces objectifs, les démarches suivantes sont appliquées:
- examen de la situation actuelle et principalement des deux approches différentes employées pour déterminer l’incertitude d’une mesure à savoir l’approche ISO (dite de «bas en haut» ou «bottom-up») et celle du Comité des Méthodes Analytiques (dite de «haut en bas» ou «top-down»);
- étude de certains domaines d’application (études de cas) et de certains problèmes techniques, à savoir l’échantillonnage, les effets de matrice, le contrôle de qualité, les seuils de détection et de quantification;
- développement de recommandations générales incluant une approche par arbre décisionnel et propositions de procédures standardisées finalisées, aisées à mettre en oeuvre et d’un coût abordable;
- incitation à la reconnaissance du bien-fondé des recommandations proposées.


LES PARTENAIRES

Le projet est mené par un groupe de travail comprenant le Service d’Analyse des Médicaments de l’ULg, le Département d’Analyses Pharmaceutique et Biomédicale de la VUB et le Laboratoire de Chimie Pharmaceutique et d’Analyse des Médicaments de la KUL.


Rôle/activités de chacun des partenaires dans le cadre du projet:

- En ce qui concerne l’état de la question, la collecte du matériel et des connaissances existantes ainsi que l’étude de thèmes particuliers sont entreprises par l’ULg, la KUL et la VUB.

- Pour ce qui est de l’établissement de l’incertitude d’un résultat analytique pris individuellement à partir d’une méthode validée, la KUL développe de nouvelles méthodes validées pour l’analyse de médicaments; l’ULg participe aux travaux de la commission SFSTP «Validation dans les milieux biologiques» et contribue à l’évolution des recommandations actuelles. Elle initie également une nouvelle commission «Incertitude des mesures analytiques» au niveau de la SFSTP. En plus, l’ULg participe à des tests inter-laboratoires et développe de nouvelles méthodes analytiques validées qui contribueront à l’étude de la relation existant entre la validation et l’estimation de l’incertitude. Quant à la VUB, elle s’occupe de l’identification et de la combinaison des sources d’erreurs ainsi que des traitements de l’erreur systématique. Elle participe aussi aux tests inter-laboratoires.

- Concernant l’étude de problèmes spécifiques et techniques relatifs à l’incertitude, les trois universités envisagent l’étude des problèmes liés notamment à l’échantillonnage, les effets de matrice, le contrôle de qualité et les seuils de détection et de quantification.

Enfin, la dernière activité concerne la définition et l’évaluation d’un ensemble de notes de guidance minimale pour la détermination de l’incertitude au sein des laboratoires d’analyse et son établissement dans les rapports analytiques.


PRODUITS ET RESULTATS ATTENDUS

Etant donné que l’approche ISO reste difficile quant à son application, celle présentée par le comité des Méthodes Analytiques a été sélectionnée. Elle consiste à estimer l’incertitude à partir des informations recueillies à la suite des études inter-laboratoires. Au stade actuel, quatre protocoles analytiques ont été élaborés. Deux études sont terminées et les traitements statistiques ont été réalisés.

Les résultats attendus au terme de ce projet seront de définir une approche générale par arbre décisionnel et d’établir des procédures standardisées. Celles-ci devront présenter un aspect pratique et un coût abordable. A cette fin, nous tenterons de définir des notes de guidances minimales puis, de les faire accepter afin de valoriser les résultats de nos recherches.


COLLABORATIONS SCIENTIFIQUES

Collaborations internationales tant au niveau d’industries pharmaceutiques et chimiques qu’au niveau de laboratoires universitaires.


COMITE D'UTILISATEURS

Certains membres du comité d’utilisateurs sont représentatifs de différents types d’organisation comprenant d’importantes multinationales pharmaceutiques (ex. E. Lilly, Janssen Pharmaceutica) ou chimiques (ex. Bayer, Solvay) et de petites et moyennes entreprises pharmaceutiques belges (ex. SMB-Galéphar). D’autres membres appartiennent à une institution scientifique gouvernementale (Institut Pasteur), à la «Scientific Institute of the Dutch Pharmacists» et à un service universitaire (Systèmes de production mécanique et métrologique de l’ULg).

Les membres du Comité d’utilisateurs ainsi que les collaborateurs scientifiques seront les bénéficiaires de ce projet.

PROMOTEURS

Jacques CROMMEN
Université de Liège
Institut de Pharmacie
C.H.U. Bât. B36
Avenue de l’Hôpital 1
B-4000 LIEGE 1
Tel: +32 4 366.43.46
Fax: +32 4 366.43.47
E-mail: jcrommen@ulg.ac.be

Désiré L. MASSART
Vrije Universiteit Brussel
Farmaceutische en Biomedische analyse
Laarbeeklaan 103
B-1090 BRUSSEL
Tel: +32 2 477.47.37
Fax: +32 2 477.47.35
E-mail: massart@vub.vub.ac.be

Jos HOOGMARTENS
Katholieke Universiteit Leuven
Laboratorium voor Farmaceutische Chemie en Analyse van Geneesmiddelen
Van Evenstraat 4
B-3000 LEUVEN
Tel: +32 16 32.34.42
Fax: + 32 16 32.34.48
E-mail: jos.hoogmartens@farm.kuleuven.ac.be


Documentation :

Norms and guidelines for the practical estimation of uncertainty in analytical measurements : final report    Brussels : Federal Science Policy, 2005 (SP1474)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2014 SPP Politique scientifique