Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Mutation des villes et des campagnes dans l'ouest et l'est de l'Empire romain. Archéologie interdisciplinaire de l'Antiquité tardive et du haut Moyen Âge

Projet de recherche P5/09 (Action de recherche P5)


Personnes :


Description :

Le projet d'étude analysera les transformations que la société romaine a subies durant l’époque de transition entre l'Antiquité tardive et le haut Moyen Age. Il couvre les périodes comprises entre le 3e et le 9e siècles AD.

Il prendra comme point de départ le canevas politique, social et religieux, qui est changeant, et prendra principalement en considération la manière dont les anciennes cités et les territoires ruraux de leur ressort ont été affectés, et jusqu’à quel point cette transformation peut être comparée dans les sphères occidentales et orientales de l'Empire, ainsi que l'impact que de tels changements ont eu sur l'économie et l'environnement.

Les jalons appropriés de ces études seront fournis par quatre projets de recherches régionales en cours, qui appliquent de manière systématique une méthodologie interdisciplinaire commune. Ils intègrent notamment chacun la pratique de fouilles urbaines parallèlement à des prospections dans les milieux urbain et rural. Dans ce cadre, des échanges entre chercheurs seront possibles.
Dans la partie orientale, les régions étudiées comprennent l'Asie Mineure avec Sagalassos et son territoire, ainsi que la Grèce et en particulier la Béotie. Dans la partie occidentale, les régions étudiées sont localisées en Italie centrale, dans la vallée de Potenza, ainsi qu'en Belgique à Tournai et dans les vallées de la Meuse et de l'Escaut. Les aires étudiées ont été sélectionnées en vertu de leurs rôles mouvants et spécifiques dans le développement de l'Empire. Concernant le paysage urbain, les quatre projets régionaux ambitionnent de cartographier les variations de densité et de taille des occupations, l'infrastructure urbaine, l'architecture défensive, publique et religieuse, les établissements domestiques et les cimetières, en combinant la fouille, la conduite de prospections archéologiques intensives, ou électro-magnétiques et géomorphologiques.

Dans le paysage rural, le rôle variable des périphéries urbaines et de la campagne sera également étudié grâce à des fouilles, quoiqu'à une échelle plus modeste, au travers d’une heuristique historique globale, ainsi que grâce à des stratégies d'études intensives et interdisciplinaires performantes.

Une attention soutenue sera accordée à la restitution des réseaux économiques, y compris les pratiques artisanales, agricoles, pastorales et aux thèmes de la subsistance et du commerce des denrées.
Des techniques archéométriques de pointe aideront à l'étude des productions artisanales, spécialement la verrerie et la métallurgie. Des procédés analytiques innovateurs seront également appliqués aux collections archéozoologiques, qui approcheront en particulier, l'hypoplasie porcine et l’analyse contextuelle des assemblages faunistiques.

L'étude de l'environnement pendant les périodes de transition inclueront le développement des paysages, les changements de végétation et de faune, les catastrophes naturelles, l'impact anthropique et les variations climatiques, en pratiquant des études de terrain et des analyses géomorphologiques, macrobotaniques, archéozoologiques et palynologiques développées.



A propos de ce site

Cookies policy

Données personnelles

© 2020 SPP Politique scientifique