Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Evaluation de la performance des systèmes de revêtement pour la menuiserie extérieure en bois

Projet de recherche PA/04 (Action de recherche PA)


Personnes :

  •   COPPENS Hugo - Centre Technique de l'Industrie du Bois (CTIB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/1/2002-31/12/2005
  • Dr.  VAN ACKER Joris - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge

Description :

La proposition de projet ‘PERFORMANCE ASSESSMENT OF COATING SYSTEMS FOR EXTERIOR JOINERY’ a pour objectif la mise au point d’une méthodologie axée sur la pratique de manière à identifier des systèmes de finition appropriés pour la menuiserie extérieure ; elle doit donc faire en sorte que le bois reste un matériau fiable et économiquement intéressant pour ce secteur. Etant donné que l'harmonisation européenne, commandée par les activités de normalisation du CEN, n'a toujours pas réussi à mettre en oeuvre des méthodes d'essai, l'étude proposée se concentre sur le recours au vieillissement artificiel associé et (le cas échéant) à des tests biologiques en tant que solution de rechange au vieillissement naturel de manière à obtenir ainsi des résultats parfaitement fiables et reproductibles.

Une série de méthodes d'évaluation clairement définies et normalisées est disponible aujourd'hui sous la forme de normes européennes (EN 927) et internationales (ISO). Ces méthodes sont utilisées pour définir des niveaux d’altération par les agents atmosphériques qui correspondent à l'efficacité insuffisante des systèmes de finition dans la pratique. Ceci permet d'obtenir des valeurs critiques pour chacun des paramètres d'évaluation de manière à pouvoir définir un niveau de prestation "approprié ou suffisant". Ceci peut servir ensuite de base à l'élaboration d'une spécification technique et/ou au lancement d'un système de certification pour des systèmes de finition des menuiseries extérieures. Pour y parvenir, le projet se base sur des systèmes de finition fournis par des fabricants de peinture qui peuvent qualifier un niveau d'approprié ou d'insuffisant. L'application de ces systèmes est analogue à celle qui est utilisée dans l'industrie (application industrielle) ou à celle qui est utilisée sur le chantier après le placement des éléments de menuiserie extérieure (placement par le particulier ou par le professionnel).

La méthodologie de l'étude se concentre sur l'utilisation du vieillissement artificiel en tant que système d'essai reproductible pour la description des dégradations physico-chimiques. Comme la fréquence et la facilité du retraitement sont aussi des éléments d'évaluation des systèmes de finition, on propose un travail complémentaire en relation avec l'entretien et la rénovation. Les facteurs biologiques éventuellement pertinents sont également inclus. Etant donné que sous nos climats, on assiste plus régulièrement à des défaillances sur le plan de l’altération biologique que, par exemple, dans les régions méditerranéennes ou continentales, un scénario d'essai a été ajouté; celui-ci analyse la "situation la plus défavorable possible" tant pour l'attaque par la pourriture bleue que pour l’infestation de moisissures à la surface.

Le consortium comporte un institut sectoriel, un laboratoire d'essai et des représentants de l'industrie concernée. Le laboratoire d'essai a l'expérience de l'essai des systèmes de finition du bois selon les méthodes d'essai et les critères d'évaluation européens les plus récents. Le secteur associé est responsable de la fourniture du substrat et des systèmes de finition de manière à définir les valeurs critiques et les critères minimaux pour des systèmes "appropriés" de finition des menuiseries extérieures. La composition du consortium garantit l'enregistrement des systèmes de finition aux moins bonnes performances dans la pratique de manière à représenter tous les phénomènes de dégradation possibles. Les procédures d'essai doivent alors être à même de distinguer ceux-ci de systèmes de finition aux performances suffisantes et d'élaborer une méthodologie d'essai qui puisse être interprétée de manière simple et aisée. Le fait, d'une part, que la normalisation européenne prévoit de réaliser ceci dans les instruments de base et, d'autre part, la nécessité de développer des méthodes d'évaluation normalisées pour les systèmes de finition des menuiseries extérieures est certainement favorable pour la position des menuiseries extérieures en bois. Les systèmes de finition nouvellement développés qui, à l'avenir, devront tenir compte d'une faible teneur en solvants (couleurs/vernis aqueux et "high solid"), ainsi que des limitations sur le plan des biocides, devront, c’est certains, disposer d'un système de garantie de la qualité. Ce n'est qu'ainsi que l'on continuera à avoir confiance dans l'utilisation des menuiseries extérieures en bois et des systèmes de finition appliqués sur celles-ci.


Documentation :

Performance assessement of coating systems for exterior wooden joinery : final report    Brussels : Federal Science Policy, 2007 (SP1828)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique