Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Comment bien faire fonctioner Natura 2000? Management socio-économique, juridique & écologique (SELNAT)

Projet de recherche SD/BD/06A (Action de recherche SD)


Personnes :

  • Dr.  VINCKE Jan - Resource Analysis BV (RA)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009
  • Prof. dr.  MAHY Grégory - Gembloux Agro-Bio Tech (GxABT)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009
  • Prof. dr.  HERMY Martin - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009
  • Dr.  ENDELS Patrick - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009
  • Dr.  HAUMONT Francis - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009
  • Dr.  BORN Charles-Hubert - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009
  • M.  TYTECA Daniel - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2006-31/1/2009

Description :

Contexte

La biodiversité est un concept qui traduit la diversité complexe des êtres vivants, à trois niveaux : la diversité au sein de l’espèce (diversité génétique), entre les espèces (diversité spécifique) et entre les écosystèmes (diversité écosystémique). Elle est essentielle à la stabilité et à la résilience des écosystèmes. La conservation et l’utilisation durable de la biodiversité est de ce fait un composant essentiel du développement durable.
Cependant, l’augmentation de la pression humaine sur le territoire lors de ces dernières décennies a entraîné un déclin de la biodiversité, ce qui a un impact négatif sur les bénéfices environnementaux, économiques et sociaux. Afin d’éviter la fragmentation (des habitats, des populations et des génotypes) et donc de limiter le déclin de la biodiversité, l’UE a mis en place Natura 2000, un réseau écologique d’aires protégées. Cependant, de nombreux utilisateurs sont présents sur le territoire et des conflits d’intérêts peuvent surgir.

Description du projet
Objectifs généraux

La législation européenne force les états membres à « maintenir ou restaurer, dans un état de conservation favorable, les habitats naturels et les espèces en prenant en compte les exigences économiques, sociales et culturelles, ainsi que les caractéristiques régionales et locales ». L’objectif principal de ce projet est d’analyser l’efficacité de la gestion intégrée des sites Natura 2000. Afin d’être capable d’évaluer cette efficacité, il est nécessaire que celle-ci soit définie de façon précise. « Working properly » « Fonctionner correctement » implique le développement de méthodes de gestions efficaces des milieux naturels qui soient robustes et qui contribuent au développement durable (des communautés locales). L’objectif final du projet de recherche SELNAT est de sensibiliser les décideurs aux conséquences économiques, sociales et environnementales des modifications de la biodiversité et de les guider dans le développement de politiques de gestion des sites Natura 2000. En outre, des stratégies intégrées sont plus susceptibles d’être acceptées par les acteurs locaux.

Méthodologie

L’analyse structurée du problème complexe qu’est le déclin de la biodiversité ainsi que celle des problématiques interdisciplinaires est permise grâce à un modèle intégré : le modèle SCENE. Celui-ci distingue trois formes de capitaux durables : SoCial, Environnemental et Economique. Il a été développé en tant qu’outil d’analyse du développement durable à l’échelle d’une région. Ce modèle est composé de stocks et de flux. Chaque domaine capital contient un certain nombre de stocks (tels que ‘qualité de vie’ [social], ‘qualité environnementale’ [écologique], ou ‘viabilité économique’ [économique]). Le critère principal pour la prise en compte d’un stock spécifique est sa pertinence dans le cadre de la recherche. Les relations entre les différents stocks sont appelées ‘flux’.
A l’aide de ce système d’analyse, les stratégies de gestion basiques et générales sont développées au niveau d’un site Natura 2000 wallon et flamand. Selon un processus itératif, ces stratégies sont présentées à un groupe d’acteurs locaux et non-locaux afin de tester leur robustesse. Cela nous permettra d’ajuster les mesures par rapport aux différents aspects et détails spécifiques aux sites. Enfin, une stratégie de gestion sera développée pour chacun des sites.

Afin d’évaluer les stratégies finales, l’approche écosystème (Ecosystem Approach) sera utilisée. Cette nouvelle approche, basée sur l’écosystème et la participation des différents acteurs, est recommandée par la Conférence des Parties (COP) de la convention sur la diversité biologique, en vue d’étudier tout type de problème ayant trait à la conservation de la biodiversité. Dans ce modèle de gestion intégrée des ressources, l’écologie et la société sont tous deux des éléments essentiels des écosystèmes.


Interactions entre les différents partenaires

Etant donné que l’interdisciplinarité est la base de notre recherche, une interaction et une communication étroites entre tous les partenaires est cruciale. De ce fait, un projectweb a été mis en place afin de permettre l’échange de documents et d’informations, à l’aide d’un forum et d’une importante liste de mots-clés, permettant de faciliter la communication entre les diverses disciplines. En outre, des réunions sont organisées fréquemment.


Résultats et/ou produits attendus

Le produit de ce projet sera d’abord méthodologique, notamment via le développement d’outils qui permettront :
• D’identifier les types d’occupation du sol historiques et actuels responsables de la dégradation de la biodiversité et les liens entre l’utilisation durable du territoire et les objectifs de conservation de la biodiversité ;
• De procéder à une évaluation intégrée (de la robustesse) des mesures concernant la biodiversité ;
• D’évaluer la contribution et les limites de la valorisation économique des ressources ;
• D’estimer l’appui du public pour différentes stratégies de gestion ;
• D’appréhender la complexité des aspects légaux de Natura 2000.

Puisque les cas d’étude sont des sites Natura 2000, nos résultats seront directement utiles pour les autorités et les ONG concernées par la protection de l’environnement. Les résultats du projet seront valorisés au travers de divers moyens, tels que des publications scientifiques. Par la dissémination du point de vue original de ce projet, nous pourrons contribuer à la mise en place de politiques durables pour la conservation de la biodiversité.
Un effort particulier sera fourni pour communiquer la méthodologie et les résultats de ce projet à un public plus local, y compris les acteurs impliqués dans la gestion et l’utilisation du territoire. Cela implique des publications dans des revues régionales. En sus des réunions régulières avec le Comité de suivi, un atelier (workshop), ouvert à un large public, pourrait être organisé pour stimuler les interactions avec et parmi les utilisateurs potentiels de la méthodologie.


Partenaires
Activités

Nom: Jan Vincke, Greet Nulens et Stan Weyns
Institution: Resource Analysis NV
Activités Resource Analysis a acquis une réputation solide en tant que conseiller auprès de nombreuses agences gouvernementales concernées par la gestion des ressources naturelles. La société a développé une méthodologie pour aborder des questions complexes, et un large panel de techniques permettant de s’assurer que les décisions politiques les plus efficaces sont prises pour les résoudre. Les autorités sont assistées dans l’identification des options politiques potentielles, et dans la pondération de ces politiques et la sélection de la politique la plus appropriée. Resource Analysis est également impliquée dans la R&D ciblée sur la gestion et l’utilisation durables des ressources naturelles.

Nom: Prof. Dr. Martin Hermy, Patrick Endels et Els Ameloot
Institution: K.U.Leuven; Faculty of Bioscience Engineering; Department of Land Management and Economics; Division Forest, Nature & Landscape (DFNL)
Activités L’unité de recherche en écologie végétale couvre le champ « écologie, conservation de la nature & gestion des espaces verts urbains ». Celle-ci a pour objectif principal l’étude de l’impact des diverses perturbations liées à l’homme (par ex. la fragmentation des habitats, la gestion (y compris la restauration)) de la biodiversité dans un grand nombre d’habitats. Notre équipe de recherche étudie la composition et la diversité en espèces végétales, les caractéristiques des populations et les effets de fragmentation dus aux modifications de l’utilisation du territoire.

Nom: Charles-Hubert Born et Marie Mahy
Institution: UCL, Séminaire de droit de l’urbanisme et de l’environnement (SERES)
Activités Le SERES cible ses recherches sur la législation belge, européenne et internationale concernant tous les thèmes ruraux ou urbains, environnementaux et de planification de l’utilisation du territoire. Les activités les plus courantes sont la recherche académique pour des revues spécialisées, la recherche appliquée pour les administrations concernées par la planification de l’utilisation du territoire, l’agriculture et l’environnement en Région wallonne, et des services d’avocats-conseils dans l’élaboration des lois auprès des cabinets ministériels.

Nom: Prof. Dr. Grégory Mahy et Julien Taymans
Institution: Faculté universitaire des Sciences agronomiques de Gembloux
Unité Sol Ecologie Territoire, Laboratoire d’Ecologie
Activités La FUSAGx a développé une série de recherches fondamentales et appliquées dans le domaine de la gestion de la biodiversité. Notre objectif est d’appréhender les mécanismes écologiques complexes responsables de l’état de la biodiversité dans les paysages anthropogènes. Ces recherches sont basées sur le développement de méthodologies permettant de mesurer la biodiversité aux différentes échelles d’organisation hiérarchique (variabilité génétique, variation morphologique des taxons, diversité des espèces et typologie des communautés végétales).

Nom: Prof. Dr. Daniel Tyteca et Valérie Grogna
Institution: Centre Entreprise – Environnement
UCL : IAG – School of Management, Faculté des Sciences économiques, sociales et politiques,
Activités Le Centre étudie les thèmes tels que l’économie environnementale et des ressources naturelles, le développement durable, la business strategy et l’environnement. En outre, les applications des principes de la gestion environnementale des affaires économiques sont implémentées dans la recherches et l’éducation. Le Centre entretient de nombreuses collaborations avec le monde de l’industrie, soit par une implication dans les programmes de recherche, soit dans le cadre d’une collaboration active avec des organisations telles que l’Union Wallonne des Entreprises.

Coordonnées

Coordinator

Jan Vincke
Resource Analysis
Wilrijkstraat 37
B-2140 Antwerpen
Tel: +32 (0)3 270 00 30
Fax: +32 (0)3 270 00 31
jav@resource.be

Promoteurs

Martin Hermy & Patrick Endels
Katholieke Universiteit Leuven (KULeuven)
Celestijnenlaan 200E
B-3001 Leuven
Tel: +32 (0)16 32 97 57
Fax: +32 (0)16 32 97 60
martin.hermy@biw.kuleuven.be
http://www.agr.kuleuven.ac.be/lbh/lbnl/ecology

Francis Haumont & Charles-Hubert Born
Université catholique de Louvain (UCL)
Collège Thomas More
2, Place Montesquieu
1348 Louvain-la-Neuve
Tel: +32 (0)10 47 47 07
Fax: +32 (0) 10 47 47 09
born@publ.ucl.ac.be

Grégory Mahy
FUSAGx
Passage des Déportés 2
B-5030 GEMBLOUX
Tel: +32 (0)81 62 22 44
Fax: +32 (0)81 61 48 17
Mahy.g@fsagx.ac.be

Daniel Tyteca
Université catholique de Louvain (UCL)
Place des Doyens, 1
1348 Louvain-la-Neuve
Tel: +32 (0)10 47 34 57
Fax: +32 (0)10 47 34 90
tyteca@poms.ucl.ac.be


Comité de suivi

Erika Baus - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB)
Fons Beyers - Boerenbond
Dirk Bogaert - Artevelde Hogeschool Gent
Gaëtan Bottin - Natagora
Frédéric De visscher - Union Wallonne des Entreprises
Kris Decleer - Research Institute for Nature and Forest (INBO)
Lionel Delvaux - Inter-Environnement Wallonie
Joost Dessein - Katholieke Universiteit Leuven
Catherine Hallet - Direction Générale des Ressources Naturelles et de l'Environnement (DGRNE)
André Heughebaert - Université Libre de Bruxelles
Joelle Huysecom - Réserves Naturelles
Els Martens - Ministerie van de Vlaamse Gemeenschap
Jean-Yves Paquet - AVES Société ornithologique
Maarten Puls - Provincie Antwerpen
Jean Renault - Ministère de la Région Wallonne
Jacqueline Saintenoy-Simon - Amicale Européenne de Floristique
Sophie Salle - Institut Eco-conseil
Kurt Sannen - Vlaamse Landmaatschappij
Etienne Snyers - Nature Terre et Forêts
Michel Terlinden - Société Royale Forestière de Belgique
Christel Termol - Union des Villes et Communes de Wallonie
Marc Thirion - Ministère de la Région Wallonne
Johan Toebat - Agentschap Natuur en Bos
Wouter Van Landuyt - Research Institute for Nature and Forest (INBO)
Bart Vercoutere - Vrienden van Heverleebos en Meerdaalwoud vzw
Didier Vieuxtemps - Fédération Wallonne de l'Agriculture
Katty Wouters - Regionaal Landschap Noord-Hageland


Documentation :

How to make Natura 2000 work properly? Socio-economic, legal & ecological
management : final report + annexes
  Vincke, Jan - Hermy, Martin - Haumont, Francis ... et al  Brussels : Federal Science Policy, 2009 (SP2136)
[Pour télécharger]  [Pour commander

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique