Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Les Services belges d'écosystèmes: Une vision pour les interactions société-nature (BEES)

Projet de recherche SD/CL/005 (Action de recherche SD)


Personnes :

  • Prof. dr.  MEIRE Patrick - Universiteit Antwerpen (UA)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2009-31/1/2012
  • Dr.  TURKELBOOM Francis - Instituut voor Natuur- en Bosonderzoek (INATBOS)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2009-31/1/2012
  • Prof. dr.  DE MEESTER Luc - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2009-31/1/2012
  • Prof. dr.  PEETERS Alain - Université Catholique de Louvain (UCL)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2009-31/1/2012
  • M.  ZACCAI Edwin - Université Libre de Bruxelles (ULB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2009-31/1/2012
  •   LIEKENS Inge - Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek (VITO)
    Partenaire financé belge
    Durée: 15/12/2009-31/1/2012

Description :

Context

Les services écosystémiques (ES) représentent les bénéfices humains dérivés des écosystèmes. Depuis le "Millennium Ecosystem Assessment" (2005) beaucoup d'initiatives furent prises pour développer plus avant ce concept théorique et le rendre opérationnel en terme de politique quotidienne. Il existe en Belgique un urgent besoin de mieux connaître ces ES locaux. Une étape cruciale est de rassembler la connaissance existante, ainsi que l'expertise, afin de dresser un inventaire de la connaissance des plus importants ES existants (production de denrées alimentaires, telles que poisson, mollusques, roseaux,...; régulationdes services, tels que la régulation et la purification des eaux,..; services d'appui tels que la production primaire, le cycle des éléments nutritifs,.. .; et les services culturels, tels que les loisirs.

Le concept de services écosystémiques a un potentiel énorme pour parvenir à une gestion réfléchie et durable de notre espace et des paysages naturels. Trouver un équilibre entre les intérêts éco-centriques et anthropocentriques a toujours été un exercice difficile. Le concept de services écosystémiques montre que cette contradiction n’est qu’apparente. Considérer la nature et les paysages en tant que producteurs de services écosystémiques est un concept prometteur qui nous permet d'apprécier cette nature et ces paysages. La dégradation continue des écosystèmes peut avoir d'importantes conséquences économiques et sociales. Le remplacement systématique des services écosystémiques gratuits par de coûteuses solutions techniques impose à la société un nombre croissant de pressions organisationnelles et financières. Le concept de services écosystémiques offre un cadre unique, dans lequel les divers aspects sociaux, économiques et environnementaux peuvent être réunis et intégrés. L'évaluation économique des services écosystémiques fournit également des opportunités évidentes pour prendre en compte l’importance sociale et économique des écosystèmes et jouer de cette manière un rôle dans le développement de politiques. Une telle évaluation des services écosystémiques n'est possible que si elle est basée sur une connaissance approfondie. La demande sociale pour les écosystèmes ainsi que les mécanismes écologiques livrés par les ES sont soumis à une forte variabilité et hétérogénéité.

Description du projet

Objectifs

A. Mettre en contact les scientifiques "clé", les décideurs politiques et les organisations qui sont soit déjà impliqués dans la recherche ES ou qui pourraient catalyser cette recherche ES.
B. Dresser un inventaire de l'expertise ES (qui fait quoi?).
C. Obtenir un état des lieux de la recherche sur les services écosystémiquesen Belgique et proposer une méthodologie qui pourrait être utilisée comme base pour une évaluation des écosystèmes en Belgique.
D. Evaluer l'opportunité d'établir un institut de recherche "virtuel" pour la recherche ES en Belgique, comprenant l'expertise nécessaire pour contribuer à de larges initiatives en recherche internationale.
E. Formuler des recommandations pour des programmes scientifiques et des objectifs politiques.

Methodologie

Ce projet consiste principalement en workshops, couvrant les différents aspects de la recherche en services écosystémiques (ES). Ces workshops se font en anglais et au moins un scientifique clé étranger, spécialisé en la matière, sera invité pour prononcer le discours principal. L'organisation du workshop (présentations, débats, cessions de réflexion) peut varier, en fonction des objectifs du workshop. Après chaque workshop, le coordinateur inclura dans un rapport un chapitre résumant le workshop. Ce chapitre sera distribué à tous les participants qui auront contribué au workshop et seront indiqués comme co-auteurs. Il est fort probable que les workshops amèneront également à un renforcement des communications bilatérales avec des experts externes au consortium du projet.
En tout premier lieu, nous établissons un inventaire de l'expertise existante. Les anciens et actuels projets reliés aux Services d'écosystèmes sont inclus dans la base de données de la recherche BioBel. En utilisant cet inventaire, nous serons capables d'inviter tous les acteurs concernés à une série de workshops en rapport avec les aspects spécifiques de la recherche ES.

1. Un premier workshop couvre les résultats d'inventaire et les objectifs pour identifier quel ES doit être prioritaire dans le contexte belge. Indirectement ceci détermine quels écosystèmes et processus ont priorité pour la recherche et la surveillance des ES.

2. Le deuxième workshop couvre l'état des lieux en terme de méthodes pour évaluer la variabilité et l'hétérogénéité des services écosystémiques délivrés à différentes échelles. Les services écosystémiques sont délivrés par de complexes interactions, processus et mécanismes qui se produisent à différentes dimensions d'échelles spatiales et temporelles (secondes, heures, jours, et années). En plus, la demande d'ES dépend également de dimensions spatiales ou temporelles. La connaissance de ce sujet est cruciale pour déterminer la quantité et le timing effectif de la délivrance des services écosystémiques.

3. Le troisième workshop se focalisera principalement sur le rôle de la biodiversité dans la génération des ES. La biodiversité dans tous ses aspects (diversité de l'habitat-, diversité abiotique, espèces etc…) a un effet positif sur les ES. Au travers de quels mécanismes la biodiversité peut-elle promouvoir les ES, quel en sont les aspects les plus cruciaux et comment évaluer la biodiversité dans le contexte ES?

4. Le quatrième workshop traite des méthodes d'évaluation des services écosystémiques. Quelles sont les méthodes les plus appropriées et comment traiter les aspects spatial et temporel dans l'évaluation des ES? Comment valoriser la biodiversité et la valeur de l'option des ES potentiels?

5. Le cinquième workshop attire l'attention sur l'impact du commerce international des ES. En étant la plupart du temps inconscient de ce fait, nous sommes des utilisateurs intensifs des ES qui proviennent d'ailleurs. De même, nous exportons certains ES vers d'autres nations. Quel est l'impact et la durabilité de ces courants d'ES?

6. Le sixième workshop vise à combler les lacunes entre la recherche ES et le développement des politiques. Quelle recherche est nécessaire et pour quelle politique? Comment les ES contribuent-ils à atteindre divers objectifs politiques et défis? Quelles sont les barrières institutionnelles, économiques et juridiques qui sont à surmonter en vue d'implémenter les concepts ES dans les différents domaines politiques ?
Un symposium final sera mis sur pied en collaboration étroite avec l'agence de financement (BELSPO) et a comme but de communiquer les résultats du projet à un large public (non experts, décideurs politiques, ONG etc.).

Interaction entre les différents partenaires

C'est notre profonde conviction que les avancées de la recherche ES ne peuvent dépendre uniquement d'initiatives à grande échelle et de transfert top-down de la connaissance. Comme pour les services écosystémiques, les problèmes d'échelle se posent également pour la recherche ES. Les écosystèmes de notre région peuvent différer de ceux existants dans d'autres régions, à la fois en terme d'aspects écologiques que d'un point de vue socio-économique. Pour élever la recherche belge en écosystèmes services à un l'échelle internationale, il faut structurer et centrer les initiatives de recherche dans un contexte belge. Dans ce cluster ceci sera mis en pratique, puisque tous les WP sont fortement liés et interdépendants.

Résultats attendus

The cluster rassemble dans ce domaine plusieurs acteurs clé, couvrant à la fois des académies et institutions, de même que des sciences naturelles et humaines. Comme il est impossible d'inclure tous les partenaires pertinents dans la proposition, plusieurs workshops seront organisés, afin de pouvoir atteindre tous les acteurs concernés. De cette manière, le cluster stimulera le dialogue et l'échange d'idées entre scientifiques en sciences humaines (économistes, sociologistes, avocats) et sciences naturelles (écologistes, environnementalistes, agronomes), fonctionnaires, environnemental ONG, organisations internationales et le secteur privé. Cela permettra aux scientifiques belges d'avoir une autorité internationale dans ce domaine de recherche et de préparer des projets de recherche européens. Comme des scientifiques étrangers de haut niveau seront invités aux workshops, ce sera pour les chercheurs belges une opportunité de discuter avec eux de leurs idées et de proposer des projets de recherche communs.
Finalement, comme ce cluster est également lié aux projets de recherche financés dans l'appel SSD, ceci nous permettra de mettre en avant une nouvelle vision sur une approche réellement intégrée des services d'écosystèmes et les possibilités d'incorporer ce concept en politique et en gestion.
A chaque workshop sera consacré un chapitre dans le rapport/livre sur “Ecosystem assessment in Belgium”, résultat de ce projet. Pour diffuser les résultats, le cluster organisera un symposium final, en collaboration avec BELSPO.

Partenaires

Activités

UA a une vaste expérience sur les ES. Le projet de restauration de l'estuaire de l'Escaut est basé sur une recherche effectuée par l'UA.
La justification de ce projet de recherche était l'optimisation des ES de l'estuaire.

L'évaluation économique des ES dans ce projet a été réalisée par le VITO et les deux groupes de recherche ont travaillé ensemble dans plusieurs projets concernant les ES.

La KUL a une réputation de longue date dans la recherche sur la relation entre diversité et fonctionnement.

The INBO est responsable du rapport de l'état de la nature en Flandres et possède des bases de données complètes de tous les biota. INBO a aussi de l'expérience dans les aspects sociaux des ES.

DEMNA est la contrepartie wallonne de l'INBO. Le partenaire de l'ULB réalise des études multidisciplinaires sur divers aspects de politiques environnementales et de stratégies concernant le développement durable. Il traite de la conception et de l'évaluation de ces politiques et actions, ainsi que leurs relations avec le contexte technique, socio-économique ou philosophique du développement durable.

KBIN réalise une recherche scientifique dans le domaine des sciences naturelles, plus particulièrement concernée par l'étude de l'évolution, la diversité et les écosystèmes.

RHEA effectue des conseils en matière de ressources naturelles, d'environnement humain et d'agronomie.

Contact information

Prof. Dr. Patrick Meire
University of Antwerp – Campus Drie Eiken
Department of Biology
Ecosystem management research group (ECOBE)
Universiteitsplein 1, building C
BE-2610 Antwerpen
Tel.: + 32 (0)3 265 2274
Fax: + 32 (0)3 265 2271
patrick.meire@ua.ac.be
www.ua.ac.be/ecobe

Inge Liekens
VITO NV – Flemish Institute for Technological Research
Boeretang 200
BE – 2400 Mol
Tel: 014 33 58 86
Inge.liekens@vito.be

Dr. Francis Turkelboom
Research Group Ecosystem Services
Own Capital of the Research Institute for Nature and Forest (EV-INBO)
Kliniekstraat 25, 1070 Brussel
Tel: +(032) 02 558 18 76
Fax: +(32) 02 558 18 05
francis.turkelboom@inbo.be

Prof. Dr. Luc De Meester
Laboratory of Aquatic Ecology and Evolutionary Biology
Catholic University of Leuven (KUL)
Charles Deberiotstraat 32 - bus 2439, 3000 Leuven
Tel: +32 16 323708 of +32 16 323966
Fax: +32 16 324575
luc.demeester@bio.kuleuven.be

Dr. Tom Bauler / Prof. Dr. Erwin Zaccaï
Institut de Gestion de l’Environnement et d’Aménagement du Territoire
Centre d’Etudes du Développement Durable
Tel.: +32 (0)2 650 49 24
Fax: +32 (0)2 650 43 12
tbauler@ulb.ac.be

Dr. Hendrik Segers
Koninklijk Belgisch Instituut voor Natuurwetenschappen (KBIN)
Vautierstraat 29
1000 Brussel
Hendrik.Segers@natuurwetenschappen.be

Prof. Dr. Ir. Alain Peeters
Natural Resources Human Environment and Agronomy (RHEA)
Rue des Anciens Combattants 13
1450 Gentinnes
Tel.: 0475 905 914
Fax: 071 87 98 51
alain.peeters@rhea-environment.org

Dr Ir Vincent Brahy
Coordinateur de la Cellule Etat de l'Environnement wallon
Direction de l'Etat Environnemental
Département de l’Etude du Milieu naturel et agricole
DGARNE - Service Public de Wallonie
15, Avenue Prince de Liège
5100 Jambes (Namur)
vincent.brahy@spw.wallonie.be


Documentation :

BElgium Ecosystem Services : a new vision for society-nature interactions : final report  Meire, Patrick - Liekens, Inge - Turkelboom, Francis ... et al  Brussels : Belgian Science Policy, 2012 (SP2526)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique