Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Sensibilité de l’écosystème par rapport aux espèces invasives (EnSIS)

Projet de recherche SD/NS/09A (Action de recherche SD)


Personnes :

  • Dr.  DEGRAER Steven - Universiteit Gent (UGent)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/3/2009-30/6/2011
  • Dhr.  STIENEN Eric - Instituut voor natuur- en bosonderzoek (IN)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/3/2009-30/6/2011
  • Mevr.  VAN LANCKER Vera - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/3/2009-30/6/2011
  • M.  KERCKHOF Francis - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/3/2009-30/6/2011
  • Prof. dr.  VINCX Magda - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/3/2009-30/6/2011
  • Mevr.  MERCKX Béa - Universiteit Gent (UGent)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/3/2009-30/6/2011

Description :

Contexte

L’introduction d’espèces invasives est actuellement considérée comme une menace importante pour les écosystèmes marins. Le couteau américain Ensis directus représente un exemple bien étudié et bien décrit d’une telle invasion dans les eaux du nord-ouest de l’Europe. Étant donné ses densités élevées et ses préférences d’habitat spécifiques, une influence significative sur la communauté d’Abra alba – la communauté macrobenthique la plus précieuse au plan biologique de la partie belge de la mer du Nord – est attendue. Des effets sont en outre escomptés sur le comportement de recherche de nourriture de plus grands prédateurs comme les oiseaux de mer. Les densités élevées, combinées à une croissance rapide, donnent en outre lieu à une discussion renouvelée sur les possibilités d’exploitation commerciale de l’espèce. Afin de pouvoir traiter ces aspects en profondeur, un grand nombre d’informations écologiques de base manquent encore actuellement.

Objectifs

L’introduction d’E. directus dans la partie belge de la mer du Nord présente, outre les conséquences écologiques, également d’importantes conséquences socio-économiques, mais des données fiables sur ces aspects manquent jusqu’à présent. Le projet de recherche « Ecosystem Sensitivity to Invasive Species – EnSIS » a pour but de combler les lacunes dans nos connaissances. Il se concentre en outre sur trois objectifs englobants :

1. la description des caractéristiques écologiques d’E. directus dans la partie belge de la mer du Nord
2. l’évaluation de l’impact écologique d’E. directus et
3. l’évaluation de l’impact écologique d’une future pêche possible d’Ensis dans les eaux belges

En outre, au sein de chacun de ces objectifs primaires, différents thèmes sous-jacents plus spécifiques feront l'objet d'une étude ciblée.

Méthodologie

Vu l’absence actuelle d'informations fiables concernant les populations d’Ensis spp. dans la partie belge de la mer du Nord, une première étape indispensable du projet comprend la collecte de données de base sur le terrain sur E. directus. Ces données nouvelles à collecter sur la diffusion, mais aussi sur la structure et la taille de la population d’E. directus, en relation avec les caractéristiques d’habitat et la macrofaune correspondante, serviront ensuite de contribution pour la détermination des caractéristiques écologiques de l'espèce. Pour l’étude axée sur la description de l’habitat et de la diffusion territoriale d’E. directus, des modèles d’adaptation d’habitat, une cartographie directe et la qualification ainsi que la quantification de l’association d’espèces macrobenthique à laquelle E. directus appartient seront utilisés. Sur la base de ces informations, l’impact d’E. directus sur la diffusion territoriale de macreuses hivernant dans la partie belge de la mer du Nord, et spécialement de la macreuse noire Melanitta nigra, sera vérifié. L’impact possible sur la faune macrobenthique indigène sera étudié en comparant la faune macrobenthique avant et après l’introduction d’E. directus en 1987. Enfin, l’impact d’une future pêche d’Ensis sur les autres organismes macrobenthiques et sur la taille et la structure de population d’E. directus, sera étudié ; ce en utilisant des modèles d’adaptation d’habitat et des caractéristiques de vie.

Interaction entre les différents partenaires

Étant donné la nécessité d’une large expertise concernant E. directus et – par extension – le biotope macrobenthique, une équipe de recherche dotée d’une expertise diversifiée a été constituée. Chaque partenaire apporte une expertise spécifique, nécessaire afin d’atteindre les objectifs. Avec sa riche contribution historique dans (1) la biologie (sur le terrain) d’espèces invasives et du macrobenthos en général, (2) l’établissement d’information (couvrant le domaine) sur le milieu abiotique de la partie belge de la mer du Nord et (3) l’utilisation de techniques acoustiques en milieu marin, l’IRSNB-UGMM coordonne le projet. L’expertise du macrobenthos est complétée par les connaissances d’UGENT-SMB, et plus précisément leur expertise concernant les modèles d’adaptation d’habitat et l’analyse granulométrique, et par les connaissances d’IMARES, le partenaire néerlandais, avec leur expertise unique dans le domaine de l’estimation de l’ampleur de la population d’Ensis spp. ILVO – Pêche apportera des données concernant la diffusion territoriale d’E. directus dans la partie belge de la mer du Nord et l’INBO assurera une expertise supplémentaire sur les macreuses.

Résultats et produits à attendre

1. nouvelles données, élément d’échantillonnage d’E. directus, qui seront introduites et conservées dans la base de données BMDC-IDOD
2. nouvelles données, élément de caractérisation acoustique d’habitat, qui seront introduites et conservées dans la base de données BMDC-IDOD
3. modèle d’adaptation d’habitat établi pour E. directus
4. cartes de la diffusion d’E. directus dans la partie belge de la mer du Nord
5. évaluation des relations trophiques entre la macreuse noire M. nigra et E. directus
6. quantification de l’impact de l’invasion d’E. directus sur la faune macrobenthique indigène
7. évaluation de la faisabilité d’une pêche possible d’E. directus dans les eaux belges assortie d’une évaluation de ses implications écologiques ainsi qu’en termes de durabilité

Partenaires

Activités

IRSNB/UGMM

Coordination générale du projet, collecte de nouvelles données sur le terrain, traitement des échantillons prélevés, intégration des activités mutuelles des différents partenaires : structure de population, prédation, impact sur les communautés macrobenthiques locales, préférences d’habitat, diffusion territoriale et la possibilité d’exploiter le stock d’E. directus.

UGENT-SMB

Élaboration d’un modèle d’adaptation d’habitat et de cartes pour E. directus, mise à disposition du projet de la base de données macrobenthique « Macrodat », cartes de diffusion, impact d’E. directus sur le macrobenthos indigène

IMARES

Mise à disposition du projet d’une expertise et d’équipements pour la collecte de données benthiques et leur traitement, la collecte de données dans les eaux néerlandaises, qui seront ensuite réunies avec les données belges et des données néerlandaises antérieures dans une base de données

INBO

Quantification de la relation entre E. directus et la macreuse noire M. nigra

ILVO

Mise à disposition de données sur la diffusion d’E. directus

Informations de contact

Steven Degraer / Jean-Sébastien Houziaux / Francis Kerckhof / Vera Van Lancker
IRSNB-UGMM
Institut royal des sciences naturelles de Belgique, Unité de gestion du modèle mathématique de la mer du Nord
Gulledelle 100, B-1200 Bruxelles
Tél. : 02 7732103, fax : 02 7732112
E-mail : S.Degraer@mumm.ac.be

Magda Vincx / Bea Merckx
UGENT-MBS
Universiteit Gent, Vakgroep Biologie, Sectie Mariene Biologie
Krijgslaan 281 – S8, 9000 Gand
Tél. : 09 2648529, fax : 09 2648598
E-mail : Magda.Vincx@UGent.be

Eric Stienen / Wouter Courtens
INBO
Instituut voor Natuur- en Bosonderzoek
25, rue de la Clinique B-1070 Bruxelles
Tél. : 02 5581828, fax : 02 5581805
E-mail : Eric.Stienen@inbo.be

Johan Craeymeersch
Wageningen IMARES
Institute for Marine Resources and Ecosystem Studies
P.O Box 77, 4400 AB Yerseke, Pays-Bas
adresse visiteurs : Korringaweg 5, Yerseke, Pays-Bas
Tél. : +31 317 487075, fax: +31 317 487359
E-mail : Johan.Craeymeersch@wur.nl

Kris Hostens / Gert Van Hoey
ILVO - Pêche
Ankerstraat 1, 8400 Ostende
Tél. + 32 (0) 59 56 98 38
Fax. + 32 (0) 59 33 06 29
Kris.Hostens@ilvo.vlaanderen.be

Comité de suivi

Nathalie De Snijder, Natuurpunt ASBL
Marcel Rozemeijer, Senior Policy Advisor, Rijkswaterstaat Waterdienst (NL)
Willy Versluys, Reder ter Zeevisserij (armateur)
Danny Huyghebaert, coordinateur de projet, Stichting Duurzame Visserijontwikkeling ASBL (SDVO)
Marc De Zutter, président, Vlaamse Schelpdier – en viscoöperatie SCRL (VSVC)
Marie-Celine Godin. Institut bruxellois pour la gestion de l'environnement, Service stratégie biodiversité
Elke Van den Broeke, adjoint au directeur, gouvernement flamand, Departement Environnement, Nature et Énergie - 3G29, Afdeling Milieu-, Natuur- en Energiebeleid, Dienst Beleidsvoorbereiding en -evaluatie


Documentation :

Ecosystem sensitivity to invasive species : final report  Degraer, Steven - Merckx, Béa - Stienen, Eric ... et al  Brussels : Federal Science Policy, 2012 (SP2469)
[Pour télécharger]  [Pour commander

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique