Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Une approche écosystémique pour une gestion durable de la pêche via la connaissance écologique locale (LECOFISH)

Projet de recherche SD/NS/11A (Action de recherche SD)


Personnes :

  • Prof. dr.  MAES Frank - Universiteit Gent (UGent)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/7/2009-30/6/2011

Description :

Contexte

La gestion de la pêche en mer au niveau international connaît au cours de la dernière décennie un glissement vers une approche axée sur l’écosystème. L’objectif est une utilisation durable des ressources, tenant compte de l'ensemble des composants de l'écosystème marin et de leurs interactions.
Parallèlement, on note un intérêt croissant pour les connaissances écologiques locales (CEL) en tant que système de connaissances, ainsi que la reconnaissance de leur contribution à l’utilisation durable des ressources. Les CEL sont les connaissances qu’un groupe de personnes possède de leur écosystème local.
Les études CEL en Belgique sur la pêche en mer sont inexistantes. Des études scientifiques récentes reconnaissent l’existence de fossés de connaissance et invoquent le recours aux CEL.
LECOFISH constitue une réponse concluante à cet appel et endosse la caractéristique de former l’une des premières études sur les connaissances écologiques locales sur la pêche en mer en Belgique.

Description du projet

Objectifs

L’objectif du projet LECOFISH est de nature aussi bien théorique que pratique. Les objectifs théoriques comprennent premièrement l’amélioration de nos connaissances des écosystèmes locaux dans la partie belge de la mer du Nord. Un deuxième objectif est la constitution d’informations nouvelles et supplémentaires afin de combler les fossés de connaissance existant au départ des connaissances écologiques scientifiques (CES). Conjointement, on vise à acquérir une meilleure compréhension de l’écosystème marin complexe.
L’objectif pratique implique la contribution à l’approche d’écosystème dans le cadre d’une politique de pêche durable pour la partie belge de la mer du Nord.
Concrètement, des données et informations orales sur la pêche et l’écosystème seront réunies auprès de pêcheurs dans la partie belge de la mer du nord à partir de 1950 jusqu’à aujourd’hui. Ces informations seront recueillies au moyen de la méthodologie des connaissances écologiques locales, en utilisant des interviews de pêcheurs.

Méthodologie

Il ressort souvent que les études concernant des CEL consacrent peu ou pas d’attention à la méthodologie employée, principalement en ce qui concerne l’identification et la sélection de personnes ayant une bonne connaissance.
Échantillonnage
La population au sein de LECOFISH englobe la pêche commerciale et récréative dans la partie belge de la mer du Nord à partir de 1950 jusqu’à aujourd’hui.
Les connaissances écologiques locales dépendent du détenteur, à savoir du pêcheur. Les CEL varient en termes de niveau et de contenu, du fait qu’elles sont transmises par l’intermédiaire notamment de caractéristiques de pêche, de transmission de connaissance, d’environnement externe et de leur influence sur le pêcheur et ses connaissances. La conséquence de cette hétérogénéité est l’effet sur la population et sur l’échantillon.
Afin de toucher des pêcheurs ayant des connaissances éminentes et avec l’hétérogénéité comme caractéristique, on utilisera la méthode dite de « boule de neige » pour parvenir à un échantillon. Celle-ci sera soutenue par la méthode des informateurs clés et l’analyse en réseau. La conséquence en est que la taille de l’échantillon n’est pas définie au préalable et sera déterminée à travers l’étude. La fin de l’échantillon sera atteinte au point de saturation.

Collecte de données

La collecte proprement dite de données CEL se fera sur la base à la fois d’un questionnaire et d’une interview semi-structurée. Les pêcheurs commerciaux comme récréatifs seront appelés à répondre au questionnaire et à l’interview en face à face.
Le questionnaire vise la collecte quantitative des connaissances du répondant concernant l’emplacement des pêcheries, les prises, les prises accessoires, la technique de pêche, les espèces de poissons, le nombre de voyages, les glissements d’espèces de poissons, etc.
Les questions relatives aux caractéristiques personnelles (fonction, expérience, etc.) sont importantes pour la contextualisation des interviews et de leurs connaissances. Des relations peuvent éventuellement être découvertes entre ces paramètres et les connaissances des pêcheurs.
Une distinction est faite entre questionnaires destinés aux pêcheurs commerciaux et aux pêcheurs récréatifs, étant donné les différences de caractéristiques (techniques de pêche, espèces de poissons). Les deux types de questionnaires doivent toutefois correspondre aux objectifs et à la méthodologie.
Le premier but des interviews est l’indication de sites de pêche de valeur et inintéressants, de frayères et de sites de nourriture. Le deuxième but est de collecter auprès des pêcheurs des informations sur des thèmes écologiques, sociaux et économiques.
Du matériel cartographique sera en outre utilisé pour la collecte de CEL à travers les interviews et les questionnaires. Ce matériel servira de soutien pendant l’interview, mais permettra également de désigner des zones importantes.

Analyse des données

Les données collectées seront analysées au moyen de logiciels (Excel et NVIVO). Les données analysées seront présentées au comité d’accompagnement pour interprétation des conclusions. Un intérêt central en la matière est de comparer, de combiner les CEL avec des informations provenant d’autres sources, comme les CES. Ensuite, les données relatives aux cartes spatiales seront traduites au moyen de Corel Draw.

Interaction avec les différents partenaires

Résultats et/ou produits attendus

Dans un premier temps, un site Internet sera mis sur pied (www.lecofish.be ). Ce site Internet sera adapté tout au long de l’étude. Les cartes de pêche utilisées dans l’étude GAUFRE seront complétées en affinant la densité géographique et les variations des activités de pêche. Les cartes acquerront également plus de spécificité concernant les différentes zones et les espèces de poissons. Enfin, les cartes pourront offrir davantage d’informations en termes de changements à long terme pour ce qui concerne la pêche. Les résultats de l’étude sont présentés via un atelier associé à des experts externes. En outre, un rapport final sera établi.

Partenaires

Activités

Informations de contact

Nom : Prof. Dr. Frank MAES
Fonction : Maître de conférences
Institution : Universiteit Gent, Vakgroep Internationaal Publiekrecht, Maritiem Instituut.
Adresse : Universiteitstraat 6
9000 Gand
Téléphone : 09/264.68.95
Fax : 09/264.69.89
E-mail : Frank.Maes@UGent.be
Site web : www.maritieminstituut.be

Comité de suivi

Nom : Prof. Dr. Magda Vincx
Fonction : professeur titulaire
Institution : Vakgroep Biologie, afdeling Mariene Biologie – Universiteit Gent

Nom : Marijn Rabaut
Fonction : Dr.
Institution : Vakgroep Biologie, afdeling Biologie – Universiteit Gent

Nom : Annemie Zenner
Fonction : attaché scientifique
Institution : ILVO

Nom : Ann-Katrien Lescrauwaet
Fonction : responsable indicateurs
Institution : VLIZ

Nom : Bart Slabbinck
Institution : Buitengoed

Nom : Ben Desmyter
Fonction : conseiller
Institution : Rederscentrale

Nom : Daan Delbare
Institution : ILVO

Nom : Daniel Wintein
Fonction : président
Institution : VFK

Nom : David Cox
Fonction : responsable Politique scientifique fédérale
Institution : Politique scientifique fédérale

Nom : Els Torreele
Fonction : Msc. ir.
Institution : ILVO

Nom : Filip Volckaert
Fonction : professeur
Institution : KULeuven

Nom : Hans Polet
Fonction : dr. ir.
Institution : ILVO

Nom : Heidi Debergh
Fonction : collaboratrice scientifique
Institution : VLIZ

Nom : Jan Mees
Fonction : directeur
Institution : VLIZ

Nom : Kris Hostens
Fonction : Dr.
Institution : ILVO

Nom : Leo Declercq
Institution : Flandre occidentale, Milieu-Educatie

Nom : Steven Degraer
Fonction : Dr.
Institution : UGMM

Nom : Willy Versluys
Fonction : fréteur
Institution : Pêche

Nom : Els Verfaillie
Fonction : Dr.
Institution : Vakgroep Geografie, Ugent

Nom : Emiel Brouckaert
Fonction : directeur
Institution : Rederscentrale

Nom : Guido Rappé
Fonction : conseil de rédaction
Institution : Strandwerkgroep

Nom : Jean-Sébastien Houziaux
Institution : Institut royal des sciences naturelles de Belgique

Nom : Kathy Belpaeme
Fonction : coordinatrice
Institution : Coördinatiepunt Duurzaam Kustzonbeheer

Nom : Tom Lenaerts
Fonction : chercheur patrimoine maritime
Institution : VIOE

Nom : Benoit Beernaert
Fonction : fréteur
Institution : Pêche

Nom : Jean-François Verhegghen
Fonction : inspection
Institution : gouvernement flamand : Pêche en mer

Nom : Marc Welvaert
Fonction : politique communautaire en matière de pêche/Quota
Institution : gouvernement flamand : Pêche en mer

Nom : Ronny De Ranter
Fonction : président
Institution : VVBZ

Nom : Sofie Derous
Fonction : Dr.
Institution : gouvernement flamand, domaine de politique Mobilité et Travaux publics ; Waterwegen en Zeekanaal NV

Nom : Vera van Lancker
Fonction : Dr.
Institution : UGMM


Documentation :

An ecosystem approach in sustainable fisheries management through local ecological knowledge : final report  Maes, Frank - Coppens, Jessica - Vanhulle, An  Brussels : Federal Science Policy, 2013 (SP2548)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique