Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Classification de la couverture et estimation des proportions de la couverture à une échelle mondiale

Projet de recherche T4/DD/02 (Action de recherche T4)


Personnes :


Description :

Formulation du problème

La demande d’informations concernant la distribution mondiale des types de couverture et des changements de celle-ci est très importante. Afin de pouvoir mesurer exactement ces changements, on peut utiliser les capteurs des satellites, qui peuvent délivrer des données sur la végétation à des moments réguliers dans le temps pour l’ensemble du globe. Un de ces capteurs est l’instrument VEGETATION lancé avec le satellite SPOT 4. Le centre de traitement des images et l’archivage global de ce satellite se trouve dans le Centre pour la Télédétection de VITO. Un des problèmes majeurs pour la transformation des données à résolution moyenne fournies par l’instrument VEGETATION en données utiles pour la description des biomes mondiaux à une échelle mondiale est la dégradation de ces données en données avec un degré de résolution nettement plus grossier. Au cours de cette dégradation, des informations se perdent, plus particulièrement celles concernant les classes de biomes. L’objectif de ce projet est de réduire ces pertes d’information par l’utilisation combinée de méthodes de classification avancées et de modèles mathématico-statistiques.

Méthode proposée comme solution

L’idée centrale à la base de ce projet est de développer une méthode globale pour la classification de biomes qui soit basée sur les différences phénologiques entre les différents types de couverture. Afin de tenir compte de la perte d’exactitude proportionnelle due à la dégradation dans l’espace des données de l’imagerie, nous explorerons deux approches différentes pour l’estimation des proportions de couverture :
(a) modélisation de la relation entre les caractéristiques spatiales de la distribution de la couverture et des changements dépendant de la taille proportionnellement aux différents types de couverture ;
(b) modélisation de la proportion de classes de couverture constituantes pour chaque pixel dans l’image à résolution grossière, en utilisant la classification floue.

Plusieurs études expérimentales seront réalisées afin de calibrer, vérifier et valider de manière optimale les modèles développés au cours de ce projet.

Intérêt de la recherche

De nombreux scientifiques (entre autres géographes, chercheurs en biosphère, écologistes et personne impliquées dans la recherche des changements mondiaux) ont besoin d’informations exactes et actuelles concernant la distribution des types majeurs de couverture, qui seront obtenus grâce à l’utilisation des modèles élaborés au cours de ce projet. Ce projet sert de base pour le développement d’une méthode opérationnelle produisant des données sur la couverture qui peut être appliquée aux données fournies par l’instrument VEGETATION et peut servir à de nombreux clients.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique