Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

La mer du Nord multicolore.

Projet de recherche T4/DD/04 (Action de recherche T4)


Personnes :

  • Prof. dr.  PICHOT Georges - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/12/1996-15/3/1999

Description :

Les buts principaux de ce projet sont de tirer profit des informations disponibles via les satellites de télédétection de la couleur des océans et de les calibrer en fonction des spécificités des eaux côtières belges, afin de les employer conjointement avec les modèles biologiques et d'apporter ainsi des éléments scientifiques de réponse aux débats tenus actuellement entre les Etats riverains de la Mer du Nord concernant les problèmes d’eutrophisation, leur extension géographique et les mesures à prendre.

Le projet est composé de deux groupes de recherche principaux :

* En premier lieu nous développerons des algorithmes de pointe permettant d’extraire les concentrations de chlorophylle, de matières en suspension et de matières jaunes des mesures qui seront effectuées avec le capteur Sea-viewing Wide Field-of-view Sensor (SeaWiFs) lancé par la NASA début 1997 (nous utiliserons également les données du domaine public de la télédétection AHVRR, traitées de manière à fournir un " indice de turbidité "). Ces algorithmes seront spécialement taillés sur la zone côtière belge et calibrés, c’est-à-dire que les constantes libres des algorithmes (éventuellement modifiés) développés par la NASA et d’autres groupes seront déterminés sur base des mesures maritimes. Les algorithmes les plus prometteurs seront alors comparés aux mesures in situ disponibles, de manière à pouvoir quantifier leur exactitude.

* Les meilleurs d'entre eux seront alors appliqués à une série d’images SeaWiFs, couvrant approximativement un an. Les structures spatiales de la chlorophylle observées seront interprétées en utilisant des simulations numériques faites avec un modèle physique/biologique couplé afin d’expliquer ces distributions en termes de processus physiques et biologiques et d’améliorer la validation du modèle.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique