Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Contribution des images SAR (RADARSAT) et AVNIR (ADEOS) dans le cadre des études sur la bathymétrie et le plan de houle de la baie de Haï Phong (Vietnam)

Projet de recherche T4/DD/18 (Action de recherche T4)


Personnes :


Description :

Objectifs :

L’objectif principal de l’étude est le traitement des images radar ERS-1, ERS-2 et du satellite canadien RADARSAT pour en extraire le plan de houle et étudier les anomalies éventuelles. Cette information permet d’expliquer la localisation de l’érosion de la zone côtière. L’image radar sera également utilisée pour valider le modèle de simulation de la houle comparée au plan de houle extrait à partir des images radar.

Le deuxième objectif est de compléter les résultats obtenus au cours de la comparaison multitemporelle entre les photographies aériennes de 1952 et de 1993, en utilisant les images SPOT XS et LANDSAT TM. Ce document permettra de cartographier les zones d’érosion et les zones de sédimentation et d’établir une relation avec le plan de houle obtenu par simulation.

Méthodes :

1. Correction géométrique de chaque image satellitaire et des photos aériennes en coordonnées UTM, de manière à établir la carte de superposition.
2. Suppression de mouchetures sur les images radar avec un filtre médian 5X5.
3. Filtres directionnels pour l’extraction des structures linéaires de la surface marine (houle).
4. Superposition de chaque image et de la bathymétrie mesurée in situ.
5. MNT réalisé avec ArcInfo pour la réalisation du modèle de simulation.
6. Cartographie des zones d’érosion et de sédimentation par superposition des différentes images (étude multitemporelle). Superposition des images RADARSAT (15/12/1996) et SPOT XS (31/08/1992) sur les lignes côtières de 1939 et 1992.

Résultats :

Le premier objectif n’a pas été atteint, étant donné qu’aucune image radar n’a été faite dans des conditions météo-marines spécifiques permettant de localiser le plan de houle. Seule l’image radar acquise le 04/06/1997 montre une ligne de front entre les deux masses d’eau avec des caractéristiques physiques et chimiques différentes. C’est pourquoi le modèle de simulation n’a pas été validé au cours de cette étude.

La carte des zones d’érosion et de sédimentation a été établie sur base de l’image RADARSAT acquise le 15/12/1996 et de l’image SPOT XS acquise le 31/08/1992. Cette composition colorée a été utilisée comme fond pour la carte. Nous avons ajouté une couche vectorielle sur cette couche maillée, qui donne la ligne côtière en 1939 (d’après une carte topographique) et en 1992 (d’après une photo aérienne). Les deux lignes côtières ont été comparées avec le logiciel ArcInfo GIS afin de déceler les régions avec érosion et celles avec sédimentation.

La carte des régions avec érosion ou sédimentation montre que la sédimentation se poursuit le long des canaux et des rivières. Les zones érodées se trouvent sur la ligne côtière. Les phénomènes d’érosion semblent être dus à l’effet des courants de marée et de la houle présente en cas de forte tempête. La plupart des vagues naissant sous conditions météorologiques normales se brisent avant d’atteindre la ligne côtière et n’ont donc pas d’influence sur l’évolution de la zone côtière.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique