Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Cartographie des risques environnementaux du canyon du Wadi Mujib (Jordanie) basée sur des images stéréoscopiques russes TK-350

Projet de recherche T4/DD/25 (Action de recherche T4)


Personnes :


Description :

Le but de l’étude proposée est d’évaluer l’utilité des images stéréoscopiques à haute résolution russes TK-350 pour la cartographie géomorphologique. Au départ, le degré de détail qui peut être obtenu sera testé en utilisant plusieurs échelles cartographiques (1/1000.000 and 1/50.000). La carte géomorphologique en résultant sera utilisée comme document de base pour :

- l’évaluation de l’impact du projet initial. Des recherches seront effectuées pour vérifier les avantages apportés en ajoutant des images stéréoscopiques à haute résolution aux études pour un SIG géologique/géomorphologique dans le cadre de l’évaluation d’un projet initial antérieur à la construction des infrastructures dans des régions arides et semi-arides. Peut-on utiliser les images TK-350 en combinaison avec les informations ancillaires (c’est-à-dire les cartes géographiques et les modèles d’élévation numériques) pour établir des cartes à risque en ce qui concerne l’instabilité des pentes, le remplissage du réservoir, etc.?

- l’établissement d’une carte géo-archéologique qui pourrait être utilisée pour une campagne de secours. Dans quelle mesure les images TK-350 peuvent-elles fournir une aide pour la localisation de sites archéologiques possibles dans des régions arides et semi-arides ? Dans de nombreux cas, l’information photographique pour ces régions est limitée ou totalement inexistante. Les images TK-350 peuvent être la solution.

Un scénario de base sera établi pour la cartographie géomorphologique basée sur des images stéréoscopiques à haute résolution qui pourrait ensuite entre utilisé comme information pour l’établissement d’une carte géo-archéologique et la cartographie des pentes instables à risque. Ce scénario doit pouvoir être appliqué aux régions arides et semi-arides et permettre son extrapolation à d’autres régions autour de la mer Méditerranée.

Le scénario de base sera établi pour le canyon Wadi Mujib (Jordanie). Dans un futur rapproché, un barrage sera construit dans cette zone qui est composée de marne et de calcaire, avec une activité tectonique très élevée et où les pentes peuvent être très instables. C'est pourquoi les glissements de terrain sont fréquents et peuvent représenter une sérieuse menace pour le réservoir (à cause du remplissage avec de sédiments et des dommages possibles au mur du barrage). La présence d’un réservoir augmentera les possibilités d’irrigation, augmentant la quantité d’eau du sol et entraînant une augmentation du risque de glissements de terrain. De plus, de nombreux sites seront perdus à cause du barrage prévu dans le Wadi Mujib. Il faut donc établir une carte géo-archéologique indiquant les sites possibles de manière à pouvoir mieux organiser les campagnes de secours.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique