Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Développement d’un système de prévision de la production fourragère (quantité et qualité) afin de soutenir une stratégie à l’échelle de la région agraire

Projet de recherche T4/DD/29 (Action de recherche T4)


Personnes :

  • Prof. dr.  DARDENNE P. - Centre Wallon de Recherches agronomiques (CRA-W)
    Partenaire financé belge
    Durée: 23/12/1997-30/6/1998

Description :

Bien gérer un élevage n’est possible que lorsque les disponibilités en matériau brut et leur qualité sont connues. Dans le cas d’un élevage, ces matériaux bruts consistent principalement en fourrage produit par l’exploitation. C'est pourquoi l’estimation des stocks de fourrage et de leur qualité est de prime importance pour un tel système agraire.

Pour ce faire, des modèles dynamiques ont été établis, décrivant la relation entre la croissance des cultures (rendement), la qualité des cultures et les facteurs environnementaux (ensoleillement, température, substances nutritives disponibles) (Ogre 1994 ; Gustavsson et al. 1995). Toutefois ces modèles semblent souvent ne pas fonctionner lorsque les conditions de croissance ne sont pas optimales (Clevers 1997). Une solution serait de calibrer la modélisation à l’aide de certaines informations concernant l’état actuel des cultures en cours de saison. Ces informations telles que l’indice foliaire (LAI), pourraient être obtenues par la télédétection (Clevers 1997). Une autre solution serait de définir une relation empirique entre une mesure variable pendant la période de croissance pour une période phénologique fixée, observable via la télédétection, et le rendement des cultures à la fin de la saison. Clevers (1997) propose d’utiliser comme paramètre la fraction de radiation photosynthéticalement active absorbée (FAPAR).

L’objectif de ce projet est d’utiliser cette double approche pour prédire le rendement fourrager et sa qualité à l’échelle du champ. Une fois calibré, l’instrument sera développé afin de pouvoir être immédiatement disponible pour le fermier.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique