Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Détection des foyers de pullulation de scolytes typographes dans les forêts minées de Bosnie Herzégovine

Projet de recherche T4/DD/45 (Action de recherche T4)


Personnes :


Description :

Les forêts de Bosnie-Herzégovine souffrent de problèmes sanitaires graves. En particulier, les scolytes typographes (Scolytidae) tuent de grandes quantités de conifères. Les champignons transportés par les scolytes souillent le bois des arbres attaqués et modifient ses propriétés technologiques, entraînant une importante diminution des qualités technologiques du bois. Contrôler ces insectes nuisibles n’est possible qu’en procédant au clairsemage et au déboisement des plantations malades et en utilisant des appâts factices (phéromones) pour attirer les scolytes dans les pièges ou les arbres-appâts.

Un projet spécifique sur le développement forestier en Bosnie-Herzégovine a été mis en oeuvre par la Banque Mondiale. Le programme phare financé par l’Union Européenne, contribue à ce projet, en particulier par un apport de 1,23 millions d’ECU pour le contrôle du scolyte typographe.

Phare a chargé Prospect C & S de la préparation du projet phytosanitaire. Au cours de cette étude de faisabilité, il est très vite apparu que 58.000 des 100.000 ha souffrant des premières manifestations sont minés, rendant donc impossible le contrôle direct. Les zones minées attaquées par les scolytes typographes représentent une menace pour les zones voisines puisqu’elles servent de «réservoirs».

Le traitement total de ces zones minées n’est pas possible en raison des coûts élevés et en raison de priorités plus importantes au niveau déminage. On peut toutefois déterminer au sein des zones attaquées des zones prioritaires, afin d’orienter le déminage local.

Les groupes de recherche «Systèmes d'information géographique et de télédétection» et «Laboratoire de Biologie animale et cellulaire» de l’Université Libre de Bruxelles ont développé un savoir-faire commun dans l’analyse de l’épidémiologie causée par les insectes forestiers, utilisant des SIG, des géostatistiques et la télédétection. Ils contribueront à ce projet en analysant le potentiel des images satellitaires à haute résolution pour détecter, caractériser et classer les foyers d’invasion. Une image SPOT4 XI récente (1998) sera analysée et comparée aux résultats d’une étude de sol utilisant un GPS pour localiser les endroits d’invasion. La comparaison de deux images ponctuelles successives (1997 et 1998) permettra de localiser des foyers d’invasion active (ceux qui se sont étendus sur un an) L’analyse d’une image à très haute résolution, (par ex. IKONOS) permettra une caractérisation ultérieure des lieux d’invasion : étendue et distance jusqu’aux routes. Sur base de ces informations, les endroits d’invasion seront classés pour le traitement.

Si cette étude de faisabilité est couronnée de succès, un programme plus vaste sera développé, couvrant tout le pays avec un financement national et international approprié.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique