Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Evaluation de la contribution de la bande spectrale MIR sur SPOT 4 pour la cartographie de la couverture : application au tracé de zones urbaines

Projet de recherche T4/DD/48 (Action de recherche T4)


Personnes :


Description :

L’INS (Institut National de Statistique) et d’autres administrations gouvernementales ou régionales qui ont un grand besoin de données d’occupation de sol à des fins économiques ou d’aménagement et de gestion du territoire se fient de plus en plus aux données d’images de télédétection pour obtenir les informations nécessaires.
Avec le lancement au début 1998 du satellite SPOT 4, l’image SPOT n’assure pas seulement la continuité dans l’acquisition des données d’images traditionnelles, mais améliore également les produits d’images multispectrales en ajoutant aux trois canaux précédents un nouveau canal mi-infrarouge (MIR) avec une résolution de 20 mètres.

Le principal objectif de cette étude de faisabilité est de tester la qualité générale des nouvelles images multispectrales à 4 bandes SPOT 4 et d’apprendre comment le nouveau canal MIR contribue à une classification améliorée des images de couverture, plus spécifiquement celle des limites des zones urbaines.

Le nouveau canal MIR est hautement sensible à l’humidité du sol et des feuilles, ce qui le rend particulièrement utile pour l’amélioration de l’analyse des types de couverture végétale et de couverture de sol. Le but de cette étude est d’analyser comment ce canal contribue également à l’amélioration de la discrimination des autres caractéristiques, spécialement dans les zones urbaines.

Les résultats espérés pourraient montrer :

- une amélioration générale de la netteté des images (La bande MIR n’est pas sensible aux conditions atmosphériques, ce qui peut faciliter l’analyse multitemporelle) ;
- en combinaison avec d’autres bandes, le canal MIR produira des documents aux couleurs beaucoup mieux contrastées, permettant une identification plus nette des caractéristiques environnementales (l’interprétation des images est rendue plus facile grâce au contenu d’informations accru de l’image et apporte en même temps un gain d’efficacité) ;
- une discrimination spectrale nettement meilleure permettant une classification de couverture améliorée, et avec un peu de chance, dans les zones urbaines également.

La méthodologie générale qui sera utilisée dans cette étude, consiste à comparer les résultats de l’analyse à trois bandes avec ceux de l’analyse à quatre bandes de la nouvelle image SPOT 4 sur certaines zones de test, qui ont déjà fait l’objet d’études précédentes et pour lesquelles d’autres données ancillaires sont disponibles, afin d’être à même d’évaluer les améliorations efficaces dues au nouveau canal.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique