Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Appui apporté par la télédétection optique à une étude d’impact environnemental de la zone côtière

Projet de recherche T4/DD/52 (Action de recherche T4)


Personnes :

  • Prof. dr.  PICHOT Georges - Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/7/1999-31/12/1999

Description :

En ce qui concerne les activités en Thaïlande et en Asie du Sud-Est, ECOLAS fait actuellement une offre pour divers EIA ayant rapport aux projets d’investissement dans les ports et au large. Une de ces offres concerne le projet "Thai Offshore Base" (TOB), dans le cadre duquel une installation portuaire doit être construite à côté du port existant de Songkhla sur la côte sud-est de la Thaïlande. Cet EIA est très étendu, couvrant de nombreux aspects de la pollution potentielle. Toutefois, des éléments clés ont trait à la rupture et/ou aux dommages causés à l’environnement marin par les sédiments en suspension, déversés après des opérations de dragage, et aux changements éventuels dans le mouvement des eaux côtières et marines. Les informations fondamentales nécessaires sur les climats sédimentaires existants, sur les décharges portuaires des eaux usées et sur le transport subséquent dans la zone côtière font défaut, ce qui laisse penser que l’utilisation de la télédétection optique pourrait être utile.

L’objectif spécifique de ce projet est d’obtenir à partir des données de la télédétection optique, des informations environnementales de base sur l’état des sédiments en suspension (incluant la localisation de régions de haute turbidité et la variabilité saisonnière provoquée par les précipitations) et sur les caractéristiques principales de la répartition et de la dynamique du phytoplancton dans la zone côtière qui sera affectée par l’installation portuaire devant être construite à Songkhla. Ces informations seront utilisées dans le rapport d’Ecolas sur l’impact environnemental.

Les tâches suivantes seront exécutées pour atteindre les objectifs fixés :

- un récapitulatif sera dressé des données existantes (s’il y en a) relatives aux particules solides en suspension et à la répartition de la chlorophylle dans la zone côtière du port de Songkhla.
- un récapitulatif sera dressé des sources potentielles de données de la télédétection optique (par ex. Landsat, SPOT, SeaWiFS, AVHRR, etc.) avec une appréciation de chaque capteur pour l’application présente en termes de couverture spatiale, temporelle et spectrale et de résolution, de disponibilité de données, etc.
- les images sélectionnées seront traitées pour fournir des répartitions de matière en suspension et de chlorophylle.
- une analyse scientifique serait effectuée des images traitées, relevant à la fois les aspects de la télédétection qui peuvent affecter la qualité des données et en interprétant les images en termes de processus physiques/biologiques.
- les images de la télédétection et l’analyse scientifique accompagnante seront incorporées dans l’évaluation de l’impact environnemental d’Ecolas.

Ecolas procurera au partenaire scientifique toute la littérature disponible concernant les données météorologiques, hydrodynamiques, sédimentologiques et biologiques, incluant des traductions des publications scientifiques thaïlandaises et des études d’impact environnemental de la région. Ecolas a déjà fourni à UGMM des cartes bathymétriques et des échelles de marées pour la région.

Les résultats qui pourraient être obtenus des données de la télédétection sont :

- des informations sur les informations de base concernant les sédiments en suspension, les décharges portuaires existantes d’eaux usées et le transport subséquent dans la zone côtière.
- un examen des questions et des problèmes clé qui peuvent survenir durant les travaux de dragage et des opérations portuaires dans la zone de transport des sédiments en suspension.
- des indications éventuelles sur les phénomènes d’érosion/de dépôt lorsqu’ils sont comparés à des données de télédétection moins récentes.

Bien que la présente proposition soit concentrée sur l’EIA du TOB, la méthodologie, si couronnée de succès, peut être facilement appliquée à de nombreux EIA de la zone côtière (un problème central du partenaire utilisateur), même si les connaissances et/ou le soutien local disponibles sont très limités.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique