Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Les jeunes adultes et la ville: suburbanisation, gentrification et leurs implications socio-spatiales (YAC)

Projet de recherche TA/00/01 (Action de recherche TA)


Personnes :


Description :

Les dernières décennies ont vu se déployer un ensemble de mutations socio-démographiques très significatives qui ont mené à la multiplication de divers types de ménages non familiaux de petite taille. En parallèle, des changements fondamentaux se sont produits dans les modes de vie, marqués par un individualisme accru, et sur le marché du travail, avec la généralisation de conditions de flexibilité des parcours professionnels. Ces nouvelles conditions sont particulièrement sensibles pour les jeunes adultes dans la mesure où elles mènent à allonger et complexifier la phase d'entrée dans la vie adulte, impliquant une redéfinition profonde des mobilités résidentielles individuelles, des stratégies d'insertion sur le marché du logement ou encore des pratiques de consommation.

La recherche part de l'hypothèse que ces mutations impliquent une série de transformations marquantes des espaces urbains, à la fois dans les quartiers centraux et dans les espaces de banlieue.
D'une part, les transformations socio-démographiques et économiques récentes semblent déterminer de nouvelles conditions d'attractivité des centres urbains pour les jeunes adultes (en termes de types de logements, de services éducatifs ou culturels, d'accès à l'emploi ou aux commerces, etc.), pour une période transitoire de leur parcours résidentiel ou à plus long terme. Ceci implique des processus de rajeunissement et de gentrification dans les centres urbains.
D'autre part, les migrations des jeunes ménages vers les banlieues entraînent la poursuite des mécanismes de périurbanisation, mais sans doute selon des modalités différentes des décennies précédentes et en regard d'attentes nouvelles (p.ex. migrations plus tardives, vers des espaces plus lointains, évitant les "anciennes banlieues"). L'ensemble de ces mutations spatiales sont d’importance stratégique pour les politiques urbaines à mener à l'avenir, notamment en matière de maîtrise de la périurbanisation et de régénération des centres. Il est dès lors particulièrement important de cerner les mécanismes qui sont à la base de ces mutations.

La recherche s'attachera, dans une première phase, à repérer les modifications significatives dans les profils des ménages migrants et les comportements migratoires des différents types de ménages au cours des dernières décennies. Deux échelles spatiales seront prises en compte: celle des 17 régions urbaines belges et celle des quartiers centraux de Bruxelles, Anvers et Liège.

Dans une seconde phase, les chercheurs s'attacheront à mettre en évidence les combinaisons de facteurs (sociaux, de genre,…) qui déterminent l'arbitrage que font les jeunes adultes entre différents types de comportements en matière de trajectoire résidentielle et, donc, entre différents types d'espaces (urbains ou suburbains). Des analyses qualitatives seront menées pour ce faire, sur base d'entretiens semi-structurés avec des jeunes adultes de différents profils dans la région urbaine bruxelloise.

Enfin, dans une troisième phase, l'équipe de recherche confrontera les résultats obtenus dans les phases 1 et 2 aux évolutions, sur la dernière décennie, du marché du logement, de l'offre de services, de la structure du marché de l'emploi et de la structure des ménages dans les espaces centraux et périphériques de Bruxelles.


A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique