Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Adolescents et la TCI : risques et défis (TIRO)

Projet de recherche TA/00/08 (Action de recherche TA)


Personnes :


Description :

Le thème central de ce projet concerne l’intérêt croissant pour les TIC (technologies de l’Information et de la Communication) dans la vie des jeunes (12-18). Dans leurs temps libres, leurs habitudes de communication et de consommation et dans leur éducation, les jeunes se montrent de plus en plus enthousiastes à utiliser les TIC. Ce faisant, ils encourent également les risques liés à cette utilisation des TIC. Les bénéfices comme les risques liés aux TIC peuvent avoir une influence déterminante sur la vie de ces jeunes. Ainsi, la prégnance forte des TIC dans la vie des jeunes conduit à de nouveaux modèles de communication entre jeunes et entre jeunes et autres générations, mais conduit aussi à des tensions et de l’ insécurité dans les relations entre les jeunes, d’une part, et avec les parents ou les éducateurs, d’autre part.
Le projet entend analyser comment ces changements relationnels se mettent en place, comment les jeunes les vivent, quelles potentialités offrent les TIC mais également les risques qui y sont liés. Pour aborder ces questions, le projet s’appuiera sur une double ambition : maximaliser les potentialités et les avantages des TIC et minimiser les risques et dangers des TIC.

Les principaux objectifs de la recherche s’énumèrent comme suit :
- mettre en lumière les nouvelles formes de relation sociale qui naissent de l’utilisation des TIC ;
- mettre en lumière les facteurs de risque que l’usage des TIC revêt pour définir des instruments efficients à disposition de toutes les parties afin de reconnaître ces risques ;
- formuler des mesures de protection et des recommandations sur les moyens à mettre en oeuvre afin de juguler ces risques

Pour analyser les comportements et les habitudes des jeunes, des enseignants et des parents, (1) un livre de bord journalier sera développé. Celui-ci portera sur l’usage des TIC par les jeunes. Il sera rempli par un panel de jeunes qui seront suivis pendant une année. Pour approfondir cette analyse de leurs comportements, des interviews en profondeur seront menées. (2) Ensuite, on conduira auprès d’un échantillon de jeunes, de parents et d’enseignants une enquête détaillée. A partir de scénarii de situations de risques, on sondera à la fois les raisons de leur survenance mais également les (possibles) réactions à celles-ci. Via des discussions de focus groupes, les résultats d’analyse de l’enquête seront approfondis. (3) Les résultats de la recherche seront présentés à des organisations de jeunes et des organisations qui ont pour mission une utilisation sûre des TIC (Child Focus , Ligue des familles, Crioc, etc..). Nous visons une démarche participative dans laquelle les milieux intermédiaires sont impliqués. (4) Enfin, des recommandations seront formulées. Ces recommandations qui ont trait aux possibles solutions aux risques liés à l’usage des TIC doivent recevoir un cadre juridique solide.

Le projet doit aboutir à des recommandations à la fois en direction des organisations de jeunes et des autorités qui s’occupent des TIC et de le jeunesse ;
De manière générale, le projet se construit sur les hypothèses suivantes :
les jeunes aujourd’hui appartiennent à « la génération digitale » par excellence. Ils s’approprient et intègrent, à l’inverse de leurs parents, les TIC de manière rapide dans leur relations journalières et leurs occupations ;
chaque technologie de communication et d’information recèle à la fois des opportunités et des risques qui ne sont pas inhérentes à la technologie en soi mais qui prennent forme dans les usages et le contexte institutionnel de ceux-ci. (social shaping of technology )
les jeunes se laissent conseiller dans leurs façons de réguler les risques liés aux TIC par leurs pairs et par leurs enseignants ou parents en fonction du niveau perçu de risque ;
quand un membre d’une famille a acquis une expérience en matière de TIC, cette expérience n’est pas nécessairement transmise au reste de la famille (comme l’affirme la théorie de la diffusion concurrente). Ceci peut être corrélé avec l’hypothèse de la spécialisation selon laquelle un membre de la famille devient expert (en l’occurrence en matière des TIC ) et peut de cette manière être intégré par les membres de la famille ;
la régulation en ce qui concerne les risques encourus par les jeunes du fait des TIC est acceptée ou rejetée en fonction de la légitimité que les jeunes eux mêmes assignent à ces formes et sources de régulation.


Documentation :

Cyberteens, cyberrisks, cybertools. Tieners en ICT, risico's en opportuniteiten =
Cyberteens, cyberrisks, cybertools. Les teenagers et les TIC, risques et opportunités
  Bauwens, Joke - Pauwels, Caroline - Lobet-Maris, Claire ... et al  Gent : Academia Press, 2009 (PB6242)
[Pour télécharger

Adolescents et la TCI : risques et défis (TIRO) : synthèse    Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2011 (SP2418)
[Pour télécharger

Tieners en ICT: risico’s en uitdagingen (TIRO) : synthese    Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2011 (SP2419)
[Pour télécharger

Teens and ICT: risks and opportunities (TIRO) : summary    Brussels : Federal Science Policy, 2011 (SP2420)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique