Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Danger – Estimation du danger du crime organisé (DANGER)

Projet de recherche TA/00/20 (Action de recherche TA)


Personnes :

  • Prof. dr.  VANDER BEKEN Tom - Universiteit Gent (UGent)
    Coordinateur du projet
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/4/2008-31/8/2011
  • Dr.  PAOLI Letizia - Katholieke Universiteit Leuven (K.U.Leuven)
    Partenaire financé belge
    Durée: 1/4/2008-31/8/2011

Description :

I. Problématique

L’inquiétude du gouvernement et du grand public a changé avec la globalisation. Du petit délinquant local on est passé à la grande criminalité perpétrée par une personne pouvant se déplacer rapidement dans le monde entier, à un groupe de personnes, à un réseau voire même à une entreprise. On nomme ces nouveaux acteurs dans le monde de la criminalité les « acteurs du crime organisé transnational ». Il est cependant difficile de savoir jusqu’à quel degré cette image correspond à la réalité – ce qui pourrait affecter dangereusement les mesures politiques prises ou à prendre – et il est difficile d’évaluer jusqu’à quel point les dangers liés au crime ont évolué en une menace grandissante. La seule manière d’ y remédier est de rassembler un maximum de données concernant l’incidence et les dangers que ce nouveau comportement criminel peut avoir sur les citoyens, sur l’économie et sur l’Etat, afin de pouvoir fonder les futures mesures politiques sur une base empirique solide.


II. Les objectifs

Deux liens directeurs principaux forment la base du projet. D’une part il est nécessaire de créer un nouvel outil de travail méthodologique et complet permettant de compiler une base donnée fiable concernant la dangerosité du crime organisé. Et d’autre part il convient de le mettre en pratique en Belgique.
Ce projet sera supervisé par deux chercheurs (Prof. dr. Tom Vander Beken et Prof. dr. Letizia Paoli) travaillant respectivement pour les deux Instituts Criminologiques belges IRCP – Institut for international Research on Criminal Policy (Universiteit Gent) et LINC – Leuvens Instituut voor Criminologie (Katholieke Universiteit Leuven).
Le projet va aussi bénéficier du soutien et de l’expérience mondiale de deux criminologistes de renom : Prof. dr. Henk van de Bunt (Pays-Bas) et Dr. Nicholas Dorn (Grande Bretagne).
Plus spécifiquement le but de ce projet est de combiner et de définir plus en détail les critères des deux approches les plus prometteuses et les plus réalisables du crime organisé et ainsi de les tester. Jusqu'ici, des approches différentes ont été menées à bien avec une appréciation systématique de la dangerosité du crime organisé en Belgique.
Les secteurs les plus prisés du projet seront le transport, la gastronomie, l’import-export et le milieu politique tout en liant ces secteurs avec les acteurs du crime organisé ou les groupes qui exploitent la vulnérabilité des secteurs mentionnés ci-avant.

Les ACTEURS sont mis en avant dans la première approche – pas seulement les individus mais aussi les réseaux ou groupes qu’ils forment (menace). La menace engendrée par les groupes du crime organisé peut être jaugée en analysant l’organisation et les activités de ce groupe. De cette manière il est possible non seulement de mesurer les nombre d’activités illégales perpétrée, mais aussi d’évaluer les intentions et possibilités de ces auteurs à pouvoir infiltrer et corrompre les marchés ainsi que le milieu politique.

La seconde approche traite de la criminalité en fonction de l’ENVIRONNEMENT dans le lequel il évolue et se concentre sur la détection des faiblesses potentielles (et dangereuses) qui existent au sein même de la société qui pourraient engendrer ou faciliter un comportement criminel (études de vulnérabilité).

La troisième approche va regrouper les deux premières en mettant en évidence leur complémentarité et leur valeur ajoutée. De cette manière une réponse cohérente et organisée sera mise en lumière sur la dangerosité du crime organisé.


Coordinateur: Prof. dr. Tom Vander Beken (UGent, UER droit pénale et criminologie, IRCP)

Promoteurs: Prof. dr. Tom Vander Beken (UGent, UER droit pénale et criminologie, IRCP) Prof. dr. Letizia Paoli (KU Leuven, section droit pénale et criminologie, LINC)

Partenaire de recherche étranger: Prof. dr. Henk van de Bunt (Erasmus Universiteit Rotterdam), Dr. Nicholas Dorn (chercheur indépendant)

Chercheurs: Noël Klima (UGent, UER droit pénale et criminologie, IRCP), Andries Zoutendijk (KU Leuven, section droit pénale et criminologie, LINC)


Documentation :

Estimation du danger du crime organisé : synthèse    Bruxelles : Politique scientifique fédérale, 2011 (SP2409)
[Pour télécharger

Het inschatten van de gevaarlijkheid van georganiseerde criminaliteit : synthese    Brussel : Federaal Wetenschapsbeleid, 2011 (SP2410)
[Pour télécharger

Appraising the Dangerousness of organised Crime: summary    Brussels : Federal Science Policy, 2011 (SP2411)
[Pour télécharger

Het inschatten van de gevaarlijkheid van georganiseerde criminaliteit (DANGER) : eindrapport  Vander Beken, Tom - Paoli, Letizia - Zoutendijk, Andries ... et al  Gent : Academia Press, 2012 (SP2644)
[Pour télécharger

Het inschatten van de gevaarlijkheid van georganiseerde criminaliteit (DANGER) : rapport final  Vander Beken, Tom - Paoli, Letizia - Zoutendijk, Andries ... et al  Gent : Academia Press, 2012 (SP2645)
[Pour télécharger

Het inschatten van de gevaarlijkheid van georganiseerde criminaliteit (DANGER) : final report  Vander Beken, Tom - Paoli, Letizia - Zoutendijk, Andries ... et al  Gent : Academia Press, 2012 (SP2646)
[Pour télécharger

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique