Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Calendrier

Conférences et colloques

> 27-09-2018 | Brain-be

Conference IPSWICH
Travailleurs pauvres et changements dans l’emploi, les revenus, et la composition des familles
La Belgique est parmi les pays avec le taux de travailleurs pauvres le plus bas de l’Europe. Quelles sont les causes, quels facteurs aident les travailleurs pauvres, et comment prévenir la pauvreté à travers le marché de travail dans le futur?
La conférence approche le thème du point de vue académique, politique, et du terrain.
[Invitation] [Programme and Registration] [Projet IPSWICH] [IPSWICH Policy Notes]


Conférences, colloques et activités éducatives
des musées et établissements scientifiques

> 2018 | Planétarium

Activités au Planétarium - Nouveau film: Explore

> 22-09-2018 | Planétarium

Les « 5 à 7 » d’astronomie au Planétarium
Que vous rêviez de sonder les profondeurs du cosmos, de survoler les planètes de notre système solaire ou d’ être bercé par les histoires mythologiques des constellations, les «montreurs d’ êtoiles» du Planétarium seront à votre écoute et choisiront avec vous les thèmes les plus sollicités ou accessibles au plus grand nombre. Une occasion exceptionnelle d’admirer le projecteur d’étoiles historique en action, mêlé aux images de l’univers virtuel du planétarium numérique: soyez le cinéaste de cette avant-soirée!
Durée: ± 2h
Informations:
·   Planétarium de Bruxelles, Avenue de Bouchout 10, 1020 Bruxelles
·   Pour tous à partir de 12 ans
·   Entrée : € 7 (adultes) et € 5 (jeunes, séniors)
·   Il n’est pas nécessaire de s’inscrire à l’avance.
    Veuillez vous présenter à la caisse au plus tard à 16h45.
Attention: dernière entrée à 17h, l’accès à la salle n’est plus autorisé après la fermeture des portes.

> 29|30-09-2018 | Observatoire royal de Belgique
> 29|30-09-2018 | Institut royal d’Aéronomie spatiale de Belgique
> 29|30-09-2018 | Institut Royal Météorologique

Journées portes ouvertes 2018
Le samedi 29 et le dimanche 30 septembre 2018, le Pôle Espace, comprenant l’IRM, l'Observatoire royal de Belgique et l’Institut royal d’Aéronomie spatiale de Belgique, ouvrira ses portes au grand public sur le plateau d’Uccle. Le programme comprend des activités pour tous les âges : visites de stands scientifiques, Bureau du Temps, Centre climatique, expériences en direct, conférences thématiques, visite des téléscopes... Des animations pour les enfants sont aussi prévues !
[Programme]

> 29|30-09-2018 | Institut royal du Patrimoine artistique

Journée d'étude patrimoine bâti
Le vendredi 12 octobre 2018, l’IRPA organise en collaboration avec le CSTC une journée d’étude consacrée à la recherche sur les matériaux et les techniques pour l’étude, la conservation et la restauration du patrimoine bâti.
Cette journée d’étude s’adresse aux architectes, entrepreneurs, conservateurs-restaurateurs, archéologues, ainsi qu’aux services publics compétents en matière de protection des monuments et des sites comme l’Agence wallonne du Patrimoine, la Direction des Monuments et Sites (Bruxelles), Onroerend Erfgoed, Monumentenwacht, la Régie des Bâtiments, …
Le but de cette journée d’étude est de fournir une vue d’ensemble des domaines de recherche de l’IRPA et du CSTC à toutes les parties intéressées par l’étude et la conservation-restauration des différents composants du patrimoine bâti (pierre naturelle, brique, pierre artificielle, mortier, enduit, bois, métal, couches de finition).
De manière plus spécifique, la journée s’articulera autour de présentations illustrées par des études de cas (en français ou en néerlandais). Les différents domaines de recherche y seront abordés, en indiquant ce qui peut être analysé et les recommandations techniques appropriées pour y parvenir.
Cette journée d’étude sera aussi l’occasion idéale de discuter des possibilités de recherches futures.

> 10-11-2018 | Planétarium

Les « 5 à 7 » d’astronomie au Planétarium
Que vous rêviez de sonder les profondeurs du cosmos, de survoler les planètes de notre système solaire ou d’ être bercé par les histoires mythologiques des constellations, les «montreurs d’ êtoiles» du Planétarium seront à votre écoute et choisiront avec vous les thèmes les plus sollicités ou accessibles au plus grand nombre. Une occasion exceptionnelle d’admirer le projecteur d’étoiles historique en action, mêlé aux images de l’univers virtuel du planétarium numérique: soyez le cinéaste de cette avant-soirée!
Durée: ± 2h
Informations:
·   Planétarium de Bruxelles, Avenue de Bouchout 10, 1020 Bruxelles
·   Pour tous à partir de 12 ans
·   Entrée : € 7 (adultes) et € 5 (jeunes, séniors)
·   Il n’est pas nécessaire de s’inscrire à l’avance.
    Veuillez vous présenter à la caisse au plus tard à 16h45.
Attention: dernière entrée à 17h, l’accès à la salle n’est plus autorisé après la fermeture des portes.


Expositions
des musées et établissements scientifiques

2018 | Musée royal de l’Afrique centrale - Musée Pop-up

Pendant la fermeture pour rénovation, nous devenons un musée Pop-up: retrouvez-nous en divers endroits avec des expositions et activités pour tous

2018 | Institut royal du Patrimoine artistique

Victor Horta: expo photo en ligne
Tout au long de l’année 2018, l’Institut royal du Patrimoine artistique s’associe au projet Horta Inside Out en offrant, tant au grand public qu’aux spécialistes, un accès privilégié à sa collection de clichés illustrant de nombreuses œuvres de l’architecte Victor Horta. Notre photothèque conserve en effet plusieurs centaines de photos de bâtiments dessinés par le grand maître de l’architecture Art nouveau et Art Déco en Belgique. Ces œuvres sont principalement localisées en Région bruxelloise, mais on en trouve également quelques exemples dans les régions flamande et wallonne.

> 2018 | Planétarium

Ça schtroumpfe à l’Observatoire!
Un des précédents directeurs de l’Observatoire royal de Belgique était un ami de Peyo. Ensemble, ils choisirent d’illustrer l’actualité des recherches en sciences de la Terre à l’Observatoire avec les Schtroumpfs. Ainsi, dès 1966, les petits hommes bleus ont égayé pas moins de 18 cartes de vœux inspirées par les recherches et les instruments de l’Observatoire. Ces cartes vous sont ici présentées, accompagnées de quelques-uns des instruments qui y sont illustrés.

> jusqu'au 30-09-2018 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

De Tiepolo à Richter, l'Europe en dialogue
Les principales fondations européennes actives dans la sauvegarde du patrimoine culturel présentent à Bruxelles quelques éléments majeurs de leurs collections dans le cadre de l’exposition ‘De Tiepolo à Richter, l’Europe en dialogue’. L’exposition évoque comment, à travers les siècles, le patrimoine a favorisé les échanges entre européens. L’initiative est née à l’occasion de l’année européenne du patrimoine culturel, opportunité rêvée pour les fondations européennes actives dans ce domaine, de faire connaître leur action. L’art et la culture se sont de tout temps révélés d’excellents ambassadeurs. Les œuvres prestigieuses présentées à Bruxelles sont autant d’échos de la grande et de la petite histoire de tous les Européens.
Les pièces exposées ont été sélectionnées par chacune des 14 fondations participantes. Se côtoient notamment dans un dialogue étonnant : Auguste Rodin, Giovanni Battista Tiepolo, Jacob Jordaens ou Albrecht Dürer pour l’art ancien et Gerhard Richter, Georg Baselitz, Constant, Ernst Ludwig Kirchner, Maria Helena Vieira da Silva ou Léon Spilliaert pour les modernes.

> jusqu'au 18-11-2018 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Nicolas Party
invité au Musée Magritte

Quelques œuvres de René Magritte voyagent exceptionnellement de l’autre côté de l’Atlantique. Elles sont exposées au prestigieux Musée d'Art Moderne de San Francisco (SF MoMA) du 19 mai au 28 octobre 2018 dans le cadre de l'exposition « René Magritte: The Fifth Season ». Pendant cette période, notre musée présente des œuvres de l'artiste contemporain Nicolas Party qui crée un dialogue unique avec l'univers fascinant de Magritte. Les créations ludiques et colorées de Nicolas Party – réalisées exclusivement pour le Musée Magritte – mettront tout sens dessus dessous.

> jusqu'au 25-11-2018 | Porte de Hal

Little Life
Cuisiner, dresser la table, dépoussiérer, faire les lits, recevoir des invités, ranger la maison, … La vie quotidienne de la maison est une source d’inspiration inépuisable pour les jouets d’enfants. Grâce aux poupées, maisons de poupées, petites cuisinières et services miniatures, les enfants inventent des histoires et imitent les occupations domestiques des adultes. Il y a plus de 100 ans ce type de jouets était fabriqué pour les petites filles des classes aisées.
L’exposition Little Life emmène le visiteur vers ce joli monde miniature qui illustre à merveille la vie quotidienne des milieux bourgeois du milieu du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
La base de l’exposition est une exceptionnelle maison de poupées fabriquée autour de 1900 selon le modèle d’une habitation bruxelloise néoclassique. Grâce à cet objet exceptionnel et à d’autres jouets d’époque, l’exposition donne une image de la maison depuis le salon jusqu’à la salle de bain, de sa décoration et de la vie quotidienne d’une famille bourgeoise de cette époque.
Pour les enfants : une mise en scène comprenant des activités ludiques et une animation 3D font de cette exposition une expérience vivante et attractive. Après l’exposition, les enfants peuvent s’amuser avec une grande maison de poupées, construire la leur ou se détendre dans le coin lecture.

> jusqu'au 30-12-2018 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

Ouverture de la joaillerie Wolfers Frères
Une création de l’architecte Victor Horta

L’intérieur du magasin a été restaurée selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec  le mauve des murs.  Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe.
L’intérieur du magasin a été restauré selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec  le mauve des murs.  Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe.

> jusqu'au 06-01-2019 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

Alix - L’Art de Jacques Martin
À l’occasion du 70e anniversaire de la création d’Alix, les Éditions Casterman, le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image ont mis sur pied une exposition exceptionnelle consacrée à l’art de Jacques Martin.
Inaugurée lors du festival d’Angoulême, le 25 janvier 2018, cette grande exposition rétrospective s’est tenue au Musée de la bande dessinée d’Angoulême jusqu’au 13 mai 2018. Elle sera présentée au Musée Art & Histoire de Bruxelles en collaboration avec visit.brussels du 14 septembre au 6 janvier et sera inaugurée à l’occasion de la Fête de la BD (14-16/09).
L’exposition explore quatre décennies de création de Jacques Martin, de 1948 à 1988. Articulée autour de la figure centrale d’Alix, l’exposition revient sur la singularité de l’esthétique de Jacques Martin, de ses premiers travaux publicitaires à l’affirmation d’un style graphique et narratif extrêmement personnel.
Entièrement re-scénographiée pour sa venue à Bruxelles, l’exposition sera présentée au sein même des salles abritant les prestigieuses collections Antiquité du Musée Art & Histoire. 150 originaux rassemblés par thématique (références historiques, traitement de la femme, traitement de l’imaginaire, etc.) présenteront ainsi l’œuvre de Jacques Martin au travers du prisme des aventures de son héros légendaire.

> jusqu'au 26-02-2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Gao Xingjian - L’éveil de la conscience
Six œuvres monumentales de Gao Xingjian, créées spécialement pour les lieux! Dans ses « éveils de la conscience », l’artiste invite le flâneur à traverser l’image et à rencontrer, au-delà de l’encre, l’idée dans sa nudité existentielle... là où les musées (re)deviennent un espace voué à la contemplation.
Prix Nobel de Littérature en 2000, Gao Xingjian, Français d’origine chinoise, se veut un «passeur» entre le monde oriental qui constitue le socle de son identité et le monde occidental dont il discute l’idée de modernité. Son œuvre constitue aussi une passerelle entre peinture et écriture.

> jusqu'au 16-03-2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Bruegel. Unseen Masterpieces
When art meets technology

À travers une large palette d’expériences accessibles en ligne et in situ, cette initiative inédite propose à chacun de s’immerger dans les tableaux de Bruegel, en accédant aux détails infimes de chaque peinture ainsi qu’aux connaissances des experts. Plongeant dans l’univers du peintre, le spectateur découvre ces détails insoupçonnés qui sont la plus belle expression du génie du maître flamand. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont initié cet événement avec l’Institut Culturel de Google, dans la perspective du 450ème anniversaire de la mort de Bruegel, en 2019. Ce projet innovant rassemble de prestigieux musées internationaux, pour la plupart européens, autour de la figure de Bruegel. Il est la concrétisation d’une profonde réflexion sur les changements en cours dans le domaine de la muséologie, à l’ère du digital.

> jusqu'au 21-06-2020 | Porte de Hal

Back to Bruegel
Experience the 16th century

La mythique Porte de Hal, vestige de l'enceinte médiévale de Bruxelles, s'ouvre sur l'univers du peintre Bruegel. Effectuez un plongeon surprenant dans une version en réalité virtuelle de ses peintures mondialement connues.
Cette découverte combinée avec d'authentiques trésors du Nouveau Monde, des armes et armures, des instruments de musique, vous fait découvrir le monde du XVIe siècle comme si vous y étiez. Au sommet du bâtiment, profitez aussi du magnifique panorama sur Bruxelles et laissez-vous transporter dans le temps de Bruegel grâce aux longues-vues virtuelles.

 


Expositions à venir
des musées et établissements scientifiques

> 26-09-2018 > 06-01-2019 | Archives de l'État en Belgique

Bruxelles, novembre 1918. De la guerre à la paix ?
Le Musée BELvue accueillera une exposition intitulée « Bruxelles, novembre 1918. De la guerre à la paix ? ». Réalisée par le CegeSoma sur base, entre autres, de documents conservés aux Archives de l’État, son objectif est d’aborder les derniers mois de guerre et les premier mois du retour à la paix en se focalisant sur Bruxelles. Le 11 novembre 1918 marque la fin de la Grande Guerre. Pour Bruxelles s'annonce la fin d'une occupation qui aura duré près de 50 mois. Comment les Bruxellois ont-ils vécu la fin de la guerre, et quels sont les enjeux majeurs auxquels Bruxelles est confronté pendant cette période ? À travers des photos historiques, des films d’archives et des objets d’époque, l’exposition - trilingue - nous plonge dans le Bruxelles tourmenté de 1918, pris entre gestion des problèmes sanitaires, confronté à de l’accueil des réfugiés et au retour des combattants et des exilés, et la nécessité d’instaurer la paix sociale et d’organiser une nouvelle démocratie. Cette exposition est réalisée par le CegeSoma/Archives de l'État dans le cadre des commémorations du 100ème anniversaire de la Grande Guerre.

> 01-10-2018 > 27-01-2019 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Berlin
Métropole mythique et cosmopolite incontournable, le Berlin des années 20 connaît une transformation sans précédent. Les bouleversements sociaux, politiques et technologiques révolutionnent la société d’aprèsguerre et la création artistique.
«Berlin 1912-1932» met en lumière cette période charnière. En partant du regard belge sur la scène artistique allemande, l’exposition s’intéresse à une réalité quotidienne oscillant entre crises et utopies, ravage et euphorie, misère et décadence. Ces «Années folles» reprennent vie à travers plus de 200 oeuvres d’artistes majeurs tels que Otto Dix, Raoul Hausmann, Ernst Ludwig Kirchner, Kasimir Malevich, Aleksandr Rodchenko, Max Beckmann, George Grosz, Hannah Höch…
Découvrez, à partir d’une sélection mêlant peintures, sculptures, dessins, photographies, films et éléments d’architecture, un panorama saisissant d’une des époques les plus fascinantes de notre histoire.

> 05-10-2018 > 27-01-2019 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Serge Vandercam & Hugo Claus
Le radeau de la Méduse

Liés depuis leur participation au groupe CoBRa (1948-1951), Serge Vandercam (1924-2005) et Hugo Claus (1929-2008) se sont rapprochés l’un de l’autre au début des années 60.
Vandercam qui vit alors à Albisola en Italie multiplie les travaux partagés avec des écrivains dans la pure tradition CoBRa. En voyage au Danemark, il découvre en 1961 l’Homme de Tollund qui le ramène vers une figuration brutale et libertaire. Hugo Claus suit le travail du peintre et compose un poème qui paraîtra en 1963 à l’occasion d’une exposition de Vandercam à Rotterdam.
La collaboration s’étendra l’année suivante avec un thème qu’on peut lire comme la synthèse des recherches menées. Les deux compères y inversent les rôles : Claus se fait peintre tandis que Vandercam écrit. Le Radeau de la Méduse renvoie au fait d’actualité transcendé par Géricault dans sa grande toile de 1818-1819 : naufrage, règlements de compte et cannibalisme font du radeau un concentré d’inhumanité qui renvoie directement à la cruauté du sacrifice originel incarné par l’Homme de Tollund. À travers la série de cinq tableaux qu’ils exécutent dans une forme d’ivresse lyrique, Claus et Vandercam témoignent de la permanence d’un esprit CoBRa à la fois insurrectionnel et libertaire.

> 18-10-2018 > 01-09-2019 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Ours & Nounours
une expo que les enfants visitent avec leur nounours
Enfant, vous aviez probablement un ours en peluche. Mais connaissez-vous les animaux, les vrais, qui se cachent derrière ? Découvrez-les avec Ours & Nounours ! Notre exposition temporaire vous présente leur évolution et leur rencontre avec les hommes préhistoriques. Quand et où sont-ils apparus ? Depuis combien de temps hommes et ours coexistent-ils en Europe ? Y-avait-il des ours des cavernes dans nos régions ? Les hommes préhistoriques les chassaient-ils ? Elle dissèque leur mode de vie. Combien y-a-t-il d’espèces d’ours actuellement ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Qui sont-ils ? Où vivent-ils ? Sont-ils vraiment balourds ? Certains sont-ils bons nageurs, grimpeurs, coureurs ? Ne mangent-ils que du miel ? Sombrent-ils tous dans un long sommeil hivernal ? Le yéti ne serait-il pas un ours ?

> 23-11-2018 > 24-03-2019 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

INCA Dress Code: Textiles et parures des Andes
Les collections « Amériques » du Musée Art & Histoire sont considérées parmi les plus belles et les plus riches des musées européens. Si le public connait assez bien les différentes cultures des Andes (Pérou, Bolivie et Chili) grâce notamment à leurs céramiques, leur orfèvrerie et leurs momies, il n’a pas une image claire de la manière dont ces gens vivaient et étaient habillés. Le textile avait un statut particulier car il était considéré comme un bien extrêmement précieux : il servait non seulement à se vêtir, mais était aussi symbole de pouvoir et d’identité et pouvait servir comme offrande ou bien d’échange.

> 18-12-2018 > 24-03-2019 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Maurice Wyckaert
Rétrospective

Après Jules Schmalzigaug, Ferdinand Schirren, Marc Mendelson, Lismonde ou Walter Leblanc, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique consacrent une rétrospective à Maurice Wyckaert (1923-1996). A la suite de ses études à l’Académie de Bruxelles et au Vrije Atelier de Woluwé-Saint-Lambert, Maurice Wyckaert débute dans un style proche de Jean Brusselmans. Profondément marqué par l’expressionnisme flamand, il va actualiser ce dernier en l’orientant vers une abstraction lyrique à laquelle se mêle une aspiration calligraphique. Tourné vers la culture germanique et attentif aux innovations venues d’Outre-Atlantique, Wyckaert développe une œuvre personnelle marquée par l’expansion gestuelle de la couleur. Celle-ci se déploie sur la toile comme autant de paysages intérieurs qui traduisent une quête identitaire où le sentiment flamand joue un rôle déterminant.
Proche de CoBRa à travers Asger Jorn et Serge Vandercam, cofondateur en 1955 de la revue Meridiaan et de la galerie Taptoe, Maurice Wyckaert adhère ensuite à l’Internationale Situationniste et Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste. C’est lui qui lira le 28 septembre 1960 la «Déclaration au nom de la quatrième conférence de l’Internationale Situationiste» à l’institut des arts contemporains.
À travers cette rétrospective les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique mettent à l’honneur une des figures majeures de l’art d’après-guerre en Belgique.

> 21-06-2019 > 21-06-2020 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

Back to Bruegel
Experience the 16th century

La mythique Porte de Hal, vestige de l'enceinte médiévale de Bruxelles, s'ouvre sur l'univers du peintre Bruegel. Effectuez un plongeon surprenant dans une version en réalité virtuelle de ses peintures mondialement connues. Cette découverte combinée avec d'authentiques trésors du Nouveau Monde, des armes et armures, des instruments de musique, vous fait découvrir le monde du XVIe siècle comme si vous y étiez. Au sommet du bâtiment, profitez aussi du magnifique panorama sur Bruxelles et laissez-vous transporter dans le temps de Bruegel grâce aux longues-vues virtuelles.


Et aussi...

> Jardin botanique Meise



A propos de ce site

Données personnelles

© 2018 SPP Politique scientifique