Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Calendrier

Conférences et colloques

> 26-04-2018

Journée Nationale ADN
L’ADN en justice pénale – vers quelles pratiques dans le futur?

C’est à cette question que la journée tentera de répondre. Le programme propose une restitution des résultats de la recherche en cours à destination des acteurs de terrain à un moment clé consistant à disposer des conclusions du projet Be-Gen, quelques mois avant sa finalisation.
Le Projet Be-Gen (Understanding the operational, strategic, and political implications of the National Genetic Database http://nicc.fgov.be/Be-Gen) est un projet de 4 années financé par Belspo (politique scientifique belge) dans le cadre du programme BRAIN-be (Belgian Research Action through Interdisciplinary Networks) et plus spécifiquement dans le cadre de son axe 4 qui finance la recherche en appui des compétences de l'Autorité fédérale. Ce projet de 4 ans, entamé en 2014 par l’Universiteit Gent, la Vrije Universiteit Brussel et l’INCC, vise une analyse de l’usage de l’ADN dans les pratiques pénales, en particulier par la mise en place de banques de données génétiques centralisées.
En savoir plus...


Conférences, colloques et activités éducatives
des musées et établissements scientifiques

> 2018 | Planétarium

Activités au Planétarium - Nouveau film: Explore

> 03-05-2018 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Nocturne LES SINGES + lezing van Zjef Pereboom
Zjef Pereboom geeft een lezing (in het Nederlands) getiteld Onderzoek in de zoo; progressieve conservatie in het veld.
Over apen en mensen: wetenschap en natuurbescherming vóór en dóór lokale partners. De Koninklijke Maatschappij voor Dierkunde van Antwerpen (KMDA) is er niet enkel voor de dieren in de Zoo van Antwerpen en Planckendael. Wij zijn ook actief voor het behoud van biodiversiteit: onze natuurbeschermings-programma’s in Brazilië en Centraal Afrika dragen bij aan de bescherming van primaten en hun natuurlijk leefomgeving, en de bevordering van het duurzaam gebruik van natuurlijke hulpbronnen. Het bijzondere van deze projecten is dat wij werken in niet-beschermde bossen, en dat de lokale gemeenschappen daarbij een cruciale rol spelen. Deze voordracht geeft een beknopte uiteenzetting over hoe “de Zoo” wetenschappelijk onderzoek, training en ontwikkeling van kennis en vaardigheden inzet, om samen met de lokale bevolking bedreigde primaten en hun leefomgeving te beschermen.

> 06-05-2018 | Planétarium

Les “5 à 7” d’astronomie au Planétarium
Le Planétarium a voulu répondre à la forte demande du public en combinant une séance de planétarium classique avec le potentiel de notre simulateur numérique.
Tantôt en utilisant l’ancien projecteur Zeiss, tantôt, plongé dans l’univers virtuel, soyez le cinéaste de cette avant-soirée. Que vous rêviez de sonder les profondeurs du cosmos ou simplement d’être bercé par les histoires mythologiques des constellations, les « montreurs d’étoiles » du Planétarium seront à votre écoute et choisiront les thèmes les plus sollicités ou accessibles au plus grand nombre.
Informations:
Planétarium de Bruxelles, Avenue de Bouchout 10, 1020 Bruxelles
Dimanche 6 mai à 17h (durée : environ 1h30)
Attention : dernière entrée à 17h, l’accès à la salle n’est plus autorisé après la fermeture des portes.
Pour tous à partir de 12 ans
Entrée : € 7 (adultes) et € 5 (jeunes, séniors)
Il n’est pas necessaire de s’inscrire à l’avance. Veuillez vous présenter à la caisse au plus tard à 16h45.

> 29-05-2018 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Nocturne LES SINGES : conférence de Frans de Waal
Pour conclure le cycle de nocturnes organisées dans le cadre de notre expo LES SINGES, le célèbre primatologue et éthologue Frans de Waal donne, une conférence intitulée Are We Smart Enough to Know How Smart Animals Are? (conférence en anglais).
Frans de Waal, spécialiste mondial du comportement animal, explore l’étendue et la profondeur de l’intelligence animale. Il révèle à quel point les animaux sont en réalité intelligents et à quel point, trop longtemps, nous avons sous-estimé leurs aptitudes. Il nous surprendra non seulement avec les capacités des chimpanzés et bonobos, mais aussi celles des corbeaux, perroquets, guêpes, dauphins, moutons, chauves-souris ou baleines.

> 30|31-05-2018 | Institut royal du Patrimoine artistique

Saisies 2018
Nouveaux regards sur les saisies patrimoniales en Europe à l’époque de la Révolution française
Régulièrement réapparaît çà et là une remise en question des notions de sécularisation et de décontextualisation des œuvres d’art qui ont présidé à la création, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, des musées modernes. Cette remise en cause conduit à considérer, dans la foulée de Quatremère de Quincy, que l’œuvre d’art ne peut être appréciée que dans son contexte d’origine. D’où le risque de vouloir réécrire notre passé en reconsidérant les transferts patrimoniaux qui ont, de tous temps, jalonné l’histoire.

> 03-06-2018 | Planétarium

Rendez-vous met de sterren in het Planetarium
Kijk je graag naar de nachtelijke sterrenhemel maar loop je een beetje verloren tussen al die sterren? Dan zit je goed op onze rendez-vous avond.
Zowel met behulp van de traditionele Zeiss projector als met de oneindige mogelijkheden van de digitale sterrenprojectie, zullen we je wegwijs maken in ons prachtige universum. Droom je ervan om de diepten van de kosmos op te zoeken of wil je simpelweg wegdromen bij de mythologische verhalen van de sterrenbeelden?
Onze “Sterrengids” van de avond zal trachten ieders nieuwsgierigheid te beantwoorden. 
Informatie:
Planetarium Brussel, Boechoutlaan 10, 1020 Brussel
Zondag 22 april 2018, om 17u (duur: ongeveer 1u30)
Zondag 3 juni 2018, om 17u (duur: ongeveer 1u30)
Let op: geen toegang meer mogelijk na het sluiten van de deuren !
Voor iedereen v.a. 12 jaar
Inkom: €7 (volwassenen) en €5 (studenten en senioren)
Inschrijven is niet nodig, zorg dat u ten laatste om 16.45u in het Planetarium bent om uw ticket te kopen.

> 12|14-09-2018 | Institut royal du Patrimoine artistique

The Bruegel Success Story Colloquium
Symposium XXI for the Study of Underdrawing and Technology in Painting

The Royal Institute for Cultural Heritage (KIK/IRPA) is honoured to announce the Bruegel Success Story Colloquium in Brussels on 12-14 September 2018.
The colloquium is intended for curators, art-historians, conservators and scientists studying painting from the Southern Netherlands in the 16th century.
The Triennial colloquium is alternately organized by KIK/IRPA, UCL, KU Leuven, and Musea Brugge. This year, the Royal Museums of Fine Arts of Belgium and the University of Liège are joint organizers.
Conference Venue: Royal Museum of Fine Arts of Belgium, Place du Musée, B-1000 Brussels.
[Information and registration]


Expositions
des musées et établissements scientifiques

2018 | Musée royal de l’Afrique centrale - Musée Pop-up

Pendant la fermeture pour rénovation, nous devenons un musée Pop-up: retrouvez-nous en divers endroits avec des expositions et activités pour tous

2018 | Institut royal du Patrimoine artistique

Victor Horta: expo photo en ligne
Tout au long de l’année 2018, l’Institut royal du Patrimoine artistique s’associe au projet Horta Inside Out en offrant, tant au grand public qu’aux spécialistes, un accès privilégié à sa collection de clichés illustrant de nombreuses œuvres de l’architecte Victor Horta. Notre photothèque conserve en effet plusieurs centaines de photos de bâtiments dessinés par le grand maître de l’architecture Art nouveau et Art Déco en Belgique. Ces œuvres sont principalement localisées en Région bruxelloise, mais on en trouve également quelques exemples dans les régions flamande et wallonne.

> jusqu'au 25-04-2018 | Musée du Cinquantenaire

Oceania: voyages dans l'immensité
De James Cook au XXIe siècle, l’Océanie reste attachée, dans la conscience collective occidentale, aux grands voyages et à l’inconnu. Cet aspect sera le fil conducteur de l’exposition Oceania – Voyages dans l'immensité. Celle-ci a été conçue comme une invitation à traverser le grand océan sur les traces des explorateurs du XVIIIe siècle, à la recherche de l’esthétique de l’art océanien et de son contexte culturel reconstitué par l’ethnographie et l’archéologie. Les riches collections océaniennes des Musées royaux d’Art et d’Histoire (Musée du Cinquantenaire et Musée des Instruments de Musique) et du Musée royal de l’Afrique centrale seront mises à l’honneur dans cette exposition. Plus de 200 objets provenant de la Nouvelle-Zélande, de Mélanésie, de Micronésie, de Polynésie, d’Hawaii et de l’île de Pâques, mais également des cartes et mappemondes anciennes, des maquettes de bateaux et des archives, seront exposés pour l’occasion.

> jusqu'au 09-06-2018 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

La Famille royale fait la Une
À l’occasion de ses 90 ans, Soir mag, anciennement Le Soir illustré, ouvre ses archives et les expose.
À travers plus de 300 couvertures, l’hebdomadaire du Groupe Rossel a choisi de survoler neuf décennies de la grande et petite histoire de notre dynastie. De la fin du règne d’Albert Ier à celui de Philippe, c’est la saga d’une famille et d’un peuple qui défile sous vos yeux.
Agrandies (format A2), ces couvertures historiques (en noir et blanc et en couleurs) sont visibles sur des colonnes inspirées des célèbres colonnes Morris parisiennes. Témoin privilégié du passé, Soir mag est aussi bien ancré dans le présent. Ainsi, le parcours de La Famille royale fait la Une est-il jalonné d’écrans permettant, notamment, la visite virtuelle du bureau du roi Philippe.

> jusqu'au 17-06-2018 | Musée des Instruments de Musique

Tradition vivante!
L’histoire des instruments populaires estoniens

Pendant six mois, la République d'Estonie fêtera au Mim son centième anniversaire avec une exposition, des concerts et des ateliers. Car les Estoniens chérissent leur patrimoine musical comme peu d'autres le font. C'est d'ailleurs en chantant qu'entre 1987 et 1991, ils prirent leur envol par rapport au régime soviétique.
La musique estonienne est un savant et bouillonnant mélange de traditions baltes séculaires et d' influences plus récentes venues d'Europe occidentale. Ainsi cohabitent de très anciens instruments, tels la cithare kannel, la lyre à archet hiiu kannel, et la cornemuse torupill, avec des instruments de ménétriers comme le violon ou l'accordéon, chacun disposant de son propre répertoire. Tous ces instruments sont à découvrir au Mim, accompagnés de leurs sons et des images qui les rendent à l'univers magique des paysages estoniens. Car dans ce pays si faiblement peuplé, la musique entretient des liens très forts avec l'environnement naturel. Certains instruments pourront être essayés par les visiteurs, dans cette exposition organisée par nos collègues du Musée du théâtre et de la musique estoniens, situé à Tallinn, la capitale.

> jusqu'au 15-07-2018 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Promesses d’un visage
L’art du portrait des primitifs flamands au selfie

À travers une large palette d’expériences accessibles en ligne et in situ, cette initiative inédite propose à chacun de s’immerger dans les tableaux de Bruegel, en accédant aux détails infimes de chaque peinture ainsi qu’aux connaissances des experts. Plongeant dans l’univers du peintre, le spectateur découvre ces détails insoupçonnés qui sont la plus belle expression du génie du maître flamand. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont initié cet événement avec l’Institut Culturel de Google, dans la perspective du 450ème anniversaire de la mort de Bruegel, en 2019. Ce projet innovant rassemble de prestigieux musées internationaux, pour la plupart européens, autour de la figure de Bruegel. Il est la concrétisation d’une profonde réflexion sur les changements en cours dans le domaine de la muséologie, à l’ère du digital.

> jusqu'au 19-08-2018 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Hiroshi Sugimoto - Still Life
Les MRBAB accueillent les travaux de l’artiste japonais Hiroshi Sugimoto dans son exposition « Still Life ». Une quarantaine de photographies sont exposées dans deux salles du Musée. Ces œuvres dialogueront avec les œuvres d’art ancien qui se trouvent à proximité. En effet, les travaux de Sugimoto rappellent ceux des primitifs flamands – véritables précurseurs de la photographie - avec lesquels ils partagent de nombreuses caractéristiques telles que la richesse dans les détails et les profondeurs, les jeux de lumière surprenants ou encore les réflexions sur la nature. Né en 1948, Sugimoto a étudié la philosophie orientale au Art Center College of Design de Los Angeles. A travers son travail, il combine l’art occidental et le mysticisme oriental. Ses œuvres ont servi de pont entre l’héritage et l’idéologie présents en orient et occident. Il est surtout connu pour ses paysages marins, qu’il a commencé à photographier dans les années 80.

> jusqu'au 19-08-2018 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Jan Fabre - My Queens
Rencontrez les femmes ayant inspiré Fabre et découvrez un aspect inattendu différent de l'œuvre de cet artiste multidisciplinaire.
Avec l'exposition « My Queens », Fabre rend hommage aux femmes importantes de sa vie tout en créant un dialogue avec la tradition artistique flamande dans le cadre historique des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Entre les œuvres du maître baroque Jacques Jordaens, Fabre présente huit bas-reliefs monumentaux en marbre représentant des femmes qui ont compté dans sa vie. Leur profil royal contraste avec leurs chapeaux de fête en papier. De ces œuvres émanent le caractère noble et festif des amitiés de l’artiste. Au centre de la salle se trouve l'œuvre « My Future Queen » : une sculpture en marbre blanc de Son Altesse Royale la Princesse Elisabeth, Duchesse de Brabant, également coiffée d'un chapeau de fête. La statue de la jeune héritière du trône est au cœur de différents dialogues artistiques dans l'espace et se dresse entre le présent et le passé, tout en regardant vers l'avenir.

> jusqu'au 26-08-2018 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Les Singes
Pénétrez au cœur de la jungle, immergez-vous dans sa végétation, son ambiance sonore… et découvrez l’extraordinaire diversité des primates. Observez l’orang-outan dans les branchages, repérez un des plus petits primates au monde, le microcèbe mignon, admirez la technique du chimpanzé en train d’attraper des termites, soutenez le regard du gorille mâle… Apprenez où vivent ces animaux, comment ils se déplacent, ce qu’ils mangent, comment ils communiquent et interagissent entre eux. Les humains cohabitent difficilement avec les autres primates. Que pouvons-nous faire pour protéger les singes, presque tous terriblement menacés?
LES SINGES, ce sont 60 spécimens fascinants*, des photos magnifiques, des films et interactifs pour tous les âges et même une zone où les enfants pourront faire le singe…

> jusqu'au 25-11-2018 | Porte de Hal

Little Life
Cuisiner, dresser la table, dépoussiérer, faire les lits, recevoir des invités, ranger la maison, … La vie quotidienne de la maison est une source d’inspiration inépuisable pour les jouets d’enfants. Grâce aux poupées, maisons de poupées, petites cuisinières et services miniatures, les enfants inventent des histoires et imitent les occupations domestiques des adultes. Il y a plus de 100 ans ce type de jouets était fabriqué pour les petites filles des classes aisées.
L’exposition Little Life emmène le visiteur vers ce joli monde miniature qui illustre à merveille la vie quotidienne des milieux bourgeois du milieu du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
La base de l’exposition est une exceptionnelle maison de poupées fabriquée autour de 1900 selon le modèle d’une habitation bruxelloise néoclassique. Grâce à cet objet exceptionnel et à d’autres jouets d’époque, l’exposition donne une image de la maison depuis le salon jusqu’à la salle de bain, de sa décoration et de la vie quotidienne d’une famille bourgeoise de cette époque.
Pour les enfants : une mise en scène comprenant des activités ludiques et une animation 3D font de cette exposition une expérience vivante et attractive. Après l’exposition, les enfants peuvent s’amuser avec une grande maison de poupées, construire la leur ou se détendre dans le coin lecture.

> jusqu'au 30-12-2018 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

Ouverture de la joaillerie Wolfers Frères
Une création de l’architecte Victor Horta

L’intérieur du magasin a été restaurée selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec  le mauve des murs.  Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe.
L’intérieur du magasin a été restauré selon les règles de l’art. Les meubles, réalisés en acajou de Cuba, ont été nettoyés et la couche de vernis originelle remise à neuf. Le revêtement de velours à l’intérieur des armoires a été recréé sur base du tissu original. La patine des ornements en bronze a été rafraîchie. Ainsi, l’harmonie des coloris telle que Horta l’avait voulu à l’origine sera de nouveau visible. Le rouge sombre de l’acajou poli, le vert foncé du velours et les accents dorés de la quincaillerie s’associent ainsi de façon harmonieuse avec  le mauve des murs.  Grâce à cette restauration et cette reconstruction poussées, les visiteurs auront réellement l’impression de franchir les portes de cet ancien temple bruxellois de l’objet de luxe.

> jusqu'au 26-02-2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Gao Xingjian - L’éveil de la conscience
Six œuvres monumentales de Gao Xingjian, créées spécialement pour les lieux! Dans ses « éveils de la conscience », l’artiste invite le flâneur à traverser l’image et à rencontrer, au-delà de l’encre, l’idée dans sa nudité existentielle... là où les musées (re)deviennent un espace voué à la contemplation.
Prix Nobel de Littérature en 2000, Gao Xingjian, Français d’origine chinoise, se veut un «passeur» entre le monde oriental qui constitue le socle de son identité et le monde occidental dont il discute l’idée de modernité. Son œuvre constitue aussi une passerelle entre peinture et écriture.

> jusqu'au 16-03-2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Bruegel. Unseen Masterpieces
When art meets technology

À travers une large palette d’expériences accessibles en ligne et in situ, cette initiative inédite propose à chacun de s’immerger dans les tableaux de Bruegel, en accédant aux détails infimes de chaque peinture ainsi qu’aux connaissances des experts. Plongeant dans l’univers du peintre, le spectateur découvre ces détails insoupçonnés qui sont la plus belle expression du génie du maître flamand. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont initié cet événement avec l’Institut Culturel de Google, dans la perspective du 450ème anniversaire de la mort de Bruegel, en 2019. Ce projet innovant rassemble de prestigieux musées internationaux, pour la plupart européens, autour de la figure de Bruegel. Il est la concrétisation d’une profonde réflexion sur les changements en cours dans le domaine de la muséologie, à l’ère du digital.


Expositions à venir
des musées et établissements scientifiques

> 24-05-2018 > 30-09-2019 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

De Tiepolo à Richter, l'Europe en dialogue
Les principales fondations européennes actives dans la sauvegarde du patrimoine culturel présentent à Bruxelles quelques éléments majeurs de leurs collections dans le cadre de l’exposition ‘De Tiepolo à Richter, l’Europe en dialogue’. L’exposition évoque comment, à travers les siècles, le patrimoine a favorisé les échanges entre européens. L’initiative est née à l’occasion de l’année européenne du patrimoine culturel, opportunité rêvée pour les fondations européennes actives dans ce domaine, de faire connaître leur action. L’art et la culture se sont de tout temps révélés d’excellents ambassadeurs. Les œuvres prestigieuses présentées à Bruxelles sont autant d’échos de la grande et de la petite histoire de tous les Européens.
Les pièces exposées ont été sélectionnées par chacune des 14 fondations participantes. Se côtoient notamment dans un dialogue étonnant : Auguste Rodin, Giovanni Battista Tiepolo, Jacob Jordaens ou Albrecht Dürer pour l’art ancien et Gerhard Richter, Georg Baselitz, Constant, Ernst Ludwig Kirchner, Maria Helena Vieira da Silva ou Léon Spilliaert pour les modernes.

> 01-10-2018 > 30-01-2019 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

The New Berlin
Portrait de Berlin comme carrefour européen.
Fresque d’une époque entre crises et visions utopistes.
Interrogation sur le rapport entre art et histoire, art et société.

Berlin, cosmopolite et métropole des arts entre mythe et réalité, mais aussi capitale de la première démocratie allemande, était devenu au début du 20e siècle un épicentre d'un art et d'une culture pluraliste. Dans ce carrefour des cultures entre Est et Ouest, les arts visuels furent particulièrement liés à la réalité quotidienne d'une époque de crises et de bouleversements sociales et d'une prospérité fragile et décadente connue comme les «Années folles ».
L'exposition suivra une chronologie sommaire de 1913 à 1932, se concentrant sur les réactions artistiques à la métropole et aux changements sociétaux et politiques. Elle s'interrogera sur les effets que la métropole, l'avant-garde, la guerre, les révolutions et l'effondrement de l'ancien ordre et les crises et bouleversements sociaux qui endé coulaient avaient sur l'art.

> 23-11-2018 > 24-03-2019 | Musées royaux d’Art et d’Histoire

INCA Dress Code: Textiles et parures des Andes
Les collections « Amériques » du Musée Art & Histoire sont considérées parmi les plus belles et les plus riches des musées européens. Si le public connait assez bien les différentes cultures des Andes (Pérou, Bolivie et Chili) grâce notamment à leurs céramiques, leur orfèvrerie et leurs momies, il n’a pas une image claire de la manière dont ces gens vivaient et étaient habillés. Le textile avait un statut particulier car il était considéré comme un bien extrêmement précieux : il servait non seulement à se vêtir, mais était aussi symbole de pouvoir et d’identité et pouvait servir comme offrande ou bien d’échange.


Et aussi...

> Jardin botanique Meise



A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2018 SPP Politique scientifique