Vers le site web BELSPO NL FR DE EN Contact

Participants scientifiques

Frank Pattyn

  • langue: NL, FR et ENG
  • e-mail: fpattyn@ulb.ac.be
  • adresse: Frank Pattyn
    Laboratoire de Glaciologie Polaire
    Département des Sciences de la Terre et de l'Environnement (DSTE)
    Université Libre de Bruxelles, CP 160/03
    Avenue F.D. Roosevelt, 50
    B-1050 Bruxelles
    Tel: +32 (0)2 650 28 46
  • période: Octobre, Décembre, Janvier, Fevrier, …

Pourquoi faites-vous de la recherche en Antarctique ?

Expertise: glaciologie (l’étude de la glace) : calotte glaciaire, glaciers, mouvements de la glace, lacs sous glaciaux.

Etant donné que plus de 90% de la glace terrestre est située en Antarctique, il n'est pas si difficile pour un glaciologue d’y faire de la recherche. En plus de l'Antarctique, j’étudie également des glaciers en Europe, Russie, USA …. Le principal intérêt dans l'étude des calottes glaciaires de l'Antarctique réside dans son archivage unique du climat du passé, le plus important et le mieux préservé qu'on puisse trouver sur terre.
Comprendre les dynamiques de cette énorme masse de glace constitue un vrai défi (comparé aux glaciers de taille inférieure). L'antarctique est un facteur potentiel important de l'augmentation future du niveau de la mer. La désintégration de la couche glaciaire de l'Antarctique Ouest – une des plus dynamique partie de l'Antarctique - résulterait en une augmentation de 6 mètres du niveau de la mer, quoiqu'un tel scénario ne soit pas vraisemblable dans les conditions actuelles… Finalement, sous les 4 km de couche de glace se trouve un lac sous glaciaire qui a été isolé de l'atmosphère depuis plus de 15 millions d'année !

Qu’es ce que j’emporte lors d'une expédition ?

Les expéditions se font toujours à l'intérieur des terres de l'Antarctique (pas sur la côte ou l'océan) ce qui suppose un support logistique important. Nous sommes déposés sur place par hélicoptère ou par avion, ou par un moyen de transport terrestre (véhicule de neige). Le campement d'une expédition consiste principalement en tentes, nous utilisons ces tentes pour dormir et une grande tente pour cuisiner et pour le travail scientifique.

Pour l'étude de la dynamique des couches glaciaires, nous utilisons un certain nombre d'instruments de géophysique. L'épaisseur de la glace est mesurée à l'aide d'un sonar ou d'un radar de glace. Cet instrument émet un signal qui pénètre la glace et est répercuté au fond du glacier). L'épaisseur de la glace peut être déterminée par le temps que met le signal à la traverser. Le mouvement de la glace est mesuré à l'aide d'un système précis de GPS. Les deux paramètres sont utilisés pour des modèles mathématiques de comportement des calottes glaciaires et permettent des prévisions de leur comportement.

Qu’es ce qui vous fascine en Antarctique ?

Les étendues de glace, et l'Antarctique en particulier sont l'un des environnements les plus vierge sur terre, ce qui les rend également les plus susceptibles de changement. Travailler dans un environnement où personne n'a encore posé le pied est excitant et donne à la recherche un petit goût "d'exploration". L'antarctique est aussi un environnement sain, air pur, non pollué, blanc et la plupart du temps exempt de vie. Dans les endroits où une certaine forme de vie existe c'est une lutte pour survivre. De même, les humains pourraient à peine survivre s'ils ne prévoyaient pas de la nourriture en suffisance et un abri. Et l'Antarctique est un des derniers lieux au monde où le silence existe encore…

 
Belgium.be