Belspo Sitemap Contact Home

ERA-NETs

Le schéma d’ERA-net est une composante très innovative du 6° programme Cadre de l’Union Européenne. Unique en son genre, l’ERA-net propose un support à la création de réseaux transnationaux et une coordination des programmes nationaux de recherche.

Le schéma d’ERA-net est destiné à encourager la création de liens étroits à long terme entre les programmes nationaux, partageant des objectifs communs.

A court terme, il facilite les échanges de vues et de bonnes pratiques entre représentants de programmes de recherche régionaux, nationaux et européens dans des domaines spécifiques.

A long terme, les ERA-nets devraient conduire à davantage de collaborations soutenables, y inclus une planification stratégique et la définition de programmes de recherche communs, une ouverture réciproque des programmes de recherche nationaux vers des scientifiques d’autres pays membres, le lancement de programmes complètement transnationaux avec un pot commun alimenté par plus d’un pays.

Plus d’informations sur ERA-NETs

Dans le cadre du programme SSD , la Politique scientifique fédérale est impliquée dans 7 ERA-nets.

1. Action européenne concertée pour encourager la prévention et les réponses les plus adéquates aux Pollutions Marines Accidentelles (AMPERA)

Le Consortium AMPERA consiste en 10 organisations issues de 8 pays européens. Toutes ces organisations ont, soit initié et géré un programme de recherche national orienté sur les pollutions marines accidentelles ou sont en voie de développer, à des degrés divers des programmes qui y sont liés.
AMPERA vise à:

  • Etablir des priorités de recherche trans-disciplinaire en matière de pollution marine accidentelle.
  • Améliorer le lien entre les recherches sur la contamination par la pollution marine accidentelle et les activités de prévention et de mitigation afin de soutenir et d’améliorer le rôle d’une connaissance fondée en appui à la décision.
  • Améliorer la coordination des programmes nationaux et régionaux sur la pollution marine accidentelle.
  • Définir des stratégies pour surmonter les barrières qui entravent la cooperation transnationale visant à ouvrir les programmes nationaux et régionaux.
  • Lancer des stratégies R&D à long terme en identifiant des synergies et complémentarités qui serviront de noyau à une coopération entre partenaires et amélioreront l’utilisation des produits de la recherche.
  • Disséminer la connaissance à différents niveaux, souligner l’interface science- grand public et l’importance d’adopter cette approche pour la société en général.

2. Recherche visant à comprendre la biodiversité européenne et d’outre-mer (BiodivERsA)

BiodivERsA est un ERA-net rassemblant 19 agences de financement qui recherche les meilleures pratiques comme base à une coopération en vue de renforcer la recherche européenne. Ce projet particulier vise à établir une coopération transnationale efficiente dans le domaine du financement de la recherche en biodiversité.
Contribuant également à la Stratégie de recherche européenne en biodiversité, biodivERsA va permettre aux agences de financement de rassembler les activités existantes, de comparer les futures stratégies et les recommandations d’organes consultatifs, et d’explorer systématiquement les opportunités de collaboration future.

3. Recherche sur les Impacts des Changements climatiques pour une Europe élargie (CIRCLE)

L’analyse des impacts des changements climatiques et des réponses en termes d’adaptation doivent reposer sur une masse de recherche cohérente et c’est le premier objectif de CIRCLE que de contribuer à un tel effort en établissant un réseau et en alignant les programmes de recherche nationales dans 19 pays partenaires. La mise en oeuvre d’un Espace de Recherche Européen en matière de Changements Climatiques est l’objectif ultime de CIRCLE.

4. ERA-NET Transport (ENT)

l’ERA-NET TRANSPORT (ENT) est un réseau soutenable de programmes de recherche nationaux en Europe. ENT est également une plateforme de services destinée aux gestionnaires de programmes, qui offre le cadre requis pour initier et mettre en oeuvre une coopération transnationale. ENT offre un support actif et les connaissances nécessaires sur les contacts, les programmes nationaux, les procédures de coopération adéquates et les pratiques planifiées vers une recherche réussie en matière de transport. Aujourd’hui, 13 Pays Membres de l’Union Européenne et des Pays associés participent à cette initiative européenne et quelques autres sont en voie d’intégrer le réseau.

5. Consortium Polaire Européen (EPC)

Le Consortium Polaire Européen (CPE) est composé de 25 Ministères Gouvernementaux, Agences Nationales de Financement et Autorités nationales de RDT polaire de 19 pays européens et de la commission polaire européenne/ESF.
Le Consortium Polaire Européen conduira à des partenariats durables au niveaux européen et international, approfondira et renforcera les interactions entre les nations dotés de larges programmes de RDT polaire et celles de l’Europe centrale et du Sud-est, dotées de programmes en développement, encourageant l’échange d’expériences et de bonnes pratiques de gestion et de financement de Programmes et d’infrastructures. L’objectif à long terme du Consortium Polaire Européen est le développement d’une « Entité Polaire Européenne » qui sera établie grâce à un dialogue politique au delà du CPE et qui permettra à l’Europe de maximise et de diriger sa masse critique au niveau global.

6. Coordination des activités Régionales et Nationales de RDT Marine en Europe (MARINERA)

MarinERA est un partenariat des organisations principales de financement de RDT marine de 13 Etats Membres Européens.

Les objectifs principaux du projet MarinERA sont de:

  • Cartographier les programmes Européens de RDT marine et les infrastructures spécialisées, facilitant la création d’un marché interne et quantifiant les capacités de recherche marine existants au niveau européen.
  • Faciliter la mise en réseau des agences de financement de RDT marine au sein de l’union européenne, menant à une utilisation plus rentable et efficiente des ressources des Etats Membres, incluant le personnel scientifique, les infrastructures et les investissements planifiés.
  • Contribuer au développement d’une politique de recherche européenne en matière de recherche marine en identifiant les défis scientifiques futurs.
  • Fournir une base au partage des ressources disponibles pour répondre aux priorités qui vont au delà des capacités individuelles des Etats Membres.
  • Progresser dans l’ouverture réciproque des programmes de RDT marine des Etats Membres.

7. Connaissance Scientifique pour la Protection Environnementale – Réseau d’agences de financement (SKEP)

L’ERA-Net SKEP est un partenariat de 15 ministères gouvernementaux et agences, de 11 pays européens, responsable du financement de recherche en environnement. Le projet vise à accroître la coordination de la recherche environnementale en Europe.
Les objectifs sont notamment :

  • d’augmenter l’efficacité des moyens alloués à la recherche ;
  • d’encourager l’innovation par une utilisation plus efficiente des financements de recherche; et
  • l’amélioration des capacités de protection environnementale par l’établissement des fondations d’une coordination des programmes de recherche.

8. Coordination of national environment and health research programmes - Environment and Health ERA-NET (ERA-EnvHealth)

ERA_ENVHEALTH est un era-net rassemblant 16 agences de financement autour d’une volonté commune de collaboration/coordination transnationale de programmes de recherche en environnement/santé.

Les objectifs généraux du projet sont:

  • De répondre aux besoins clairement identifiés en matière d’effort de coordination à travers la coopération dans la recherche E&H,
  • De créer un réseau permettant d’intégrer les communautés E&H et ainsi fournir une plateforme où co-existent les utilisateurs et les contributeurs potentiels dans le domaine;
  • De créer un outil pratique permettant l’implémentation du plan européen d’action E&H 2004-2010 et de contribuer à la mise en place des pratiques nécessaires aux engagements de recherche de l’OMS Europe (WHO) dans le domaine.

Ceci sera réalisé à travers les actions suivantes:

  • Etablir un réseau de gestionnaires de programmes de manière à partager l’information sur les activités de recherche et l’expertise dans le domaine.
  • Définir les opportunités de coopération et de coordination d’activités de recherche ainsi que d’identifier les champs prioritaires pour une recherche multi-nationale et inter-disciplinaire ;
  • Développer des activités communes et cohérentes et implémenter des appels multi-nationaux conjoints sur des thématiques spécifiques de recherche en santé environnementale.

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique