Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Calendrier

Conférences et colloques

-



Conférences, colloques et activités éducatives
des musées et établissements scientifiques

> 2017 | Planétarium

Activités au Planétarium - Film 360°: L'aveugle aux yeux d'étoiles
Nouveau film: Les colères du Soleil

> 21.07.2017 | Bibliothèque royale de Belgique

Ouverture exceptionnelle du Palais de Charles de Lorraine
Pour la Fête nationale, le Palais de Charles de Lorraine vous ouvre ses magnifiques espaces néo-classiques et son musée du XVIIIe siècle


Expositions
des musées et établissements scientifiques

2017 | Musée royal de l’Afrique centrale - Musée Pop-up

Pendant la fermeture pour rénovation, nous devenons un musée Pop-up: retrouvez-nous en divers endroits avec des expositions et activités pour tous

> jusqu'au 30.06.2017 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

De cheminements d’eau et de biodiversité, vers des créations urbaines durables
L’exposition «De cheminements d’eau et de biodiversité, vers des créations urbaines durables» dépeint six réalisations développées en Région de Bruxelles-Capitale. Elles ouvrent de nouvelles fenêtres sur ce que pourrait devenir une ville qui valorise l’eau et la biodiversité. L’exposition montre l’état d’avancement de projets qui ont été réalisés au cours de ces dernières années. A l’aide de textes, illustrations, photos et cartes historiques, les projets suivants sont décrits: un Parcours biodiversité dans le Parc Léopold, là un Jardin bien tempéré à Potamoes, ici une Coulée verte et bleue à Neptune, là encore Morichar qui se désimperméabilise, une Nouvelle rivière urbaine entre Brel et Bempt ou la Source du Calvaire qui resurgit. L’exposition est présentée dans le Lobby du Muséum, situé entre la salle 250 ans de sciences naturelles et la salle BiodiverCITY. Elle a été réalisée par l’Institut et les Etats généraux de l’Eau à Bruxelles.
La visite de l’exposition est gratuite avec l’entrée aux salles permanentes du Muséum

> jusqu'au 02.07.2017 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Rik Wouters
Exposition rétrospective
Figure de proue du fauvisme brabançon, Rik Wouters laisse une œuvre éclatante et colorée, loin des drames qui ont marqué son existence jusqu’à sa disparition prématurée en 1916, à l’âge de 34 ans. Rik Wouters a dominé tant la peinture, la sculpture que le dessin : son parcours extraordinaire l’érige aujourd’hui en Maître incontournable de l’Art moderne en Belgique.
La rétrospective qu’organisent les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, en partenariat avec le Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers, est exceptionnelle. Pour la première fois, ces deux musées rassemblent en une seule exposition la plus importante collection d’œuvres de l’artiste belge le plus illustre du début du XXe siècle. Des prêts rares de collections privées et de grands musées internationaux complètent l’ensemble. Cette exposition majeure clôture les hommages liés au centenaire de la mort de l’artiste.

> jusqu'au 02.07.2017 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Angel Vergara: From Scene to Scene
Exposition focus
L’œuvre de l’artiste bruxellois d’origine espagnole Angel Vergara touche à de nombreuses disciplines : performance, vidéo, installation, dessin, peinture. Ces techniques constituent pour l’artiste autant de moyens d’explorer et d’ouvrir le champ de la peinture et de sa possible actualisation, tant d’un point de vue esthétique qu’éthique. Adepte d’une nouvelle approche figurative, Vergara traite des enjeux et défis contemporains de la peinture, tels la réinterprétation d'images déjà médiatisées ou leur manipulation marquée par le langage de l'image en mouvement.

> jusqu'au 02.07.2017 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Pierre Lahaut: les années 60
Exposition focus - Digital Experience
L’œuvre de Pierre Lahaut (1931-2013) reste un témoin privilégié de l’évolution des courants artistiques dans la deuxième moitié du XXe siècle en Belgique. On la rattache ainsi à différentes tendances successives, comme le symbolisme, le minimalisme, la nouvelle subjectivité, ou la géométrisation. Lauréat à deux reprises du prix de la Jeune Peinture belge, Pierre Lahaut est aussi connu comme membre du groupe Jeunes Figuratifs belges et cofondateur du groupe Axe 59. L’artiste se double d’un professeur reconnu et investi dans le monde académique. Il a ainsi enseigné pendant 17 ans à l’École nationale supérieure des Arts visuels de La Cambre (ENSAV) pour laquelle il a créé l’atelier de dessin et stimulation graphique.

> jusqu'au 03.09.2017 | Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

POISON
Une exposition qui pique votre curiosité!
Les serpents, lézards, araignées, grenouilles, crapauds et autres animaux venimeux de l’expo POISON sont vivants et répartis dans une vingtaine de terrariums. Un soigneur veille à leur santé. Avec un peu de chance, vous pourrez l’observer, par la vitre de son laboratoire sécurisé, en plein travail…
Quand vous viendrez voir l’expo POISON et ses spécimens vivants, veillez à faire le moins de bruit possible, à ne pas frapper sur les vitres des terrariums et à vous déplacer doucement : dérangés par les vibrations (sonores), les animaux risquent de se cacher et vous auriez le plus grand mal à les admirer…
Une exposition produite par Grupo Atrox

> jusqu'au 17.09.2017 | Musée du Cinquantenaire

Once upon a time
L'âge d'or de la montre émaillée (1650-1850)
La collection d'horlogerie ancienne des Musées royaux d'Art et d'Histoire (MRAH) comprend un ensemble de montres de gousset des plus remarquables. Les montres émaillées, du XVIIe au XIXe siècle, qui en constituent sans aucun doute le joyau, illustrent avec brio les multiples facettes de cette technique décorative à la fois complexe et mystérieuse.
Cette collection forme à elle seule une sorte de musée en miniature, susceptible d'offrir au visiteur un vaste aperçu de l'évolution des tendances artistiques et des modes entre 1650 et1850. Si quelques pièces de la collection sont issues d'ateliers parisiens prestigieux, le gros de la sélection se rattache à l'activité des peintres émailleurs travaillant dans le cadre de la Fabrique genevoise.
Des robes en papier de l'artiste belge Isabelle de Borchgrave, ainsi que des oeuvres provenant d'autres collections des MRAH (porcelaine, vêtements, argenterie...) complèteront l'exposition.

> jusqu'au 26.02.2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Gao Xingjian - L’éveil de la conscience
Six œuvres monumentales de Gao Xingjian, créées spécialement pour les lieux! Dans ses « éveils de la conscience », l’artiste invite le flâneur à traverser l’image et à rencontrer, au-delà de l’encre, l’idée dans sa nudité existentielle... là où les musées (re)deviennent un espace voué à la contemplation.
Prix Nobel de Littérature en 2000, Gao Xingjian, Français d’origine chinoise, se veut un «passeur» entre le monde oriental qui constitue le socle de son identité et le monde occidental dont il discute l’idée de modernité. Son œuvre constitue aussi une passerelle entre peinture et écriture.

> jusqu'au 16.03.2020 | Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Bruegel. Unseen Masterpieces
When art meets technology

À travers une large palette d’expériences accessibles en ligne et in situ, cette initiative inédite propose à chacun de s’immerger dans les tableaux de Bruegel, en accédant aux détails infimes de chaque peinture ainsi qu’aux connaissances des experts. Plongeant dans l’univers du peintre, le spectateur découvre ces détails insoupçonnés qui sont la plus belle expression du génie du maître flamand. Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique ont initié cet événement avec l’Institut Culturel de Google, dans la perspective du 450ème anniversaire de la mort de Bruegel, en 2019. Ce projet innovant rassemble de prestigieux musées internationaux, pour la plupart européens, autour de la figure de Bruegel. Il est la concrétisation d’une profonde réflexion sur les changements en cours dans le domaine de la muséologie, à l’ère du digital.


Expositions à venir
des musées et établissements scientifiques

> 26-10-2017 > 25-04-2018 | Musée du Cinquantenaire

Oceania: voyages dans l'immensité
De James Cook au XXIe siècle, l’Océanie reste attachée, dans la conscience collective occidentale, aux grands voyages et à l’inconnu. Cet aspect sera le fil conducteur de l’exposition Oceania – Voyages dans l'immensité. Celle-ci a été conçue comme une invitation à traverser le grand océan sur les traces des explorateurs du XVIIIe siècle, à la recherche de l’esthétique de l’art océanien et de son contexte culturel reconstitué par l’ethnographie et l’archéologie. Les riches collections océaniennes des Musées royaux d’Art et d’Histoire (Musée du Cinquantenaire et Musée des Instruments de Musique) et du Musée royal de l’Afrique centrale seront mises à l’honneur dans cette exposition. Plus de 200 objets provenant de la Nouvelle-Zélande, de Mélanésie, de Micronésie, de Polynésie, d’Hawaii et de l’île de Pâques, mais également des cartes et mappemondes anciennes, des maquettes de bateaux et des archives, seront exposés pour l’occasion.

 


Et aussi...

> Jardin botanique Meise



A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique