Louis Thevenet (Brugge 1874 – Halle 1930)
L'Homme à la carte 1913
Le Voyage de noces
Huile sur toile
Inv. 6560

OBJET 1

Dans une lettre adressée au conservateur en chef des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, René Lyr – ami de Louis Thevenet – signale que la peinture L'Homme à la carte devrait s’intituler en réalité Le Voyage de noces. René Lyr commente: «L’homme montre sur la carte les environs d’Alost, pays de la bière délicieuse. Il s’est promis d’y aller en voyage de noces. Mais il doit tout d’abord – comme son ami Louis – trouver une compagne.» Le personnage est le beau-frère d’un ami et artiste, Charles Dehoy, avec lequel Louis et sa femme Emma partageaient une maison à Drogenbos.
Il n’y avait quasiment jamais dans les intérieurs bourgeois de l’époque des cartes géographiques murales comme celles utilisées à l’école. De manière assez étrange, les premières discussions de la peinture faisaient parfois référence à la carte mais cette apparition inhabituelle ne fait l’objet d’aucune interprétation. Des cartes murales similaires apparaissent bel et bien au dix-septième siècle sur les œuvres des peintres de Hollande du Nord – chez Vermeer par exemple. Ce phénomène reste remarquable et très rare. À l’âge de dix-huit ans, Thevenet embarqua comme aide cuistot sur un cargo anglais avec lequel il fit quelque quatre tours du monde. Si cette carte ne représente que la Belgique et le Congo belge de l’époque, elle symbolise sans doute le désir inconscient de territoires exotiques reculés dont le peintre – isolé à la campagne – était privé.



<< Retour vers la liste d'objets


Design by Mobifreaks.com