Carte configurative de la Belgique, 1850
Carte générale de la Belgique (géographie configurative) /
dressée d'après les dessins, avec le concours et sous la surveillance de M. le général Niellon, Bruxelles, Prosper Michelot, 1850
Bibliothèque royale de Belgique
Inv. CP III 14717

OBJET 23-24-25-26-27-28
Carte configurative de la Belgique, 1850

Comment une carte de géographie pourrait-elle donner au public, et particulièrement aux élèves des écoles, une idée parfaite et immédiate du pays qu'elle représente, avec ses plaines, ses dunes, ses collines et ses vallées?

C’est sans doute la question que se posait, au mitan du XIXe siècle, le général Charles Niellon (1795-1871), héros de la Révolution belge, mais aussi écrivain, compositeur, industriel. Il résolut de confectionner une grande carte de Belgique qui représenterait «le véritable aspect, à vol d'oiseau, du pays». Il se mit en rapport avec le cartographe bruxellois Philippe Vandermaelen (1795-1869) et prit dans son atelier copie de cartes de Belgique et d’autres renseignements géographiques. Il imagina ensuite avec son ami musicien Prosper Michelot (ca 1804- ?) «un procédé entièrement nouveau», comme l’annonçait leur prospectus, de reproduction du relief, procédé qu’ils tinrent secret.

Les cartes de Niellon et Michelot sont constituées de plusieurs feuilles de papier compressées. Les toponymes ont été imprimés en noir à la presse lithographique, avant la mise en relief. Les cours d’eau sont en creux tandis qu’apparaissent en relief les mouvements du terrain, les routes, les villes et les bourgs. Le tout est aquarellé au tire-ligne et au pinceau tandis que les bosses formées au poinçon sont tamponnées de divers signes conventionnels en couleur. On peut reconnaître les usines, les châteaux, les monastères, les moulins à eau et à vent et les fermes, ainsi que les forêts, les prairies, les marais et les bruyères.

La Géographie configurative de Niellon et Michelot, dressée à l’échelle de 1:84 000, devait comporter 72 feuilles pour couvrir l’ensemble de la Belgique. Il était prévu qu’en rognant les marges, on puisse les assembler et former ainsi une spectaculaire carte du pays. Seules 10 feuilles furent publiées entre février et juillet 1850.

 

<< Retour vers la liste d'objets



Design by Mobifreaks.com