Chambre photographique WILD RC8
En service à l’IGN entre 1962 et 1985
9‘ x 9‘ (23 x 23 cm) 153,16 mm f : 5, 6
Institut géographique national
Inv. nihil

OBJET 10

Chambre photographique WILD RC8
L’Institut géographique national réalise et conserve la couverture photographique aérienne de la Belgique depuis 1947. Cette mission est une des étapes de la cartographie du pays. Elle précède les reconnaissances sur le terrain et le dessin de la carte dans la projection Lambert.
La photographie aérienne est utilisée en cartographie depuis la fin de la 1ère guerre mondiale. En Belgique, la priorité ira à la restauration du réseau géodésique détruit par la guerre. Le service de photogrammétrie projeté dès 1922, n’a pu devenir opérationnel qu’en 1947.
La photogrammétrie est une technique par laquelle on mesure sur des photos en utilisant la parallaxe.  
Cette photographie argentique était en noir et blanc et dans l’avion, un opérateur commandait l’avancement du film en se repérant sur des détails au sol. Pour couvrir largement une feuille de carte de 640 km², l’avion effectuait six allers-retours est-ouest à l’altitude de 1000 pieds (3000 m). Pendant ce vol, environ 150 photos étaient prises avec recouvrements est-ouest et nord-sud.
La caméra WILD RC8, l’objectif de 153,16 mm f : 5,6 et le filtre jaune sont les dernières pièces conservées de cette mission dont l’exécution est aujourd’hui externalisée.

<< Retour vers la liste d'objets




Design by Mobifreaks.com