Image

Objet 21

Collier de guilde
Argent
Bruxelles, 1766
Musées royaux d’Art et d’Histoire
Inv. 3583

 

Ce collier en argent a appartenu jadis à une guilde d’archers. Chaque année se disputait au sein de la guilde le titre de roi durant un concours au cours duquel les participants tiraient sur un oiseau factice en bois à l’aide d’un arc ou d’une arbalète. Le vainqueur devenait roi de la guilde et, en récompense, pouvait porter ce bijou pendant un an. Un grand honneur ! Le nouveau roi était intronisé avec tout le faste dû à son rang et recevait le collier des mains du maître de la guilde. Le roi devenait en outre un membre gestionnaire et disposait de la première place lors des processions, ommegangs ou autre fêtes.

Ce bijou porte le nom de « collier de roi ». Il se compose de maillons en forme de briquets de Bourgogne. Sur le grand médaillon central, est représenté saint Sébastien, le saint patron de la guilde. Le plus petit écusson est décoré d’armoiries (non identifiées à ce jour) et de l’année 1766. Il a été ajouté par le roi de la guilde. À partir de la seconde moitié du XVIe siècle, en effet, le roi enrichit le collier d’un petit écusson en argent à son nom, marqué de l’année de son règne. Lorsque le roi portait un titre de noblesse, il optait pour ses armoiries. Dans la partie inférieure, le collier se termine par le symbole du roi de la guilde : l’oiseau du roi ou perroquet.

Il subsiste encore de nombreuses zones d’ombre concernant l’origine des colliers de guildes mais, selon toute probabilité, ils imitaient ceux des chevaliers de l’Ordre de la Toison d’Or. Dans les colliers du célèbre ordre chevalier, un agneau d’or remplace cependant le saint patron ou le perroquet.

 

Retour vers la liste d'objets



Copyright © 2018 BELSPO