Image

Objet 22

Horloge soleil à yeux mobiles
Laiton doré et bois peint
Forêt Noire, ca. 1780-1820
Musées royaux d’Art et d’Histoire
Inv. G 1067 (Legs Godtschalk, 1915)

 

Depuis la préhistoire, les hommes ont appris à utiliser le soleil pour se géo-localiser et pour mesurer la course du temps ;  à travers une simple observation empirique dans un premier temps, puis par le bais de cadrans solaires et d’astrolabes plus ou moins élaborés.

Il est donc tout naturel que l’astre solaire ait été repris dans le répertoire décoratif des premiers mécanismes horlogers. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le soleil est souvent utilisé  pour décorer les balanciers. Il apparaît alors sous la forme allégorique d’un visage humain vu de face et auréolé de rayons lumineux, une iconographie particulièrement prisée en France, à la cour de Louis XIV, le Roi-Soleil.

Au siècle suivant, on le retrouve associé à la lune  dans la décoration des cadrans émaillés des pendules à complication.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, la Forêt Noire s’était spécialisée dans la fabrication de pendules et d’horloges murales bon marché agrémentées de dispositifs amusants et ingénieux : coucous, carillons, automates divers. Les boîtiers, inspirés de thèmes célèbres de la littérature populaire et du folklore, pouvaient prendre  la forme de hiboux et d’oiseaux nocturnes, de personnages de contes de fées, d’animaux fantastiques ou exotiques, etc.

Cette pendule soleil s’inscrit dans cette production de pendules murales à bas prix. Le cadran, en laiton repoussé et doré au pinceau, prend la forme d’un visage juvénile directement inspiré par l’iconographie des balanciers des horloges de prestige. Les heures sont indiquées par des chiffres arabes argentés peints sur les rayons. Les yeux, découpés dans la tôle, laissent apparaître deux globes oculaires de bois peint, aux iris bleu vif. Directement reliés au mécanisme, ils bougent de droite à gauche au rythme des oscillations du balancier. C’est précisément ce type de détail amusant qui contribua à assurer le succès populaire des horloges de la Forêt Noire à travers l’Europe, jusqu’à l’aube du XXe siècle.

 

Retour vers la liste d'objets



Copyright © 2018 BELSPO