Objet 7b

Les Schtroumpfs étudient les marées terrestres
Ces cartes de vœux de l'Observatoire royal de Belgique ont été éditées à l’initiative de Paul Melchior, ancien directeur de l’Observatoire, et de son ami Peyo. Elles illustrent les recherches sur les marées terrestres qui sont causées par la Lune et le Soleil. Cartes exposées avec la permission d’IMPS.

(1973-1983)

Observatoire royal de Belgique

Inv. N/A

 

Paul Melchior (1925-2004), ancien directeur de l’Observatoire royal de Belgique, était un ami du dessinateur Peyo. Ensemble, ils choisirent, dès 1966, d’illustrer avec les Schtroumpfs l’actualité des recherches en sciences de la Terre à l’Observatoire. La sélection des sept cartes de vœux présentées ici met en avant les recherches sur les marées, phénomènes influencés par la Lune et le Soleil (carte de vœux fin 1980). Paul Melchior, spécialiste en sciences des marées, a écrit un livre de référence dans ce domaine (carte de vœux fin 1978) et dirigea le «Centre international des Marées terrestres», aux membres duquel il destinait ces cartes de vœux. 

1978 – 1979

Les marées modifient la forme du globe terrestre et induisent des variations de la pesanteur. Pour mesurer ces variations, on utilise des gravimètres. La plupart des gravimètres comportent un ressort auquel est attachée une masse, qui se déplace en fonction des variations de la pesanteur. De tels gravimètres furent utilisés dans les années ’70 pour mesurer les marées terrestres dans le monde entier (cartes de vœux fin 1973, 1976 et 1979).

1973 – 1974

1976 – 1977

Au début des années 80, sont apparus les gravimètres à supraconductivité, nettement plus stable que les instruments à ressort. L'Observatoire a exploité un gravimètre à supraconductivité à Uccle dès 1982, un des deux premiers en Europe (carte de vœux fin 1982). Cet instrument a fonctionné jusqu’en 2000, et en 1995 et 2014, des appareils de nouvelle génération ont été installés dans la station souterraine de Membach et sur le site de la grotte de Lorette à Rochefort, où ils sont toujours en activité.

1982 – 1983

La qualité des mesures des gravimètres à supraconductivité a fourni, et fournit encore, des apports fondamentaux en science de la mesure (métrologie), pour l’étude des marées et d’autres variations de la pesanteur. Ces mesures ont aussi permis d’approfondir nos connaissances de la structure de l’intérieur de la Terre, en accord avec les modèles théoriques développés à l’Observatoire (carte de vœux fin 1966).

 

1966 – 1967

En savoir plus sur l’histoire du «Centre international des Marées terrestres» :
https://www.astro.oma.be/fr/icet-histoire/




Jo-El Azara
Taka Takata : Kamikaze cyclist / Kamikazefietser

Dargaud, 1973


 

Retour vers la liste d'objets



Copyright © 2019 BELSPO