Image

Objet 14

Boite à fard - Kuba
Bois et fibres végétales
(1956)
Musée royal de l’Afrique centrale

Inv. EO.1956.26.12

 

Chez les Kuba, la lune est considérée comme ayant un pouvoir fécondant, lequel, dans une certaine mesure, est également dispensé par le nyim (souverain). Une relation étroite, s’exprimant par des rites et des interdits, unissait le roi kuba et l’astre nocturne. Ainsi, au moment de la nouvelle lune, le nyim devait également se faire « invisible » et ne pouvait donc sortir de sa demeure. Par ailleurs, le cimetière dans lequel reposaient les successeurs présomptifs du roi était appelé poétiquement « le repos de la lune ». Au niveau artistique et iconographique, les Kuba accordaient une place à l’astre. Ce propos s’illustre ici à travers la forme de la boîte à pigments à usage cosmétique qui prend celle de la lune en croissant. Ces boites sont taillées dans du bois et souvent ornées de fibres végétales.


Eric Warnauts - Raives
Congo 40
Casterman, 1988

 

Retour vers la liste d'objets

Copyright © 2019 BELSPO