Vers le site web BELSPO NL FR DE EN Contact
Qu'est-ce que la Mission AGORA?

Point de départ

Pour faire de bonnes recherches, il faut de bonnes données. Ces données peuvent être collectées directement par les chercheurs eux-mêmes (via des enquêtes ad hoc par exemple), mais elles peuvent également être puisées au sein des nombreux enregistrements administratifs des autorités fédérales.

Au même titre que le matériel de laboratoire dans les sciences exactes, les données constituent donc, pour les disciplines des sciences sociales, une infrastructure de recherche. L’ambition du programme AGORA est de contribuer à la constitution/consolidation/valorisation d’une infrastructure de recherche de qualité en Belgique.
Nouveau

- Appel à propositions 2011
 
Les projets AGORA

Soutenir une infrastructure de qualité est un travail qui se conçoit dans la durée et la continuité, c’est pourquoi AGORA est une mission permanente du SPP Politique scientifique.

Le programme s’articule autour de deux volets selon que les données proviennent d’administrations fédérales (volet I) ou des chercheurs eux-mêmes (volet II).

Volet I : Soutien aux données administratives fédérales

Les autorités fédérales peuvent introduire des projets visant le développement, l’exploitation, la création de données, auprès de la Politique scientifique fédérale.

Créer, exploiter, développer... des données nécessite bien souvent la conjonction d’un travail de nature scientifique (méthodologie...) et d’un travail d’opérationnalisation (ICT...). Le soutien de la Politique scientifique fédérale vise précisément le volet scientifique du projet, via le financement d’une équipe de recherche. Les tâches d’opérationnalisation, de suivi, d’actualisation... doivent rester le fait de l’institution qui est à l’origine du projet.

En échange du soutien scientifique de la Politique scientifique fédérale, il est demandé à l‘institution publique de veiller à ce que les données générées par le projet puisse être mises à disposition du grand public en général (via par exemples des informations secondaires sur un site Internet...) et des chercheurs en particulier sous la forme la plus appropriée.
De la sorte, les projets AGORA contribuent à doter les autorités fédérales de nouvelles/meilleures données répondant à leurs besoins propres, mais également à mettre à disposition des chercheurs du pays des données qui permettent de fonder des nouvelles recherches. De plus, les données ainsi rendues publiques sont très utiles pour la recherche socio-économique que la Politique scientifique fédérale souhaite également encourager. De plus, des études d'impact des politiques publiques sont rendues possibles.


Volet II : soutien aux données collectées par les chercheurs

Le Volet II d’ AGORA est une procédure guidée par la philosophie AGORA. La grande différence avec la procédure en vigueur dans le Volet I est son point de départ : la soumission de projets ne concerne plus les institutions fédérales mais bien les équipes de recherche. Il leur appartient d’introduire des propositions de recherche pour le développement, la création ou la valorisation de bases de données.
Belgium.be