Plan du site Contact Calendrier Nouveau Home

Banque de données projets FEDRA

Presentation

Actions de recherche

Personnes

Chercher

Recherche et applications > Banque de données projets > Banque de données projets FEDRA

Programme pluriannuel de soutien au développement de la société de l’information


Organisation:

  • Responsable(s) Politique scientifique fédérale:
    Belleflamme Claudine
    Info
  • Décision finale du conseil des ministres: 20/7/2000
  • Durée des recherches: 1/1/2001 - 21/12/2007
  • Budget: 17,228,599.97 EUR
  • Projets de recherche: 43

Objectifs:

CONTEXTE

Le soutien au développement de la société de l’information occupe une place de plus en plus importante dans les politiques de renouveau économique et social menées tant sur le plan européen qu’au niveau national.

Au niveau européen, l’initiative « eEurope - une société de l’information pour tous », officialisée lors des sommets de Lisbonne et Feira de mars et juin 2000, donne la mesure de l’ambition européenne de devenir l’ « économie de la connaissance » la plus compétitive. Ce plan d’action vise à accélérer l’adoption des technologies numériques dans toute l’Europe et à faire en sorte que tous les Européens possèdent les connaissances pour les utiliser.

Au niveau national, le gouvernement fédéral a pris de nombreuses initiatives dans ce domaine, notamment sur le plan du cadre réglementaire et législatif, de la gestion et la régulation des infrastructures, de la tarification et des conditions d’accès aux réseaux ainsi que de la promotion des nouvelles technologies auprès des citoyens et des entreprises et de la modernisation des services publics.

OBJECTIFS

Le Programme pluriannuel de soutien au développement de la société de l’information (2001-2008) du département de Politique scientifique fédérale s’inscrit en appui des différentes initiatives menées par ailleurs. Il a pour objectif, au travers de projets applicatifs, de stimuler l’usage des technologies auprès de secteurs ciblés, en axant la priorité sur le calibrage et la maîtrise des multiples applications que les nouveaux outils techniques vont leur donner l’opportunité de développer.

Les technologies concernées couvrent l’ensemble des outils de numérisation, de traitement, d’échange et de diffusion d’informations de toute nature, sans aucune exclusive, tout en insistant sur les enjeux actuels en matière d’interopérabilité des systèmes existants. L’arbitrage technologique se fonde sur une évaluation du rapport coût/avantage en termes fonctionnels, compte tenu du contexte réglementaire particulier des terrains d’application.

L’orientation du programme repose sur son approche
- expérimentale : il s’agit de projets applicatifs concrets, des « bancs d’essai » permettant de tester les conditions - contraintes et opportunités - d’usage des outils techniques disponibles ;
- ciblée sur des champs sectoriels particuliers : administration fédérale, établissements scientifiques fédéraux, secteur non marchand, communauté utilisatrice du réseau Belnet ;
- bottom-up : c’est-à-dire axée sur les besoins et les capacités d’initiative des organismes utilisateurs ;
- non prioritairement technologique : l’innovation est principalement recherchée au niveau de l’intégration fonctionnelle de technologies matures ou en voie de maturation dans les modes d’organisation.

Une attention particulière est donnée aux applications rencontrant des objectifs en matière de multilinguisme, de maîtrise accrue des contenus en fonction des différents types d’usage et de prise en compte de la chaîne complète d’implémentation (réorganisation du back-office, contexte réglementaire, conditions de gérabilité à long terme des systèmes).


Description:

CHAMPS SECTORIELS

Le programme s’articule autour de projets applicatifs, initiés par ou avec la participation d’organismes issus de quatre champs sectoriels spécifiques, en partenariat avec des prestataires techniques et/ou universitaires.

Les quatre champs sectoriels couverts par le programme sont à la fois vastes et présentent d’importants chevauchements. L’objectif est de susciter des approches communes, rassemblant des utilisateurs issus de plusieurs de ces champs:

- l’administration fédérale et les organismes publics fédéraux, où les projets applicatifs devront clairement s’inscrire en appui et en cohérence avec la politique globale de modernisation initiée par le gouvernement. En particulier, des projets adéquatement calibrés sont attendus dans trois créneaux : le développement des guichets administratifs électroniques permettant d’améliorer les relations entre l’administration et ses usagers, des applications de coopération interadministrative, notamment en matière de gestion intégrée de banques de données et d’harmonisation des procédures de communication et de gestion -workflow-, et des projets opérationnels d’adaptation des fonctions de back-office, adaptation rendue nécessaire par la mise en réseau des administrations.

- les établissements scientifiques fédéraux (ESF), à savoir les centres de recherche, les musées et bibliothèques et les institutions de conservation du patrimoine scientifique et culturel relevant de l’autorité fédérale. Dans ces établissements très spécialisés, le programme favorise les projets qui, dans une approche coopérative, abordent les enjeux de la digitalisation des collections et des informations détenues dans un but de valorisation et de conservation. En outre, en cohérence avec les actions européennes menées en la matière, il est attendu de voir se développer des projets d’applications innovantes d’accès à ce patrimoine, notamment pour les usagers externes aux institutions concernées : monde scientifique, communauté éducative, grand public, ...

- le secteur non marchand, dans son acception large, recouvrant notamment les activités de santé, d’éducation, d’information et de culture. Le programme doit permettre aux organismes de ces secteurs, qui présentent souvent des modes de fonctionnement peu formalisés, de tirer parti des nouvelles technologies de communication en matière de coopération et de travail en réseau ainsi que de mise en commun de ressources et de compétence pour l’adoption des technologies disponibles.

- la communauté utilisatrice du réseau Belnet est appelée à renforcer, en appui à l’offre d’infrastructure réseau de plus en plus performante, des applications coopératives sur des problématiques communes, de nature thématique ou générique, notamment en matière de sécurité et d’accès multilingue.

Le secteur marchand, en particulier des PME, ou leurs organes sectoriels ou intersectoriels de représentation, ont également l’opportunité de s’associer avec des organismes des champs sectoriels couverts par le programme, pour participer à des projets qui répondent à leurs besoins spécifiques.

En outre, les projets applicatifs peuvent s'encadrer d'un pôle d'expertise, composé de centres de recherche non-marchand (notamment universitaires), pour traiter de thématiques inhérentes ou connexes à l'application.

MISE EN OEUVRE

Les projets mis en oeuvre dans le cadre du programme sont identifiés sur la base de deux appels publics à propositions publiés dans le Moniteur belge et donnant lieu à deux trains de projets. Le premier train de projets a été lancé sur la base d'un appel à propositions publié en novembre 2000.
Le second train de projets a été lancé sur la base d'un appel à propositions publié en septembre 2002.

La gestion du programme est assurée par la Politique scientifique fédérale. Un Comité interdépartemental assiste la Politique scientifique fédérale dans la mise en oeuvre du programme, y compris dans sa valorisation finale.

Le programme dispose d'un budget pluriannuel (2001-2008) de 15,24 millions EUR affecté au financement des projets et réparti en deux trains de projets dotés respectivement de 6,94 millions EUR et de 8,3 millions EUR.

PREMIER TRAIN DE PROJETS (DE I2/../101 A I2/../110)

Le premier appel à propositions a conduit à la sélection de 10 projets pour un budget total de 6.941.018 EUR. La plupart des projets sont mis en oeuvre en deux phases de deux ans. La mise en oeuvre de la seconde phase est conditionnée par le résultat d'une évaluation externe en fin de première phase.

SECOND TRAIN DE PROJETS (DE I2/../201 A I2/../213)

Le second appel à propositions a conduit à la sélection de 13 projets pour un budget total de 8,304,000 EUR. Tous les projets sont mis en oeuvre en deux phases de deux ans. La mise en oeuvre de la seconde phase est conditionnée par le résultat d'une évaluation externe en fin de première phase.


Projets de recherche:

I2/AE/101: UniCat : Towards a Belgian Virtual Union Catalogue (Première phase: janvier 2002 - décembre 2003)

I2/2F/101: UniCat - Towards a Belgian Virtual Union Catalogue (Deuxième phase: janvier 2004 - décembre 2006)

I2/AE/102: Document management Integrated System for Scientific Organisations (DISSCO) (Première phase : décember 2001 - novembre 2003)

I2/2F/102: Dissco - Document management Integrated System for Scientific Organisations (Deuxième phase: avril 2004 - mars 2006)

I2/AE/103: Accès digital aux archives photographiques aériennes et astronomiques (Première phase : janvier 2002 - décembre 2003)

I2/AE/104: Réseau télématique pour l'enseignement universitaire de l'histoire de l'art (Première phase: janvier 2002 - juin 2003)

I2/2F/105: Radioswap.net (Deuxième phase: mars 2004 - février 2006)

I2/AE/105: Radioswap.net (Première phase : janvier 2002 - décembre 2003)

I2/AE/106: Telecare pour personnes âgées. Analyse socio-économique de l'usage de la vidéotéléphonie dans les soins aux personnes âgées (Première phase : novembre 2001 - octobre 2003)

I2/AE/107: Optimisation du dispositif de soins pour les patients soignés à domicile avec l'appui d'applications télématiques (Première phase : novembre 2001 - octobre 2003)

I2/2F/107: Optimisation du dispositif de soins pour les patients soignés à domicile avec l'appui d'applications télématiques (Deuxième phase: mars 2004 - février 2006)

I2/AE/108: UpCase - Plate-forme d'usagers et développement d'applicatifs collaboratifs pour l'économie sociale (Première phase : janvier 2002 - décembre 2003)

I2/2F/108: UPCASE - Plate-forme d'usagers et développement d'applicatifs collaboratifs pour l'économie sociale (Deuxième phase: janvier 2004 - décembre 2005)

I2/AP/109: Système intégré d'information et de communication aéronautique - Projet applicatif (Projet en une phase: janvier 2002 - décembre 2003)

I2/CE/109: Système intégré d'information et de communication aéronautique - Pôle d'expertise (Projet en une phase : janvier 2002 - décembre 2003)

I2/CE/110: Standardisation d'un guichet digital et échange de données en XML - Pôle d'expertise (Projet en une phase : décembre 2001 - novembre 2003)

I2/AP/110: Standardisation d'un guichet digital et échange de données en XML - Projet applicatif (Projet en une phase : novembre 2001 - octobre 2003)

I2/AE/201: TOPO - Télétexte: optimalisation de la publication d’offres d’emploi

I2/2F/201: TOPO - Télétexte : optimalisation de la publication d’offres d’emploi

I2/AE/202: ODIN - Modélisation technico-économique des flux d’informations

I2/2F/202: ODIN – Organisation et Diffusion de l’Information

I2/2F/203: ANCHORA – Ancrage d’une plate-forme collaborative d’acteurs de l’éducation vers un développement durable

I2/AE/203: ANCHORA - Ancrage d’une plate-forme collaborative d’acteurs de l’éducation vers un développement durable

I2/AE/204: INFO GENERATION - Programme de développement pour l’information jeunesse

I2/2F/204: INFO-GENERATION – Programme de développement pour l’information jeunesse

I2/AE/205: SALIPAE - Soutien administratif, logistique et informatique aux promoteurs de l’accueil de l’enfant

I2/2F/205: SALIPAE - Soutien Administratif, Logistique et Informatique aux Promoteurs de l’Accueil de l’Enfant

I2/2F/206: Black skin dermatology online : contribution to teledermatology

I2/AE/206: BLACK SKIN - Black skin dermatology online: contribution à la télédermatologie

I2/2F/207: RESOPRIM - Réseau expérimental en soins de santé primaires

I2/AE/207: RESOPRIM - Réseau expérimental d’information en soins de santé primaires

I2/2F/208: FIRES

I2/AE/208: FIRES

I2/AE/209: QUETELET.NET - Système critique d’intégration, de numérisation et d’accès aux statistiques pénales belges

I2/2F/209: QUETELET.NET - Système critique d’intégration, de numérisation et d’accès aux statistiques pénales belges

I2/2F/210: PLANTCOL – Système d’information électronique coiffant l’ensemble des sources génétiques de phytomatériel vivant. Un prototype pour les végétaux ligneux

I2/AE/210: PLANTCOL - Système d’information électronique coiffant l’ensemble des sources génétiques de phytomatériel vivant. Un prototype pour les végétaux ligneux

I2/2F/211: DEKKMMA – Digitalisation de l’archive sonore ethnomusicologique du MRAC (Musée royal de l’Afrique centrale)

I2/AE/211: DEKKMMA - Digitalisation of the ethnomusicological sound archive of KMMA

I2/2F/212: MARS - Multimedia Archaeological Research System

I2/AE/212: MARS- Multimedia Archaeological Research System

I2/2F/213: GNOSIS – Generalized Natural sciences Online Spatial Information System

I2/AE/213: GNOSIS - Generalized Natural sciences Online Spatial Information System


Documentation:

Programme pluriannuel de soutien au développement de la société de l'information: premier train de projets, première phase (2001-2003)   Bruxelles: SSTC, 2002 (SP0973)
[Pour commander

Meerjarig ondersteuningsprogramma voor de uitbouw van de informatiemaatschappij: eerste reeks van projecten, eerste fase (2001-2003)   Brussel: DWTC, 2002 (SP0974)
[Pour commander

Multiannual information society support programme: first round of projects, first phase (2001-2003)   Brussels: OSTC, 2002 (SP0975)
[Pour commander



A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2014 SPP Politique scientifique