Belspo Sitemap Contact Nouveau Home
BRAIN-be - A propos BRAIN-be

Introduction

Le 5 octobre 2012, le conseil des Ministres approuve le nouveau programme-cadre de recherche pluriannuel BRAIN-be (Belgian Research Action through Interdisciplinary Networks) et la mise en œuvre de sa première phase (2012-2017).

Ce programme-cadre de recherche fédéral vise à rencontrer les besoins de connaissances scientifiques des départements fédéraux (SPF et SPP) et à soutenir le potentiel scientifique des Etablissements scientifiques fédéraux (ESF 1).

Objectifs

Définis en fonction des visions et priorités (politiques et scientifiques) fédérales, les objectifs stratégiques qui sous-tendent le programme BRAIN-be sont:

  • promouvoir une politique scientifique cohérente dans les ESF, y soutenir et y renforcer l'excellence scientifique;
  • favoriser le recours au potentiel scientifique, aux infrastructures et aux collections disponibles au sein des ESF;
  • mettre en adéquation le potentiel de recherche et les besoins sociétaux;
  • apporter les connaissances scientifiques nécessaires à la préparation, mise en œuvre et évaluation des politiques/stratégies fédérales, et en particulier celles relatives à des thèmes transversaux à plusieurs départements;
  • offrir le soutien scientifique nécessaire à la formulation d'une position belge dans les divers forums internationaux d'élaboration des politiques;
  • développer et atteindre une masse critique de recherche sur les thématiques jugées prioritaires afin de renforcer l'impact de la recherche fédérale;
  • stimuler la coopération au sein de la communauté scientifique belge;
  • s'inscrire dans les agendas de recherche européens et internationaux et promouvoir la participation belge aux activités de recherche trans- et internationales;
  • offrir aux scientifiques un cadre leur permettant de jouer leur rôle de veille scientifique et d'anticiper les enjeux autour des thèmes prioritaires du programme;
  • promouvoir des approches systémiques, multi/interdisciplinaires et intégratives;
  • créer une valeur ajoutée par le renforcement de la complémentarité et des synergies entre activités de BELSPO (en ce compris les contributions aux infrastructures et organisations internationales);
  • rencontrer les obligations en terme de recherche qui découlent des conventions internationales;
  • développer les interfaces avec les utilisateurs potentiels des acquis des recherches.

Le programme-cadre BRAIN-be s'articule autour de 6 axes thématiques

  1. Ecosystèmes, biodiversité, histoire de la vie
  2. Géosystèmes, univers et climat
  3. Patrimoine culturel, historique et scientifique
  4. Stratégies publiques fédérales
  5. Grands défis sociétaux
  6. Gestion des collections

BRAIN-be est ouvert à l'ensemble de la communauté scientifique belge: universités, établissements scientifiques publics et centres de recherche sans but lucratif.

Le programme-cadre BRAIN-be repose sur le financement de deux types de projets de recherche:

  • des projets en réseau de quatre ans avec possibilités de projets de deux ans
  • des projets pionniers de maximum deux ans

Un appel est lancé chaque année pour les deux types de projets de recherche.

Le budget total de recherche de BRAIN-be est 117 MEURO.

Structure de gestion du programme-cadre

BRAIN-be est mis en œuvre sous la responsabilité de la Politique scientifique fédérale assistée par un Comité d’accompagnement plénier composé de représentants des départements fédéraux et des ESF.
Le Comité plénier a instauré six Comités thématiques ouverts à tous les départements fédéraux et ESF dont la principale mission est l'identification des priorités de recherche à inscrire dans les appels à propositions pour projets en réseau.

Axes thématiques

Les six axes thématiques du programme-cadre BRAIN-be ont été identifiés par rapport au potentiel scientifique des ESF et aux domaines de compétence des départements fédéraux de façon à stimuler la collaboration au sein de la communauté scientifique belge, en synergie avec les agendas de recherche européens et internationaux.

Les descriptions de ces 6 axes thématiques telles que reprises dans la note au Conseil des Ministres sont les suivantes:

Axe 1: Ecosystèmes, biodiversité, histoire de la vie

Cet axe vise la description et la compréhension des différents modules biotiques – sol, végétation, masse d’eau, atmosphère - de leurs processus et de leurs interactions (cycles bio/géo/chimiques).

Il vise également la compréhension et la prédiction de l'évolution de la vie, de la dynamique naturelle des écosystèmes et de la biodiversité ainsi que leurs réactions aux pressions anthropiques et climatiques. Enfin, la recherche apporte l'appui scientifique nécessaire à la gestion et à l'utilisation durable de la biodiversité et des écosystèmes et aux politiques afférentes. Ce thème permet la mise en œuvre d'un monitoring ou d'une surveillance si cela se justifie par les besoins de la recherche.

Axe 2: Géosystèmes, univers et climat

Cet axe vise la description et la compréhension des différentes composantes de la planète Terre - atmosphère, hydrosphère, cryosphère, terre solide - et de leurs interactions.

Il vise également la compréhension et la prédiction de sa dynamique, de son évolution et celle de ses ressources (minérales et hydrogéologiques) ainsi que ses réactions aux pressions anthropiques et climatiques. L’étude des risques naturels et de ceux liés à l'utilisation des ressources est incluse dans cet axe.
Il inclut également la compréhension du système climatique et de sa modélisation, la géodésie et les systèmes de références spatio-temporels.
Il permet l’étude des différentes composantes de l’univers et de leurs interactions, y compris l’étude des interactions soleil-Terre, le vent solaire, la magnétosphère et l’atmosphère, ainsi que les effets de la météo spatiale.
Enfin, la recherche apporte l'appui scientifique nécessaire aux politiques nationales et internationales afférentes aux thèmes traités (notamment accords et conventions internationaux tels la Convention climat, Protocoles de Montréal...). Ce thème permet la mise en œuvre d'un monitoring ou d'une surveillance si cela se justifie par les besoins de la recherche.

Axe 3: Patrimoine culturel, historique et scientifique

L'Etat fédéral, et en particulier les ESF, acquiert, conserve, restaure, gère et valorise des collections ainsi que des archives qui constituent - ou portent sur - un patrimoine culturel et scientifique matériel et immatériel, d'origine et d'envergure nationale ou internationale. Par son expertise, il contribue également à la valorisation du patrimoine non fédéral. Ce patrimoine et les expertises y afférentes doivent être mis en valeur par des recherches (inter)disciplinaires portant sur leur mise en contexte - social, artistique, historique, géographique, environnemental, scientifique, technique, politique, archéologique, linguistique, littéraire, musical, économique ou culturel - dans une perspective synchronique ou diachronique.

Les recherches incluent notamment les inventaires scientifiques, les études monographiques, les travaux de terrain, les examens de matériaux et de techniques ainsi que les analyses recourant aux méthodes propres aux différentes disciplines concernées. Elles aboutiront à la production de travaux reconnus au niveau national et international, sous forme de publications, de conférences, d’expositions … visant la mise à disposition des connaissances et du patrimoine dans des milieux divers de nos sociétés.

Axe 4: Stratégies publiques fédérales

Cet axe thématique entend financer les activités en appui des compétences de l'Autorité fédérale, tant dans une perspective historique, actuelle que prospective.

La priorité sera donnée aux questions qui couvrent de multiples domaines de compétences fédérales et qui offrent un cadre cohérent et complémentaire aux recherches menées par les départements afin de minimiser la fragmentation des recherches.
Les thématiques de recherche s’appuieront sur les orientations stratégiques de la politique belge.

Axe 5: Grands défis sociétaux

Constitué en appui des compétences de l'Autorité fédérale, cet axe thématique s'articule autour des grands défis sociétaux et porte sur un éventail de préoccupations importantes pour les individus et la société telles que les changements démographiques, la démocratie, la migration, la sécurité, la pauvreté, le développement durable, la santé et environnement, la globalisation, la multiculturalité.

Les recherches financées dans l'axe 5 s'articuleront autour de ces défis sociétaux en prenant comme unité d'analyse principale les individus et/ou la société.

Axe 6: Gestion des collections

L'Etat belge gère de nombreuses collections. Il s’agit du patrimoine matériel ou immatériel artistique et culturel, scientifique et documentaire, des données d'observation et de surveillance et des enregistrements administratifs et autres sources d'informations des ESF et des autorités publiques fédérales.
Cet axe thématique porte sur le financement de recherches scientifiques visant à améliorer cette gestion dans le but d'en soutenir l'exploitation, notamment scientifique.

Par gestion des collections sont entendues leur acquisition, conservation, restauration, maintenance et valorisation.
Les recherches couvriront le développement et/ou le test de meilleures pratiques de techniques et méthodologies de prélèvement, de digitalisation, de documentation, de classement, d'identification et de conservation et d'accès à l'information.
Ces activités se situent en amont des recherches thématiques proprement dites, leur exploitation scientifique faisant partie des autres axes thématiques.

 


1 L'acronyme ESF recouvre les établissements définis dans l'AR du 30 octobre 1996 ainsi que le Centre d'Etudes et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (CEGES)

A propos de ce site

Déclaration de confidentialité

© 2017 SPP Politique scientifique